Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Selon l’Office des changes : Dégradation du solde commercial et du taux de couverture




Selon l’Office des changes : Dégradation du solde commercial et du taux de couverture
Les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour le mois d’août sont inquiétants.  En effet, le solde commercial s’est aggravé de 6,1%, passant de -121,27 MMDH à fin août 2011 à -128,65 MMDH à fin août dernier. Et ce, au moment où le solde commercial qui était négatif s’est creusé davantage. Le taux de couverture de la balance commerciale, principal ratio mesurant l’indépendance économique d’un Etat, a connu une dégradation passant ainsi à 48,3%, à fin août dernier alors qu’il était de 48,9%, une année auparavant.
En termes de volume, les échanges commerciaux du Maroc avec l’étranger ont enregistré une augmentation de  4,3% à fin août dernier. Ils sont ainsi passés de plus de 368,60 MMDH à 353,53 MMDH sur la même période de l’exercice dernier, soit une progression de 15,06 MMDH.
Il faut signaler que cet accroissement des échanges avec l’étranger est imputé essentiellement à l’augmentation de 4,7% des importations qui sont passées de 237,40 MMDH (2011) à 248,62 MMDH à fin août dernier, tirées principalement par les produits énergétiques qui ont crû de 7,6% durant cette même période.
Pour leur part, les exportations ont progressé de 3,3% atteignant 119,98 milliards contre 116,13 milliards de dirhams, mais en déphasage avec les exportations qui progressent avec des taux plus élevés.   Cet accroissement des ventes de marchandises marocaines  est survenu grâce au maintien des exportations de phosphates qui ont atteint près de 8,72 MMDH à fin août, contre environ 7,76 MMDH durant la même période de l’année 2011, affichant ainsi une augmentation de 12,3%. Cet accroissement est dû également à la hausse des exportations des dérivés de phosphates (acide phosphorique et engrais), qui se sont inscrites en progression de 3,6% à plus de 23,93 MMDH, contre près de 23,1 MMDH à fin août 2011.
Pour ce qui est du secteur textile et habillement, les exportations des vêtements confectionnés ont connu un fléchissement de -2,8%, en enregistrant 12,93 MMDH contre 13.30 MMDH (-374,1MDH). Idem pour les articles de bonneterie qui ont connu une diminution de 6,7%, se situant à  5,00 MMDH contre 5,35 MMDH, soit 356,4MDH de moins.
De la même manière, les exportations des produits électriques et électroniques (fils, câbles et autres conducteurs isolés pour l’électricité)  qui étaient de 10,75 MMDH en août 2011, se sont établis à     10,14 MMDH cette année, soit une régression de 5,7% (-609,2MDH).
Les produits de la mer, pour leur part, ont échappé  à la tendance baissière qui a caractérisé les autres exportations. En effet, les conserves de poissons se sont élevées à 3,42 MMDH contre 2,53MMDH, soit +35,4% ou (+896MDH). Les exportations des  poissons frais  et des crustacés, mollusques et coquillages ont connu, respectivement, des augmentations de  6,6% (+77,3MDH), et de 3,8% ou (+137,2MDH). Les exportations des produits alimentaires, boissons et tabacs ont, en revanche, baissé de 1,5% au cours de cette période.
Par ailleurs, la note mensuelle de  l’Office des changes indique que les recettes des Marocains résidant à l’étranger (MRE) se sont établies, à fin août, à 38,07 milliards de dirhams (MMDH) contre plus de 38,77 MMDH durant la même période de l’année précédente, soit une baisse de 1,8%.
Comparativement à juillet, les recettes des MRE ont enregistré une progression de 17,21%, en s’établissant à 38,07 MMDH contre 32, 48 MMDH.
S’agissant des recettes voyages, elles  ont totalisé à fin août environ 38,40 MMDH contre près de 40,44 MMDH en glissement annuel, soit une baisse de 5%.
Quant aux dépenses de voyages, elles ont atteint 7,70 MMDH à fin août contre de 7,27 MMDH une année auparavant, en hausse de 5,9%, indique la même source.
Pour leur part, les recettes au titre des investissements et prêts privés étrangers se sont établies à plus de 18,37 MMDH contre plus de 17,76 MMDH, en glissement annuel, en progression de 3,4%, tandis que les dépenses desdits investissements ont affiché une progression de 7,1% (plus de 6,42 MMDH contre plus de 5,99 MMDH).

MOHAMMED TALEB
Mercredi 19 Septembre 2012

Lu 562 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs