Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Scandale des œufs contaminés au «Fripornil» en Europe : qu’en est-il au Maroc ?

L’ONSSA rassure sans assurer




Après la retentissante onde de choc créée par l’affaire des œufs contaminés au « Fripornil » qui a touché la Suisse, l’Allemagne, la Suède, le Royaume-Uni, la France et dont l’épicentre se trouve en Belgique et aux Pays-Bas, l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), via un communiqué de presse, a tenu à apaiser les craintes et éclaircir les zones d’ombre  chez les consommateurs marocains. Selon l'Office qui veille à la sécurité sanitaire des produits alimentaires mis sur le marché local ou importés, aucun produit à base de « Fipronil » n'est homologué au Maroc, ni en agriculture ni chez les animaux domestiques dont les produits sont destinés à la consommation humaine, entre autres chez les volailles.
Le Fipronil, cet insecticide destiné à combattre les puces et les acariens qui sévissent dans les élevages de volailles est aboli dans le traitement des animaux impliqués dans le chaîne alimentaire et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) le classe comme "modérément toxique" pour l'Homme s'il est ingéré en grande quantité.
De plus, le Maroc n’importe pas des œufs de consommation, à l’exception de faibles quantités importées durant le Ramadan 2016 consécutives à l’apparition de l’influenza aviaire faiblement pathogène (H9N2) sur le sol national. Le marché national n’a nullement besoin d’en importer puisque la production nationale en œufs de consommation, d’environ 5 milliards d’unités, couvre tous les besoins des consommateurs marocains. L’Office national de la sécurité sanitaire des produits Alimentaires (ONSSA) se dit attentif et suit de près l’évolution du dossier relatif au retrait dans certains pays européens du circuit de commercialisation des œufs de consommation contaminés.
Contactée par nos soins pour de plus amples informations sur la vente et le contrôle de ce produit au Maroc et  sa traçabilité, la responsable de la communication de l’ONSSA nous a répondu que le spécialiste en la question était  en réunion et qu’il nous répondrait en nous contactant par courriel en vain.   
Communément appelé « APUCE » au Maroc, Fripornil est uniquement autorisé sur les chats et chiens à concentrations très faible (2,4mg). Jusqu’en 2004, le Fripronil était aussi utilisé pour lutter contre les insectes qui attaquaient les semences. Mais il a été retiré du marché, car des études ont démontré qu’il causait la mort des abeilles. En outre, il est utilisé pour lutter contre les cafards, en étant conditionné sous forme de gel dans des seringues (0,5mg).
Pour rappel, ce scandale alimentaire en Europe a été révélé au grand public quand le groupe de hard-discount Aldi a annoncé, le vendredi 4 août, le retrait de tous ses œufs de la vente en Allemagne. Une mesure de précaution faisant suite à la découverte dans des œufs néerlandais et allemands d’un taux élevé de Fipronil.
À l’origine, une société néerlandaise promettait aux exploitants avicoles un service plus efficace d’éradication du pou rouge, un parasite qui infeste une grande part des exploitations de poules pondeuses. L’entreprise proposait un traitement, commercialisé sous l’appellation Dega-16, en mesure d’éradiquer durablement le parasite, sur une durée d’environ huit mois, contre trois mois habituellement. Elle se fournissait auprès d’une autre firme, installée en Belgique, qui commercialise certains des produits utilisés dans les campagnes de désinfection. Une troisième société, d’origine roumaine, compte au nombre des fournisseurs du prestataire belge et se trouve, elle aussi, dans le viseur des enquêtes ouvertes en Belgique et aux Pays-Bas. Les responsabilités dans l’adjonction du Fipronil à un produit autorisé, pour en doper l’efficacité, n’ont pas encore été établies.

Chadi Chaabi
Vendredi 11 Août 2017

Lu 737 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs