Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saloua Belkziz Karkri au Conseil national de l'entreprise : « Le programme de l'USFP prévoit la mise en place d'un nouveau contrat économique et social »




Saloua Belkziz Karkri au Conseil national de l'entreprise : « Le programme de l'USFP prévoit la mise en place d'un nouveau contrat économique et social »
Emploi et formation professionnelle ont été au menu du Conseil national de l'entreprise de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), tenu lundi à Casablanca, en présence de représentants de partis politiques venus décliner leurs propositions sur ces deux secteurs.
Le président de l'organisation patronale Mohamed Horani s'est prononcé, en ouverture de cette session, pour une formation efficiente et qualifiante à même de fournir à l'entreprise des ressources humaines compétentes et capables de renforcer leur productivité et leur compétitivité.
M. Horani n'a pas manqué de rappeler la Vision 2020 de la CGEM visant la création de 2,5 à 3,5 millions d'emplois au terme de cette échéance, précisant que cet objectif ne peut être atteint qu'avec une croissance annuelle moyenne minimum de 6,5 % du PIB.
Le président de la commission emploi et relations sociales de la CGEM, M. Jamal Belahrach devait décliner les grandes lignes du Pacte national pour l'emploi qui, a-t-il dit, appelle à la mobilisation de tous les acteurs, au positionnement définitif de l'entreprise comme acteur de production, à la sensibilisation des acteurs sociaux et à l'abolition de l'idée que le chômage est une fatalité.
Seules 2 des 20 mesures de ce pacte ont été concrétisées et concernent la mise en place de nouveaux contrats de travail et le financement public des cotisations de la CNSS, a-t-il fait savoir.
Karim Zaz, président de la commission formation professionnelle au sein de la CGEM, a noté que seul 0,3 % des 48 milliards consacrés à l'éducation est dédié à la formation professionnelle appelant, par ailleurs, à l'établissement de mécanismes d'articulation et de cohérence entre les politiques d'emploi, les politiques industrielles et les mécanismes de formation.
A ce propos, il a plaidé pour le développement massif de l'apprentissage et de la formation par alternance, la réforme des contrats spéciaux de formation et la mobilisation des moyens de financement nécessaires.
Le DG de l'OFPPT, a mis l'accent sur les efforts déployés par l'Office en matière de formation professionnelle, précisant que 250.000 jeunes sont inscrits dans les 350 établissements de l'Office où ils apprennent 240 métiers.
Les modules de formation sont arrêtés en concertation avec les opérateurs économiques et en fonction de leurs besoins, a-t-il dit, précisant qu'ils concernent les secteurs traditionnels comme le BTP, le textile ou nouveaux comme les TIC (37.000 lauréats) et l'aéronautique (8300 lauréats en 2011).
Les représentants des partis ont souligné que la problématique de l'emploi et partant de l'éducation et de la formation reste une préoccupation centrale et un défi incontournable à relever, précisant qu'elle occupe une place centrale dans leurs programmes électoraux.
Saloua Belkziz Karkri de l'USFP, a ainsi rappelé dans ce sens que le programme du parti prévoit, entre autres, la mise en place d'un nouveau contrat économique et social qui rende obligatoire l'école à partir de 5 ans, la promotion des ressources humaines dans l'enseignement et la formation des enseignants et de la formation professionnelle, insistant sur la prise en charge par un seul département ministériel des questions de l'éducation et de la formation dans toutes leurs acceptions.
Intervenant en clôture de cette rencontre, M. Horani a fait savoir ''qu'on doit être fier de ce qui a été réalisé dans le pays'' mais qu'il faut poursuivre l'effort pour combler les déficits qui persistent encore, encourager le partenariat public-privé dans une logique gagnant-gagnant et restaurer la culture de la confiance.

MAP
Jeudi 17 Novembre 2011

Lu 976 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs