Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Selon Amnesty International : Les exécutions capitales ont progressé en 2011




Le nombre d’exécutions capitales dans le monde a fortement progressé l’an dernier, selon le rapport annuel d’Amnesty International qui l’explique par une nette augmentation en Iran, en Irak et en Arabie Saoudite.
L’organisation de défense des droits de l’Homme a recensé au moins 676 exécutions dans 20 pays en 2011, contre 527 l’année précédente dans 23 pays.
Ce chiffre n’inclut pas la Chine, où les données relatives à la peine capitale sont confidentielles. Amnesty a renoncé à publier une estimation chiffrée mais indique que plusieurs milliers de condamnés à mort seraient exécutés chaque année dans le pays le plus peuplé de la planète.
Au Moyen-Orient, l’augmentation atteint presque les 50% d’une année à l’autre, avec 558 personnes exécutées en 2011.
Après la Chine, l’Iran occupe le deuxième rang de la liste noire établie par Amnesty International, avec au moins 360 exécutions l’année dernière (contre au moins 252 en 2010). Suivent l’Arabie Saoudite (au moins 82 exécutions en 2011 contre 27 in 2010) et l’Irak (au moins 68 exécutions contre une en 2010). Les Etats-Unis, seul pays du G8 à avoir pratiqué la peine de mort en 2011, arrivent au cinquième rang avec 43 exécutions en 2011, trois de moins que l’année précédente.
En Europe, un seul pays a exécuté des condamnés l’an dernier: la Biélorussie, où deux condamnés ont été exécutés.
Au Japon, pour la première fois en dix-neuf ans, aucune peine de mort n’a été exécutée.
Amnesty International estime qu’au moins 18.750 condamnés se trouvaient dans les «couloirs de la mort» à la fin 2011, dont 8.300 au Pakistan.
Mais Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty, souligne que depuis que l’organisation s’est lancée en 1961 dans une campagne au long cours contre la peine capitale, la situation s’est améliorée.
A l’époque, rappelle-t-il, neuf pays seulement avaient aboli la peine de mort. Un demi-siècle plus tard, sur 198 pays surveillés, seuls 20 ont pratiqué des exécutions en 2011.

REUTERS
Mercredi 28 Mars 2012

Lu 262 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs