Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Se moquer du poids des ados augmente leur risque d'obésité




Les moqueries ont un impact sur la santé : d'après une nouvelle étude américaine, relayée par le site spécialisé «TopSanté.com» les adolescents dont le poids est critiqué souffriraient davantage d'obésité à l'âge adulte. On savait déjà que la discrimination avait un impact sur la santé : ainsi, d'après une étude conduite au mois de décembre 2016, cette forme de harcèlement favoriserait l'hypertension artérielle, l'anxiété et certains troubles de l'humeur.
Cette fois, des chercheurs de l'Université du Connecticut (aux Etats-Unis) se sont intéressés à l'impact des moqueries sur le poids des adolescents. Pour cela, les scientifiques ont suivi 1800 volontaires âgés de 15 ans jusqu'à leur trentième anniversaire. Verdict ? Les personnes qui, durant leur adolescence, avaient subi des critiques et des moqueries concernant leur poids avaient en moyenne deux fois plus de risques de souffrir d'obésité à l'âge adulte.
D'après ces travaux, publiés dans la revue spécialisée Preventive Medecine, les adolescents ayant subi des moqueries et/ou des critiques au sujet de leur silhouette avaient également davantage de risques d'adopter des comportements alimentaires dangereux (des régimes minceur restrictifs, par exemple), d'être victimes de fringales sucrées, de grignoter en situation de stress... De plus, leur estime de soi était également moins importante que la moyenne. Sans surprise, ce sont surtout les jeunes femmes qui sont concernées.
En France, 6,5 millions de personnes souffrent d'obésité - soit 14,5 % de la population. Le surpoids, quant à lui, touche environ 1 Français sur 2 : 41 % des hommes et 25,3 % des femmes sont concernés. Depuis 1980, les chiffres sont en hausse : à l'époque, l'obésité ne concernait « que » 6,1 % des adultes. Entre 1997 et 2012, la prévalence de cette pathologie a progressé de + 76 %.

Mercredi 31 Mai 2017

Lu 608 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs