Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Selon le Haut commissariat au Plan : Le secteur de transformation a créé moins d’emplois au 1er trimestre 2009




Selon le Haut commissariat au Plan : Le secteur de transformation a créé moins d’emplois au 1er trimestre 2009
En dépit du contexte de la crise économique et financière qui entraîne déjà ses effets sur l’économie marocaine, les chefs d’entreprise ne manifestent pas des signes de panique alarmante, qu’il s’agisse du bâtiment et travaux publics, des activités manufacturières. En revanche, la même attitude n’est pas observée par les opérateurs dans les secteurs de l’énergie et des mines tandis qu’au niveau de l’emploi, les patrons agissent plutôt avec raison et sont moins pessimistes. C’est du moins ce qui ressort de l’enquête périodique du Haut commissariat au Plan. Il est à signaler que les  pronostics avancés pour le 1er trimestre 2009 font ressortir une légère tendance à la hausse de l’activité du secteur du BTP, puisque 34% des chefs d’entreprise prévoient une hausse, 48% voient une stabilité de leur activité et 18% pressentent une baisse.
Le secteur manufacturier connaîtrait, selon les chefs d’entreprise, une quasi-stabilité au cours du 1er trimestre 2009 par rapport au trimestre précédent, puisque 35% des répondants anticipent une stabilité, 30% pronostiquent une baisse et 35% prévoient une hausse de leur activité.
Une baisse de la production est attendue par 66% des répondants au niveau du secteur de l’énergie et s’expliquerait, essentiellement, par la baisse prévue dans la production du « pétrole raffiné ». De même, dans le secteur des mines, 76%  des chefs d’entreprise prévoient une baisse de l’activité.
S’agissant de l’emploi, les chefs d’entreprise prévoient, globalement, pour le 1er trimestre 2009, une tendance haussière des effectifs employés dans les secteurs des mines, de l’énergie et du BTP. En outre, le secteur de l’industrie de transformation connaîtrait, plutôt, une baisse de ses effectifs.
Telle qu’il ressort des enquêtes de conjoncture réalisées trimestriellement par le Haut commissariat au Plan auprès des secteurs de l’industrie manufacturière, de l’énergie, des mines et du BTP, le moral est au beau fixe même si les donneurs d’ordre européens vivent une situation très critique et réduisent par conséquent leur carnet de commandes. Cette appréciation concerne l’évolution de l’activité au cours du 4ème trimestre 2008 par rapport au trimestre précédent et les pronostics pour le 1er trimestre 2009.
Selon les responsables des entreprises enquêtées, l’activité du secteur du bâtiment et travaux publics aurait connu une légère hausse au 4ème trimestre 2008 par rapport au trimestre précédent. C’est ainsi que 35% des patrons ont déclaré une hausse de l’activité, 17% ont déclaré une baisse et 48% ont déclaré une stabilité. Les déclarations de hausse ont été enregistrées essentiellement dans les activités relevant du bâtiment dont, notamment, la « construction du gros œuvre de bâtiments» et la «peinture». 
Les secteurs de l’énergie et des mines auraient connu des baisses de la production dues, pour le secteur de l’énergie, à un recul conjugué de la production du « pétrole raffiné » et de l’«électricité», et, pour les mines, à une baisse de la production des «minéraux non métalliques». 
La production du secteur manufacturier aurait subi, également, une baisse durant le 4ème trimestre 2008 par rapport au trimestre précédent. C’est ainsi que  49% des entreprises au niveau de ce secteur ont déclaré une baisse de l’activité contre 32% qui ont déclaré  une hausse. Ce recul est dû, essentiellement, à des baisses de la production des «produits issus de la transformation des minéraux de carrière », des «produits des industries alimentaires», des «autres produits des industries alimentaires», de l’«habillement à l’exclusion des  chaussures» et des «produits de la chimie et de la parachimie».
En termes d’emploi, les déclarations des chefs d’entreprise suggèrent que les effectifs employés par les secteurs du BTP, des mines et de l’énergie auraient connu, globalement, une tendance haussière durant le 4ème trimestre 2008 par rapport au trimestre précédent alors que ceux du secteur de l’industrie de transformation auraient connu une stabilité.
Par  ailleurs,  les  résultats  de  l’enquête  ont  montré  que  la  marge  de  la  capacité productive  non  utilisée  des   entreprises,  au  cours  du  4ème  trimestre 2008, a été d’environ 33%  pour le secteur du bâtiment et travaux  publics, 30% pour le secteur des mines, 26% pour le secteur de l’industrie de transformation et 20% pour le secteur de l’énergie.
Enfin, il convient de noter que la totalité des entreprises enquêtées du secteur des mines, 94% des entreprises de l’énergie, 78% des entreprises du secteur manufacturier et 68% des entreprises du BTP ont  réalisé des dépenses d’investissement en 2008. Ces  dépenses ont été consacrées, essentiellement, au remplacement d’une partie du matériel et à l’extension de l’activité pour les secteurs des mines, de l’industrie manufacturière et du BTP, et à l’extension de l’activité pour le secteur de l’énergie.

Mohamed Kadimi
Mardi 17 Mars 2009

Lu 256 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs