Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sécurité Salé se dotera de quatre arrondissements de police




Sécurité Salé se dotera de quatre arrondissements de police
Le ministre de l'Intérieur Mohand Laenser a annoncé lundi la prochaine création de quatre arrondissements de police à Salé, afin d'améliorer les conditions de sécurité dans la ville.
Les nouveaux arrondissements seront créés dans les quartiers Annahda, Sahli, Al-Karia (Douar Jbala) et Anassim, a précisé le ministre en réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur "la situation sécuritaire à Salé".
Les chiffres sur la criminalité au titre des années 2011 et 2012 à Salé correspondent généralement à la moyenne nationale, a relevé le ministre indiquant que le département de l'Intérieur envisage de mettre en place deux districts de sûreté supplémentaires dans la ville. 
A une autre question sur les agréments de transport des petits et grands taxis, M. Laenser a répondu que le ministère ne dévoilera pas la liste des bénéficiaires de ces agréments qui sont au nombre de 70.000, soulignant qu'il importe avant tout de rationaliser la gestion de ce secteur.
Il a, à cet égard, indiqué que le département de l'Intérieur s'emploie au recensement des bénéficiaires des agréments étant donné qu'il y a parmi eux ceux qui sont décédés et d'autres ne méritant pas un tel avantage. L'accent sera mis, a-t-il dit, sur la rationalisation du secteur dans le cadre d'un plan de transport urbain pour plus de transparence et de professionnalisme.
Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur a assuré que la nomination des walis et gouverneurs s'est déroulée en conformité avec les dispositions de la nouvelle Constitution, faisant remarquer que la liste a été proposée sur la base des critères de compétence et de qualification.
En réponse à une question sur des déclarations lançant des accusations à l'encontre de nouveaux walis et gouverneurs, M. Laenser a affirmé que ceux qui détiennent des preuves sur ces accusations sont invités à avoir recours à l'administration ou à la justice, les walis et gouverneurs "n'étant pas au-dessus de la loi".

MAP
Mercredi 25 Juillet 2012

Lu 630 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs