Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Salon du livre universitaire de Marrakech : La cité ocre allie échange et découverte




La 2ème édition du Salon du livre universitaire s’est ouverte, mardi à Marrakech, sous le thème “Allier échange et découverte”.
Cette édition est initiée par  l’Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCAM), en partenariat avec le Conseil de  la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, le Conseil de la ville et  l’arrondissement de Guéliz. Elle se poursuivra jusqu’au 6 février.
Avec près de 1.300 titres exposés touchant différentes disciplines, ce salon  a pour ambition de valoriser les activités de recherche des enseignants et  chercheurs qui, par leurs études et leurs publications, contribuent au  rayonnement de l’université.
Cet événement culturel et scientifique se propose également d’offrir aux  étudiants, à la communauté universitaire et au grand public le fruit des  recherches réalisées au sein des établissements d’enseignement supérieur  relevant de l’UCAM tant dans la Cité ocre que dans les villes d’Essaouira,  Safi, et d’El Kelâa des Sraghna durant les cinq dernières années.
Y sont présents aussi avec leurs stands, la délégation régionale du  ministère de la Culture, le Centre de développement de la région de Tensift  (CDRT) et l’Association “Annakhil”. Durant six jours, le salon invite tant les intellectuels que le grand  public à découvrir une multitude d’ouvrages, d’articles de recherches, de  thèses, de documents, de brochures, d’actes de colloques ainsi que des éditions  sur la ville de Marrakech et sur ses personnalités. Le programme de cette manifestation culturelle et scientifique comporte  aussi des conférences, des séminaires et des tables rondes.
Ce grand événement consiste à faire connaître tant des jeunes que des  intellectuels la production scientifique et culturelle des chercheurs de  l’UCAM, a confié à la MAP le président de l’Université Cadi Ayyad, Mohamed  Merzak.
Cette manifestation est appelée à insuffler une nouvelle dynamique  culturelle à la Cité ocre dans la mesure où d’autres activités ont été  programmées à cette occasion, dont des soirées artistiques, des lectures de  poèmes et des cafés culturels, a-t-il ajouté. 
Le salon se veut aussi le carrefour idoine pour l’université de réaffirmer  son rôle d’acteur culturel et éducatif incontournable et de s’ouvrir davantage  sur son environnement, a souligné M. Merzak. 

MAP
Jeudi 3 Février 2011

Lu 235 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs