Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sarko pour représenter le Maroc aux prochains J.O




Sarko pour représenter  le Maroc aux prochains J.O
Les passionnés du beau et du grand tennis ne sont pas en reste dans ces JO 2012. Les meilleures raquettes sont de la partie. Les Federer, Djokovic, Sharapova Williams … entre autres grands noms de la petite balle jaune, illuminent le ciel de Londres. Ils ont tous tenu à être de la fête, mis à part, toutefois, le Matador Nadal qui a amèrement regretté de ne pas y être  pour raison de santé.
Mais, histoire de comparer le comparable, on citera deux noms,  le Tunisien Malek Jaziri et sa compatriote Ons Jaber qui ont crânement défendu leurs chances, face à des adversaires mieux cotés. Les Arabes ont donc eu droit de cité. Mais pas avec le Maroc, longtemps porte-flambeau du tennis arabe et africain.
Il y a quelques années déjà, un certain Khalid Afif, directeur technique national à la fédé marocaine de tennis de son état, nous a promis dès sa bien étonnante investiture de nous faire retrouver le Groupe mondial aux côtés des meilleurs. Mais quand  on n’est même pas aux J.O, en 2012, il va falloir peut-être attendre 3012. Quand, bien sûr, ledit Afif ne sera plus de ce monde.
Sauf qu’il faut savoir lui reconnaître ses mérites. Sa stratégie inégalée et ses centres inédits n’ayant débouché sur rien, il aura choisi de tout miser sur une raquette à l’évidence exceptionnelle. Un désespérément  jeune au talent trop certain et, surtout, mondialement connu. Nico pour les intimes. Sarko pour ceux qui le sont moins.
Au moins là, ledit DTN a trouvé le moyen de justifier son trop gros salaire (Il n’y a pas que Gerets, n’est-ce MM. Ouzine et Benkirane).
Maintenant que l’ami Sarko a une adresse fixe à Marrakech, Afif a intérêt à s’y mettre à fond. Avec son prestigieux disciple, la présence aux prochains J.O est assurée. Qu’il pense donc à le faire naturaliser dès à présent.
Trêve de plaisanterie. Par ces temps de Ramadan qui courent, il faut savoir être sérieux par moments.
On s’adressera alors à Laaraichi, président actuel (à ce qui paraît) de la FRMT pour lui dire de voir de plus près de quoi ça tourne dans le tennis national, version Afif et de se poser quelques questions quant aux objectifs réalisés par son  chouchou de DTN.

Mahmoud Sidhoum
Jeudi 2 Août 2012

Lu 1314 fois


1.Posté par boumehdi jawad le 02/08/2012 12:38
L'amateurisme règne en maitre dans la gestion et la promotion de tout notre sport national. Alors que faire de ce sport qui est une culture nationale sous d’autres cieux comme la Norvège ? Le Maroc a perdu ses qualités traditionnelles dans toutes les disciplines qu’il dominait. Il faisait partie du groupe Europe du temps du protectorat et même jusqu'aux années 70. Depuis le fin des jeux scolaires, on peut aisément dater le recul dans toutes les disciplines individuelles et collectives. Seul l'athlétisme avec les hirondelles qu'ont été les Aouita, Moutawakil, Guerrouj et autres Sakkah et Boutayeb est sorti du lot. C’est la déroute totale. Si on y ajoute nos trois candidatures ratées à l'organisation de la coupe du Monde de football c’est la cata. Les fédérations sportives ne se remettent pas en cause et n'ont aucune vie démocratique. Les AG, les comités de gestion ne rendent de compte à personne. Les comités olympiques ne publient aucun bilan moral et financier etc. L'emblématique équipe nationale de football est dirigée par une personnalité très occupée par ses fonctions officielles, le choix et le cahier des charges des entraineurs et leurs salaires sont tabous alors que l'équipe nationale a un budget plus conséquent que celui du ministère de tutelle... Un véritable printemps s'impose dans le sport au Maroc. Un peu de professionnalisme qui peut commencer par des accords avec les puissantes fédérations nationales de France, d'Allemagne, de Chine et de Cuba, voire de Jamaïque. Ce dernier pays avec seulement 3 ou 4 millions d'habitants donne de superbes champions. Découverts tous lors des jeux scolaires, mais suivis de près par des entraineurs professionnels et non par des “agents de coureurs », qui ne pensent qu’au côté « cachets », ils font leurs beaux jours de leur sport. Chez nous ils ne cherchent qu’à vendre nos compatriotes aux pays du golfe.


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs