Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Safi, capitale de l’Aita durant la première foire de l’agriculture : Hommage posthume à Mohamed Rouicha




Safi, capitale de l’Aita durant la première foire de l’agriculture : Hommage posthume à Mohamed Rouicha
En collaboration avec la wilaya de la région Doukkala-Abda, le ministère de la Culture organise la 11ème édition du Festival national de l’art de l’Aita du 28 juin au 1er juillet 2012  à Safi.
Pour cette édition, les organisateurs ont tenu à rendre un hommage posthume au grand chanteur Mohamed Rouicha qui, rappelons-le, est aussi un poète amazigh, qui a marqué par son art et son originalité le patrimoine culturel marocain.
Si chaque région décline un genre spécifique de  l’Aita, celle de Abda reste incontestablement  la capitale de cet art, à travers lequel le rural s’exprime pour faire entendre son vécu quotidien. Pour ce faire, les organisateurs tiennent à préserver le caractère traditionnel du chant du terroir, nonobstant la rareté des troupes musicales qui parviennent vraiment à jouer cette musique populaire en voie de disparition.
Serons conviés durant ces quatre soirées musicales, des artistes de toutes les régions du Royaume, pour présenter leurs chants devant quelque 200.000 spectateurs attendus.
La préservation de cet art passe indéniablement par des festivals comme celui de Safi.
En marge du festival, une foire régionale de l’agriculture de Doukkala-Abda sera organisée par la Chambre de l’agriculture sous l’égide du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, et en partenariat avec la wilaya de Doukkala-Abda ainsi que la direction régionale de l’agriculture. Cette première édition est initiée sous le thème «L’agriculture solidaire, locomotive du développement rural».
Cette foire vient conforter le potentiel agricole de la région connu par sa richesse et sa diversité sur une superficie d’un million d’hectares de la jachère à l’irrigué. Elle s’inscrit également, selon le président de la chambre agricole régionale, dans la politique du Maroc Vert. Plus de 100 exposants sont attendus, qui occuperont une superficie de 10.000 m2. Le but étant de créer une plate-forme d’échange et de  savoir-faire. La fantasia avec plus de 750 cavaliers n’est pas en reste pour l’animation de ce rendez-vous.
Pour  assurer la réussite de ce festival, les organisateurs qui espèrent accueillir un maximum de visiteurs, ont choisi ce timing qui coïncide avec la fin de la saison agricole et le début des vancances estivales.

Abdelilah Nadini
Vendredi 29 Juin 2012

Lu 557 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs