Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Selon Farah Anwar Pandith : Le Festival de Fès entretient le dialogue des civilisations




Le Festival des musiques sacrées du monde de Fès entretient la vision d'un dialogue des civilisations basé sur le respect mutuel, a fait savoir, dimanche dans la capitale spirituelle du Maroc, Mme Farah Anwar Pandith, représentante spéciale des communautés musulmanes du département d'Etat américain.
Dans un point de presse donné au Musée Bathaa, la responsable américaine s'est dite heureuse de prendre part à cette manifestation riche en symboliques qui peuvent servir à promouvoir la paix dans le monde.
''Et ce n'est pas un hasard que cette rencontre avec la presse soit organisée dans cet espace très riche en sens'', a dit Mme Pandith, faisant remarquer au passage que le concert, donné samedi soir à Bab Al-Makina, a été plein d'énergie positive en matière de participation et que la prestation des musiciens maliens, qui ont animé cette soirée, a été excellente.
Mme Pandith qui a été nommée représentante spéciale des communautés musulmanes du département d'Etat américain en juin 2009, a donné un aperçu sur sa mission qui consiste à mettre en œuvre la vision du président américain Barak Obama envers le monde musulman, vision basée sur ''le respect mutuel''.
Cet engagement est une priorité pour les USA et toutes les administrations concernées sont à l'œuvre pour le concrétiser, a dit Mme Pandith, rappelant au passage qu'elle a visité jusqu'à présent 21 pays.
Il s'agit d'ouvrir la porte au dialogue et à la conversation avec la société civile et avec l'éventail le plus large de Musulmans pour établir des partenariats à long terme et non seulement pendant les périodes de crise, a expliqué la responsable américaine.
L'effort porte sur la recherche des moyens d'activer les forces communes, d'utiliser le maximum d'outils pour ouvrir le dialogue et de faire intervenir de nouveaux acteurs pour construire des choses ensemble, a précisé Mme Pandith.
Cette initiative ne doit pas être limitée à l'action étatique et il faut réfléchir aux moyens pour faire participer d'autres intervenants notamment du secteur privé, a-t-elle fait savoir.

MAP
Mercredi 9 Juin 2010

Lu 445 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs