Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Selon son directeur artistique : Awaln'Art ambitionne de créer une nouvelle esthétique contemporaine sur l'espace public




Les Rencontres internationales d'arts en places publiques, baptisées "Awaln'Art", entendent créer une nouvelle esthétique contemporaine dans les "arts de la rue", a souligné mercredi à Marrakech, Khaled Tamer, initiateur et directeur artistique de cet événement.
"Notre Association (Graines de Soleil) a œuvré, sans répit, tout au long de l'année, dans l'objectif de réécrire une nouvelle école d'art contemporain dans l'espace public", a déclaré à la MAP M. Tamer, en marge de la 6ème édition du Festival "Awaln'Art".
Tout en rappelant que ce festival a été conçu, dès le départ, dans le but de contribuer à l'émergence de compagnies artistiques marocaines aptes à promouvoir ce genre artistique, il a fait part de sa volonté "d'exporter ce savoir-faire en Occident et de montrer les qualités des acrobates marocains de cette nouvelle génération".
Il a, dans ce cadre, fait savoir que cette année le festival met à l'honneur la création marocaine avec le soutien et l'organisation de sessions de formation au profit d'artistes marocains à travers des ateliers participatifs et des créations collectives.
M. Tamer n'a pas manqué de relever qu'Awaln'art, en tant que véritable vitrine ouverte sur le monde, a acquis actuellement ses lettres de noblesse, en parvenant à occuper une place de choix parmi les grands rendez-vous mondiaux dédiés à ces arts.
Il a fait observer, dans ce contexte, que cette manifestation éclectique se propose, désormais, non seulement de faire revisiter ces formes d'arts ancestraux et authentiques, symboles de fierté des Marocains, mais également de jeter les ponts entre les différentes cultures représentées dans ce festival.
Dans une conjoncture mondiale marquée par "le Printemps arabe", cette manifestation tend à fournir des réponses à ce qui se passe dans la rue et ce, de manière plutôt poétique et artistique que politique, a dit M. Tamer.
Au programme de cet événement éclectique, qui se poursuivra jusqu'au 17 juin, figurent 15 spectacles artistiques, présentés par 100 artistes en provenance de France, Belgique, Chili, Mali, Espagne, Colombie, Corée du Sud ainsi que du Maroc. Ces spectacles investiront les rues et les places publiques de Marrakech et des communes de la province d'Al Haouz.
Les festivaliers seront aussi au rendez-vous avec des ateliers de peinture et un concours de fresques murales au profit des établissements scolaires et une exposition collective de peintres dans la cité ocre.
Initiée par les Associations française "Graines de Soleil" et marocaine "Eclats de Lune", cette manifestation réunit notamment des acrobates, équilibristes, marionnettistes, roulottiers et trampolinistes.
Cette édition est organisée en partenariat avec l'Espace "Al-Maqam", l'Agence "Maroc Création", la province d'Al-Haouz et l'ambassade de France.

MAP
Lundi 18 Juin 2012

Lu 241 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs