Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Selon l’Office des changes : Les achats en produits énergétiques ont augmenté de 34,7% en 2008




Selon l’Office des changes : Les achats en produits énergétiques ont augmenté de 34,7% en 2008

En 2008, les importations de marchandises évaluées CAF, se sont accrues de 23,9% pour atteindre 321.793,9MDH contre 259.747,4MDH en 2007. Les importations hors pétrole se sont établies à 290.950,3MDH contre 233.497,8MDH, soit un accroissement de 24,6%. Quant aux achats de pétrole brut, ils ont enregistré une hausse de 17,5%, pour s’élever à 30.843,6MDH contre 26.249,6MDH en 2007.
La hausse des importations des produits énergétiques et des produits finis d’équipement intervient pour 53,4% dans l’accroissement total des importations.
Hormis le recul relevé au niveau de l’or industriel, les autres groupes de produits se sont inscrits en hausse, particulièrement les produits énergétiques, les produits finis d’équipement et les produits bruts. L’Office des changes indique que la hausse a concerné particulièrement les achats en produits énergétiques dont la valeur s’est élevée à  70.638,5MDH contre 52.447,6MDH en 2007, soit une hausse de 34,7% d’une année à l’autre. Cette importante hausse a été perceptible au niveau des approvisionnements en gas-oils et fuel-oils (+75,7%), en huile brute de pétrole (+17,5%), en houille crue, agglomérés et coke (+48,1%) et en gaz de pétrole et autres hydrocarbures (+10%).
Les importations en pétrole brut ont totalisé une valeur de 30.843,6MDH en 2008 contre 26.249,6MDH en 2007, soit un accroissement de 17,5% pour un volume qui s’est contracté de 11,5% : 5.535,2mt contre 6.255,7mt. Le prix moyen de la tonne importée s’est en conséquence renchéri de 32,8%: 5.572DH/T contre 4.196DH/T.
L’évolution mensuelle des achats d’huile brute de pétrole fait ressortir une baisse continue du prix moyen de la tonne importée de pétrole dont le niveau record a été atteint en juillet 2008 avec 7.211DH/Tonne et le niveau le plus bas en décembre 2008 avec 2.740DH/T.
En  ce qui concerne les produits finis d’équipement, leurs importations ont cumulé 70.757,9MDH contre 55.819,1MDH, soit 26,8% de plus que l’année dernière. Cette hausse s’explique, selon l’Office des changes, par l’augmentation des achats de machines et appareils divers (+13,9%), de matériel à broyer et à agglomérer (+76,4%) et de voitures industrielles (+24,3%).
Les produits finis d’équipement occupent le premier rang parmi les groupes de produits à l’importation avec une part de 22% (21,5% en 2007) au même titre que les produits énergétiques.
La même tendance à la hausse a concerné les importations en produits bruts. Cette hausse est imputable aux achats de soufre brut et d’huiles végétales brutes. La part des produits bruts dans le total des importations s’est établie à 8,2% contre 6,1% un an auparavant.
De leur côté, les demi-produits ont enregistré un trend haussier de près de 16%. Ce résultat est dû aux importations de fer et acier en blooms et ébauches (+72,2), de produits chimiques (+13,9%) et d’engrais naturels et chimiques (+77%).
Les demi-produits régressent à la troisième place en 2008 avec une part de 21,5% après avoir occupé le premier rang en 2007 (23%). Les importations en produits alimentaires n’ont pas échappé à la hausse puisqu’elles ont cumulé à fin décembre 2008 la valeur de 31.658,7MDH contre 26.726,4MDH, soit une augmentation de 18,5% attribuable  à l’accroissement des approvisionnements en blé (+31,1%), maïs (+12,4%) et beurre
L’évolution mensuelle des achats de blé laisse apparaître que le prix moyen de la tonne importée s’est situé en décembre 2008 à 2.544DH/T, en baisse de 19,1% par rapport à décembre 2007 (3.144DH/T) et de 34,1% par rapport à son niveau le plus élevé atteint en mai 2008, soit 3.862DH/T.
La part des produits alimentaires dans le total des importations s’est établie à 9,8% (10,3% en 2007).
Par ailleurs, les importations en admission temporaire pour perfectionnement actif avec paiement ont fortement augmenté : 36.741,6MDH contre 28.105,2MDH, soit  un plus de 30,7%. Leur part dans le total des importations est passée à 11,4% contre 10,8% une année auparavant. Ces importations sont constituées principalement de soufre brut (10.914,1MDH) et d’huile brute de pétrole (7.045,8MDH).
Les importations en admission temporaire pour perfectionnement actif sans paiement ont enregistré un reflux de 14,9%. Leur part dans le total des importations s’est contractée de 3,6 points : 7,9% contre 11,5% un an auparavant.


Mohamed Kadimi
Samedi 28 Février 2009

Lu 187 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs