Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Selon Bank Al-Maghrib : Aggravation du déficit budgétaire à fin novembre




Le déficit budgétaire à fin novembre 2011 a atteint 42,2 milliards de dirhams (Mmdh), soit une aggravation de 11,1 Mmdh par rapport à la même période en 2010, selon Bank Al-Maghrib.
Ce déficit budgétaire s'explique principalement par l'accélération des charges de compensation, dont le rythme a été "largement plus rapide que celui des recettes", indique la banque centrale dans sa revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière du mois de janvier 2012.
Les recettes ordinaires du Trésor ont marqué, à fin novembre 2011, une hausse de 7,2% à 184,4 Mmdh, tendance due notamment à l'accroissement des recettes fiscales (impôts directs et indirects), précise la même source.
Pour leur part, les dépenses globales à fin novembre 2011 ont affiché une hausse de 15,6% à 232,2 Mmdh, amplifiées essentiellement par les charges de compensation d'une valeur de 45,6 Mmdh contre 25 Mmdh la même période en 2010.
Par ailleurs, les ressources du Trésor ont été dopées par un flux net d'endettement intérieur de 27 Mmdh et de 5,6 Mmdh de dette extérieure.
Croissance au 3ème
trimestre
Selon la même source, l'économie nationale a enregistré, au troisième trimestre 2011, une croissance de 4,8%.
Cette progression reflète une poursuite de la bonne orientation des activités agricoles et une hausse du PIB non agricole de 4,1% à 4,9%, explique la banque centrale dans sa revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière.
L’impact de la dégradation de la conjoncture chez les principaux partenaires européens, imperceptible au niveau de l’évolution du PIB global et non agricole, est visible à l’analyse des évolutions sectorielles qui dénote du ralentissement, voire de la baisse dans certains cas, pour les activités les plus sensibles aux variations de la demande extérieure, ajoute la même source.
En effet, l'accélération de la croissance des activités non agricoles comparativement au deuxième trimestre recouvre, au niveau du secteur secondaire, une contraction de 1,8% de la valeur ajoutée des activités minières, un ralentissement des industries de transformation de 2,3% à 1,9%, une croissance du BTP, secteur globalement lié à la dynamique de la demande intérieure.
Concernant les activités tertiaires, à l’exception de la branche "hôtels et restaurants" dont la valeur ajoutée a accusé un nouveau repli de 2,6%, après celui de 3,8% observé un trimestre auparavant, la valeur ajoutée de l’ensemble des activités tertiaires a été orientée à la hausse, avec notamment une croissance de 19% de la branche des postes et télécommunication, la plus rapide durant les dix dernières années.
Appréciation du DH par
rapport au dollar
Toujours selon Bank Al-Maghrib,  le dirham s’est apprécié de 4,17% par rapport au dollar américain et il s’est déprécié de 0,85% vis-à-vis de l’euro en 2011.
Le volume moyen des ventes de devises par Bank Al-Maghrib (BAM) aux banques a enregistré une augmentation durant le mois de novembre 2011, passant de près de 2 milliards de dirhams en novembre 2010 à 4,5 Mmdh en novembre 2011, indique la Banque centrale dans sa revue mensuelle sur la conjoncture économique, monétaire et financière du mois de janvier 2012.
Quant au volume moyen des opérations d’achat et de vente de devises contre dirhams, au niveau du compartiment interbancaire, il a enregistré une baisse de 2,8 % en novembre 2011 par rapport à la même période de l’année 2010, s’établissant ainsi à 10,2 milliards de dirhams.
S’agissant des opérations d’arbitrage, réalisées par les banques avec leurs correspondants étrangers, elles se sont élevées à 155,2 Mmdh en moyenne en 2011, au lieu de 113,4 milliards une année auparavant.
Par ailleurs, la monnaie unique a atteint le 29 décembre 2011 son plus bas niveau depuis plus d’une année, soit 1,29 dollar pour un euro, enregistrant ainsi une dépréciation de 2,5% par rapport au yen japonais et de 1,6% vis-à-vis de la livre sterling.

MAP
Mercredi 18 Janvier 2012

Lu 495 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs