Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

SAR la Princesse Lalla Meryem : La culture doit rester un vecteur de paix et de rapprochement entre les communautés humaines




SAR la Princesse  Lalla Meryem  : La culture doit rester un vecteur  de paix et de  rapprochement  entre les communautés humaines
SAR la Princesse Lalla Meryem a souligné, mardi à Paris, que la culture doit rester, comme elle l'a toujours été dans son essence la plus humaniste, un vecteur de paix et de rapprochement entre les communautés humaines, transcendant les contingences politiques et résistant aux velléités extrémistes et à la tentation de repli sur soi.
Dans une allocution lors de la cérémonie d'inauguration de l'exposition-événement "Le Maroc contemporain" à l'Institut du monde arabe, Son Altesse Royale a affirmé que "la culture n'est ni un luxe, ni une priorité que les contraintes économiques ou financières relégueraient au second rang", ajoutant qu'elle est au cœur de tout projet de société qui met l'ouverture, le progrès et la dignité humaine au sommet des valeurs qui le guident.
"Des initiatives comme celles que nous réalisons aujourd'hui sont d'incontournables antidotes aux phénomènes d'insécurité culturelle et de repli sur soi, qui traversent nos sociétés, au nord comme au sud de la Méditerranée",  a dit SAR la Princesse Lalla Meryem.
"C'est parce que Nous sommes convaincus que la culture est un ingrédient essentiel pour le progrès de toute société, que nous encourageons et  investissons au Maroc dans les arts, dans la préservation du patrimoine et dans  la création sous ses formes les plus diverses", a noté SAR la Princesse Lalla  Meryem, relevant que "ce sont deux nations,  la France et le Maroc liées par une  trajectoire historique commune et par des affinités humaines et amicales d'une  grande densité, qui délivrent aujourd'hui ce message, à travers lequel nous  espérons aussi faire porter la voix de l'Afrique et sa riche culture".
SAR la Princesse Lalla Meryem a, d'autre part, souligné que l'exposition "Le  Maroc contemporain" et celle du "Maroc médiéval" au Musée du Louvre sont parmi  les plus importantes consacrées à la scène artistique et culturelle d'un pays  étranger, ajoutant que "par le souffle qu'elles porteront, durant les quatre  prochains mois, elles permettront à une dialectique féconde de lier le médiéval  au contemporain, de relier le Maroc de nos aïeux et celui de notre jeunesse, à  travers les traits d'une continuité civilisationnelle manifeste". 

Samedi 18 Octobre 2014

Lu 384 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs