Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saïd Fettah, la piètre exception




L’un des rares moments de tension entre Rajaouis et Wydadis et on le doit, comme par hasard, au dénommé Saïd Fettah, auteur d’un comportement de voyou. Il n’y a pas d’autre mot. L’ex-Rajaoui, devenu wydadi, n’a rien trouvé de mieux que de cracher au visage de son ex-coéquipier Rachid  Slimani.
L’arbitre Achiri aurait mieux fait de faire semblant de n’avoir rien remarqué plutôt que de lui brandir une carte jaune.
Dans le cas en espèce, c’est la rouge qui s’imposait. Ce qui est plus malheureux encore, c’est que les écarts à «l’actif» dudit joueur sont légion.

Libé
Lundi 2 Janvier 2012

Lu 691 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs