Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Seconde journée des éliminatoires, zone Afrique, du Mondial 2014 : De grosses cylindrées dans une mauvaise posture




Les pelouses africaines ont été en cette fin de semaine à l’heure de la seconde journée des éliminatoires du Mondial FIFA dont les phases finales sont prévues en 2014 au Brésil.
Pour ce qui est du groupe «C» où évolue le Maroc, la situation se présente à l’avantage de la sélection ivoirienne qui est passée à côté de la victoire samedi dernier au Grand stade de Marrakech. Les Nationaux sont parvenus en fin de compte à forcer l’issue de parité, deux partout, pour cumuler désormais deux maigres unités contre quatre en faveur des Ivoiriens.
L’autre match de ce groupe a tourné à l’avantage de la Tanzanie qui a surclassé la Gambie par 2 à 1. Une victoire qui n’est pas faite pour arranger les affaires de  l’équipe du Maroc qui se déplacera le 22 mars prochain à Dar Es-salam pour jouer la sélection tanzanienne, deuxième du classement avec 3 points.
Au groupe «A», la mauvaise passe de l’Afrique du Sud se poursuit. Après avoir été tenu en échec à domicile par l’Ethiopie, les Bafana Bafana n’ont pu faire mieux qu’un autre nul à l’extérieur face au Botswana (1-1). Un résultat qui a profité pleinement à l’équipe éthiopienne, leader, qui a surclassé son homologue de la République Centrafricaine par 2 à 0.  
La Tunisie a conservé son élan victorieux pour conforter sa place en haut du tableau de la poule «B». Après avoir surclassé d’entrée la Guinée Equatoriale, les Tunisiens ajoutent à leur tableau de chasse l’équipe du Cap Vert qu’ils ont battue dans ses bases par 2 à 1.
Une manche complètement à l’avantage de la Tunisie, puisque la Sierra Leone, vainqueur du Cap Vert lors de la première journée, s’est contentée de l’issue de parité lors de son déplacement en Guinée Equatoriale (2-2).
Au groupe «D», la Zambie a fait revenir sur terre le Ghana qui avait taillé en pièce la modeste formation du Lesotho (7-0). Cette fois-ci, les Ghanéens se sont heurtés à des Zambiens décidés à effacer leur  première défaite à Omdurman contre le Soudan. Les champions d’Afrique ont honoré donc leur statut, scellant le sort de cette explication sur le court score d’un but à zéro, au moment où le match entre le Lesotho et le Soudan a accouché d’un zéro pointé.
A l’instar de la première journée, les matches de la seconde journée du groupe «E» se sont soldés sur des résultats identiques. Le Congo et le Gabon qui se produisaient à la maison ont disposé respectivement (1-0) du Niger et du Burkina Faso.
Au groupe «F»,  le Nigeria, qui fait figure de super favori, s’est contenté du nul ramené du Malawi (1-1), alors que la Namibie, défaite lors de la first journée par ce même Nigeria, a pu rectifier le tir. Les Namibiens ont eu raison du Kenya (1-0) qui ferme la marche.
L’Egypte peut se targuer de sa parfaite opération à Conakry, transformant le nul en victoire (3-2) et ce à l’extra-time du match contre la Guinée. Avec six points au compteur, la sélection égyptienne domine le groupe «G», suivie de son adversaire du jour (3 pts), tandis que le Mozambique et le Zimbabwe se partagent la dernière loge (1 pt) suite à leur nul blanc.
Au groupe «H», le Mali, battu d’entrée à Cotonou par le Bénin, s’est rattrapé en prenant le meilleur sur l’Algérie (2-1). C’est une manche donc qui a profité à l’équipe béninoise, seule aux commandes, qui s’en est tirée à bon compte à l’issue de sa virée à Kigali en accrochant le Rwanda, un but partout.
Après avoir ramené le nul de Lomé, la sélection libyenne a fait encore mieux, s’offrant sur un terrain neutre à Sfax, le Cameroun battu par deux à un. Une victoire précieuse qui accorde à la sélection libyenne la pole position (4 pts) devant le Cameroun (3 pts) ex aequo avec la RD.Congo qui a eu raison du Togo sur la marque de 2 à 0.
Au groupe «J», c’est l’issue de parité qui a prévalu lors de ce second acte : l’Ouganda a été accroché par le Sénégal (1-1) et le Libéria a été tenu en échec par l’Angola (0-0).
Comme précité, la troisième journée, coïncidant avec la fin de la phase aller de ce parcours des éliminatoires, aura lieu le 22 mars prochain. Restent donc neuf mois, période suffisante en vue de procéder au remue-ménage pour certaines équipes et d’apporter les retouches nécessaires pour d’autres afin d’aborder la phase retour dans de bonnes dispositions. Sachant que pour décrocher son billet pour le Mondial brésilien, il faut au préalable terminer leader de son groupe. Ensuite, les dix premiers de chaque poule s’affronteront en matches barrage, aller (11-13 octobre 2013) et retour (15-17 octobre 2013) et les cinq vainqueurs auront l’honneur de représenter le continent africain lors de la Coupe du monde.

MOHAMED BOUARAB
Mardi 12 Juin 2012

Lu 586 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs