Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sao Tomé, une opportunité pour peaufiner les réglages du Onze national




Le Onze marocain donnera la réplique, ce dimanche à partir de 20 heures au Complexe Moulay Abdellah à Rabat, à la sélection de Sao Tomé, et ce pour le compte de la sixième et dernière journée de la phase de poule (groupe F) de la Coupe d’Afrique des nations dont les phases finales sont prévues début 2017 au Gabon.
Un match sans enjeu après que le Onze national a assuré sa qualification à l’édition continentale depuis la quatrième manche des éliminatoires suite à sa victoire sur le Cap-Vert à Marrakech. Un match formel, certes, mais pour le sélectionneur national, Hervé Renard, « c’est une rencontre qu’il faudrait prendre au sérieux », avait-il souligné en deux temps dans des propos rapportés par le site officiel de la Fédération Royale marocaine de football, frmf.ma
Après le match test contre l’Albanie disputé mercredi dernier à Shkodër et soldé sur un nul blanc, la rencontre face au Sao Tomé constitue une bonne opportunité pour l’équipe marocaine de peaufiner les réglages et de tester bon nombre de joueurs qui aspirent à saisir cette chance de devenir international, d’autant que pour Hervé Renard « tout le monde est sélectionnable », ajoutant que « les jeunes sont là pour mettre de la pression sur les plus anciens ».
A propos de joueurs, il y a lieu de signaler que le capitaine Mehdi Benatia a été autorisé par le staff technique de quitter la concentration pour des raisons familiales. Il a été remplacé par Younès Abdelhamid, sociétaire du club français de Dijon.
Pour ce match contre le Sao Tomé, qui sera sifflé par un trio d’arbitrage équato-guinéen conduit par Fidel Gomes secondé par Firmino Bassafim et Camilcar Manuel Biague, l’équipe nationale aura à cœur de réussir un retour gagnant au Complexe Moulay Abdellah et de boucler ces éliminatoires sur une bonne note.
D’ailleurs, Hervé Renard n’avait pas manqué de souligner que ses protégés sont tenus de se racheter et de montrer un autre visage que la performance livrée en seconde période du précédent match devant la Libye, sanctionné par une issue de parité. Le technicien français, doublement lauréat de la CAN en 2012 avec la Zambie et 2015 avec la Côte d’Ivoire, n’avait pas apprécié l’état d’esprit et le manque de combativité de ses joueurs lors dudit match et espère vivement que le tir soit rectifié face à la sélection de Sao Tomé que les Nationaux, coachés par le congédié Badou Zaki, avaient surclassé à la deuxième manche des éliminatoires au stade 12 de Julho par 3 à 0.
Depuis son retour de Tirana, le Onze national poursuit sa préparation dont la séance de jeudi, à huis clos, a pu regrouper les joueurs de l’équipe première et ceux de la sélection A’ qui avait battu, mercredi en amical au complexe de Fès, son homologue libérienne par 4 à 2.
A noter que le second match comptant pour ce groupe devra opposer samedi à Praia le Cap-Vert à la Libye.

Mohamed Bouarab
Samedi 3 Septembre 2016

Lu 1547 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs