Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Said Qodaid à la Villa des Arts à Rabat : Une initiative pour le partage




La figuration au Maroc commence à reprendre ses droits après une longue période de désintéressement, voire de dédain. En effet, la plupart des artistes plasticiens y compris les jeunes lauréats se tournent vers d’autres expressions jugeant, croyant à tort que la figuration est démodée.
Mais ce que la plupart d’entre ceux-là ignorent, c’est que la relation entre la figuration et les autres expressions participe d’une évolution historique qui a marqué la rupture entre le classicisme et les nouvelles écoles et tendances. Se débarrasser de la figuration était comme dénoncer une certaine époque ; une époque étalée sur plusieurs années et qui a été sanctionnée par la guerre mondiale. D’ailleurs, il n’y a pas que la peinture qui a connu cette évolution. Les autres expressions artistiques et surtout littéraires ont connu, elles aussi, leurs propres évolutions et débouché sur de nouvelles idées et de nouveaux courants.
Au Maroc, les artistes qui font du figuratif dans le vrai sens du terme sont peu nombreux. Certes, nombreux sont ceux qui versent dans la  reproduction mais qui, en même temps, ne maîtrisent pas les ficelles de cet art. Ceux-là croient, eux aussi  à tort, que la peinture figurative est la plus facile à produire pour ne pas dire à exécuter. Deux tendances se dégagent alors : ceux qui croient que c’est démodé et ceux qui estiment que c’est trop facile mais tout le monde a foncièrement tort.
Actuellement au Maroc, ce sont justement les peintres figuratifs qui font recette et arrivent à vendre leurs œuvres. Le marché marocain n’est pas disposé à l’heure actuelle à s’ouvrir sur une peinture que la plupart des gens ne comprennent pas.
Parmi les peintres figuratifs qui sont sollicités aussi bien pour exposer que pour vendre, Said Qodaid figure en bonne place. Il n’est pas le seul à avoir choisi cette voie et il a tout à fait raison. D’autres, tels Hassan Boukhari  et Hassan Alaoui excellent eux aussi et sont très demandés.
Leur secret réside dans la compétence, la maîtrise et le choix des thèmes. Chacun développe sa propre technique et choisit, à chaque fois, de nouveaux horizons de manière à éviter un éventuel essoufflement.
Qodaid passe à l’heure actuelle pour être l’un des artistes peintres les plus en vue sans pour autant toucher à d’autres styles que le figuratif. Après une carrière assez longue et une expérience assez riche, il a décidé de continuer dans cette voie et de parfaire ses techniques et diversifier ses thèmes.
Ce qui fait que ses expositions sont toujours très suivies et très attendues. Visiter une exposition de cet artiste, c’est découvrir de nouveaux thèmes avec une nouvelle approche  et une technique qui change en fonction du sujet développé. C’est dans ce sens que son atelier qui  se tient depuis le 05 jusqu’au 15 août à la Villa des Arts de Rabat est intéressant, car il permet de découvrir l’artiste d’abord, de connaître sa façon de travailler et de partager un tant soit peu son savoir.

Par Abdeslam Khatib
Samedi 7 Août 2010

Lu 453 fois


1.Posté par Simon Patrick le 08/08/2010 11:20
Said Qodaid a été pour moi une révélation il y a déja de cela 18/15 ans lors de ses expositions à Marrakech à Bab Doukkala pour ses représentations de scènes de la vie marocaine, celle que l'on reconnait, que l'on partage !
De ce fait, exposé dans notre maison d'hôtes Dar Infiane à Tata, Région Guelmim ES Smara, il est déja avec quelques autres, Zine etc, depuis 10 années avec ses quelques peintures acquises, de scènes de souk, de la place Jemma f''nna , l'expression partagée d'un Maroc que nos invités et amis clients retrouvent et partagent à tel point , qu'ils nous font l'honneur, un peu aussi grâce à leur talent, de revenir.
Patrick Simon

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs