Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Santé : De plus en plus de boissons énergisantes vendues dans le monde




La consommation de boissons énergisantes augmente partout dans le monde. Un constat préoccupant car ces boissons qui stimulent ne sont pas sans risque pour la santé du consommateur.
Les sodas troqués contre des boissons stimulantes. Dans le monde, alors que la vente de boissons sucrées diminue, celle des boissons énergisantes explose, selon le Congrès annuel de la société européenne d'athérosclérose qui a lieu en ce moment à Innsbruck (Autriche). La Chaire internationale sur le risque cardio-métabolique (ICCR), organisme affilié à l'université de Laval (Canada), y a dévoilé son  Baromètre mondial des ventes de boissons. Cette vaste enquête s'est penchée sur la vente de boissons gazeuses,  jus de fruits avec sucre ajouté, boissons énergisantes et boissons pour les sportifs (boissons énergétiques).
Augmentation mondiale des ventes de boissons énergisantes
Résultat : le continent américain reste très friand de boissons sucrées, avec des records mondiaux de vente pour le Mexique, le Chili et les Etats-Unis. Ainsi, un Mexicain consomme en moyenne 146,5 litres de boissons sucrées par an, un Chilien 143,8 et un Américain 125,9. En Europe, à l'inverse, la consommation de ces boissons est en baisse, à l'exception de l'Allemagne, de la Belgique et des Pays-Bas. Mais du côté des boissons énergisantes, leur consommation augmente dans presque tous les pays du monde (à l'exception de l'Irlande, du Portugal et de la Finlande). En 2015, le Vietnam et les Etats-Unis, champions pour cette catégorie, ont ainsi vu la consommation par habitant de ces boissons énergisantes augmenter de 2,5% en cinq ans.
Risques cardiaques, neurologiques et psychiatriques "La chute des ventes des boissons sucrées est contrebalancée par une augmentation des ventes de boissons énergisantes, ce qui n'est pas moins néfaste pour l'homme et la santé publique", déplore Benoit Arsenault, docteur en médecine à l'université de Laval dans un communiqué de l'ICCR. "C'est assez triste de voir que les pays occidentaux semblent avoir exporté de tels comportements de surconsommation des boissons sucrées sur les marchés émergents", ajoute-t-il. Le constat est en effet préoccupant car les boissons sucrées favorisent le développement de maladies chroniques telles que le  diabète  et l'obésité.  De plus,  les boissons énergisantes peuvent être à l'origine de troubles cardio-vasculaires  (tachycardie ou  trouble du rythme cardiaque ), de troubles neurologiques (crises d'épilepsie, tremblements, vertiges...) et psychiatrique (angoisses, agitation, confusion).  Associées à l'alcool, ces boissons amplifient les réactions d'ivresse telles que les comportements à risque et les accidents.

Libé
Mardi 7 Juin 2016

Lu 776 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs