Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Schiavone remporte le GP Lalla Meryem




Schiavone  remporte le GP Lalla Meryem
L'Italienne Francesca Schiavone, tête de série N.6, a remporté, dimanche à Marrakech, la 13è édition du Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis sur terre battue, un tournoi du circuit WTA doté de 235.000 dollars US.
Schiavone, 48è mondiale, s'est imposée en finale devant l'Espagnole Lourdes Dominguez Lino (59è mondiale), en deux sets 6-1, 6-3, après 1h 34min de jeu.
La Milanaise de 32 ans, victorieuse de cinq tournois WTA, dont les Internationaux de Paris (Rolland Garros-2010), a fait preuve de maturité et fait jouer son expérience pour venir à bout de la Galicienne, qui avait créé une énorme surprise en éliminant la tenante du titre, la Néerlandaise Kiki Bertens, vendredi en quarts de finale.
Elle devient la 3è Italienne à remporter  ce trophée après ses compatriotes Rita Grande en 2003 et Alberta Brianti en 2011.
Schiavone et Dominguez Lino avaient accédé en finale après leurs victoires respectives, samedi en demi-finales, sur la Sud-Africaine Chanelle Scheepers (7-6, 6-1) et la Luxembourgeoise Mandy Minella (2-6, 6-0, 6-1).
Plus tôt dans la journée, les tenniswomen hongroise Timea Babos et luxembourgeoise Mandy Minella ont remporté l'épreuve du double, en battant en finale, par deux sets à zéro: 6-3, 6-1, le duo composé de la Croate Petra Martic et la Française Kristina Mladenovic.
Par ailleurs, le directeur du tournoi, Hicham Arazi, a affirmé que le Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis représente une occasion idéale pour les tenniswomen marocaines d'acquérir davantage d'expérience en côtoyant des joueuses mondiales de grand calibre.
"Le niveau de jeu au cours de ce tournoi a été très élevé, avec un tableau de haute facture et des joueuses très expérimentées et d'une grande rigueur tactique, dont la Slovaque Daniela Hantuchova, la Luxembourgeoise Mandy Minella et les Italiennes Flavia Pennetta et Francesca Schiavone", a déclaré Arazi à la MAP, lui, qui, aux côtés de Younès El Aynaoui et Karim Alami, faisaient les beaux jours de la balle jaune marocaine.
Arazi, ex-22è joueur mondial, s'est réjoui de la forte affluence du public lors de cette finale, émettant l'espoir qu'un tel engouement des spectateurs soit porté dorénavant sur tous les matches du tournoi.
La cérémonie de clôture de ce tournoi a été marquée par un hommage rendu à Bahia Mouhtassine, la meilleure joueuse de tennis de l'histoire du Maroc.

Libé
Mardi 30 Avril 2013

Lu 283 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs