Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sapho : Une œuvre au creuset des civilisations




Sapho : Une œuvre au creuset des civilisations
S'il est une chanteuse, poétesse et militante confirmée et accomplie, c'est bien Sapho. Avant même le discours sur la coexistence pacifique, né notamment à la suite des événements du 11 septembre, elle s'employait à rapprocher les cultures en démontrant leurs points communs surtout que Sapho a eu la possibilité de partager son vécu avec trois cultures.
Originaire du Maroc, elle a émigré en France avant de prendre son bâton du pèlerin pour aller découvrir d'autres contrées, leurs cultures, leurs musiques et leurs styles de vie. A ce titre, elle est considérée comme une pionnière qui n'a jamais été motivée par une quelconque idéologie, si ce n'est celle de la paix entre les cultures et les civilisations.
C'est toujours avec une grande fierté qu'elle évoque ses origines et les influences qu'elle a subies. « Je suis née au Maroc où j'ai été bercée par la musique du Moyen-Orient, par des influences espagnoles très présentes, mais aussi par le jazz, et par la radio française qui nous diffusait du Barbara ou du Lou Reed. Mon père était musicien juif berbère qui chantait de la musique arabo-andalouse du XIème siècle et ma mère, une juive marocaine très proche des Espagnols. Entre ma langue natale, l'arabe, et tout ce mélange des origines familiales, il aurait tété bizarre que je ne sois pas attirée par les langues et les traductions. Quand on dit « Olé » en espagnol et « Allah » en arabe, il y a des similitudes et je pense même que cela doit avoir la même origine », aime-t-elle à préciser.
Sapho a eu l'occasion que beaucoup auraient aimé avoir, c'est-à-dire aller à la découverte de l'Amérique. Elle avait débarqué à New York pour effectuer un reportage pour le compte d'un magazine français,  avec comme seul recul et échappatoire, ses origines à la fois marocaine, africaine, juive et méditerranéenne. Elle n'avait de commun avec ce qui était alors à la mode que son look, un look de pink. Mais elle va se rendre compte tout de suite qu'elle n'en est pas une, car elle n'en partageait ni les idées, encore moins les valeurs, si ce mouvement en avait. C'est un mouvement qui a suivi celui des hippies et baba cool et qui n'avait aucune philosophie si ce n'est de tout rejeter en bloc sans jamais rien apporter ou proposer. Aussi, n'était-elle à aucun moment de sa vie une accro à la drogue, à l'alcool ni à aucune autre substance. C'est là où elle s'est rendu compte qu'elle s'était trompée d'adresse, mais comme le hasard fait bien les choses et qu'elle comptait sur une sorte de karaoké pour se faire remarquer dans une boîte de New York, elle a rencontré une personne qui lui avait proposé d'enregistrer un album à Paris. C'était comme une sorte de retour aux sources, non pas aux sources marocaines mais méditerranéennes, du moins, car au pays de l'Oncle Sam, elle avait découvert combien elle était attachée à ses origines.
« J'aimerais, dit-elle, que la philosophie se propage dans le monde entier, qu'elle amène questionnement et ouverture. J'ai eu la chance d'avoir une vie merveilleuse, de me positionner à des endroits où les choses avaient un sens. C'est un luxe infini de pouvoir être là où l'on a choisi d'être ».
Sapho est non seulement une chanteuse et une poétesse mais elle est aussi une philosophe qui a eu la chance que les autres n’en ont pas eu : appartenir à plusieurs cultures, visiter plusieurs pays et embrasser plusieurs expressions artistiques à la fois.

Libé
Samedi 20 Mars 2010

Lu 233 fois


1.Posté par TAOUDI Ahmed le 21/03/2010 11:05
Dans l'obscurité qu ' essaient d'imposer les fanatiques des religions ,des étoiles comme Saho brillent tels des lueueres d'espoir,nous apellant à reconstruire La Civilisation en nous inspirant de l'esprit du vivre-ensemble qui caractérisa l'âge d'or de l'Andalousie.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs