Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Salhi vs Raja : Le divorce annoncé




Yassine Salhi serait sur le point de quitter le Raja. Certaines sources font état d’un départ imminent du joueur vers un nouveau club qui pourrait être marocain ou étranger, du côté du Golfe plus précisément.
D’ailleurs, depuis belle lurette, le torchon brûle entre Yassine Salhi et Rachid Taoussi, l’entraîneur qui a pris les destinées des Verts après le limogeage du Néerlandais Ruud Krol. Pour le match qui devait avoir lieu hier entre le Raja et l’IRT, Rachid Taoussi avait jugé bon de ne pas convoquer Salhi, souvent critiqué et peu utilisé au cours de cette phase aller du championnat.
Salhi avait connu ses jours de gloire avec les Verts et n’avait pas tardé à s’imposer comme étant une pièce maîtresse dans l’effectif de l’équipe première qu’il avait intégrée depuis 2009 disputant 155 matches avec 40 buts à la clé. Des performances qui lui ont ouvert les portes de l’équipe nationale A et celle des locaux avec laquelle il avait remporté la Coupe arabe des nations, tout en étant meilleur buteur du tournoi avec 7 réalisations.
Sauf que rien ne va plus pour Yassine Salhi ces derniers temps et il se laisse entendre que c’est Rachid Taoussi qui se trouverait derrière cette éventuelle séparation. Tout comme celle de l’attaquant ghanéen du club, Mohamed Yacoubou, qui a refusé de résilier à l’amiable son contrat avec le Raja, sommant le club de lui verser tous ses droits avant de changer de cieux.
Le coach des Verts veut saisir le mercato hivernal en vue de renforcer les rangs de l’équipe par de nouvelles recrues et le Raja compte déjà un nouveau venu, Houssam Amâne, l’ex-joueur du MAS qui avait entamé sa carrière avec le Mouloudia d‘Oujda.
C’est un Raja avec de nouveaux éléments que Rachid Taoussi veut monter dans l’espoir de rectifier le tir et aborder la seconde manche du championnat sous de bons auspices, tout en assumant pleinement ses responsabilités, lui qui était recruté après l’entame de l’exercice.
A propos de la deuxième moitié du championnat qui débutera fin février prochain, le Raja devra reprendre le chemin des entraînements le 14 de ce mois par une concentration à Marrakech avant une virée du côté de l’Espagne afin de disputer un match gala contre l’Ittihad de Tanger.
Mohamed Bouarab
Le divorce annoncé
 
Yassine Salhi serait sur le point de quitter le Raja. Certaines sources font état d’un départ imminent du joueur vers un nouveau club qui pourrait être marocain ou étranger, du côté du Golfe plus précisément.
D’ailleurs, depuis belle lurette, le torchon brûle entre Yassine Salhi et Rachid Taoussi, l’entraîneur qui a pris les destinées des Verts après le limogeage du Néerlandais Ruud Krol. Pour le match qui devait avoir lieu hier entre le Raja et l’IRT, Rachid Taoussi avait jugé bon de ne pas convoquer Salhi, souvent critiqué et peu utilisé au cours de cette phase aller du championnat.
Salhi avait connu ses jours de gloire avec les Verts et n’avait pas tardé à s’imposer comme étant une pièce maîtresse dans l’effectif de l’équipe première qu’il avait intégrée depuis 2009 disputant 155 matches avec 40 buts à la clé. Des performances qui lui ont ouvert les portes de l’équipe nationale A et celle des locaux avec laquelle il avait remporté la Coupe arabe des nations, tout en étant meilleur buteur du tournoi avec 7 réalisations.
Sauf que rien ne va plus pour Yassine Salhi ces derniers temps et il se laisse entendre que c’est Rachid Taoussi qui se trouverait derrière cette éventuelle séparation. Tout comme celle de l’attaquant ghanéen du club, Mohamed Yacoubou, qui a refusé de résilier à l’amiable son contrat avec le Raja, sommant le club de lui verser tous ses droits avant de changer de cieux.
Le coach des Verts veut saisir le mercato hivernal en vue de renforcer les rangs de l’équipe par de nouvelles recrues et le Raja compte déjà un nouveau venu, Houssam Amâne, l’ex-joueur du MAS qui avait entamé sa carrière avec le Mouloudia d‘Oujda.
C’est un Raja avec de nouveaux éléments que Rachid Taoussi veut monter dans l’espoir de rectifier le tir et aborder la seconde manche du championnat sous de bons auspices, tout en assumant pleinement ses responsabilités, lui qui était recruté après l’entame de l’exercice.
A propos de la deuxième moitié du championnat qui débutera fin février prochain, le Raja devra reprendre le chemin des entraînements le 14 de ce mois par une concentration à Marrakech avant une virée du côté de l’Espagne afin de disputer un match gala contre l’Ittihad de Tanger.

Vendredi 8 Janvier 2016

Lu 1116 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs