Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

S.M le Roi reçoit l'envoyé personnel du S.G de l'ONU pour le Sahara




S.M le Roi Mohammed VI a reçu, mardi au Palais Royal de Rabat, Horst Kohler, envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara marocain, qui visite le Maroc dans le cadre d’une tournée régionale, indique un communiqué du Cabinet Royal.
Horst Kohler, ancien président de la République Fédérale d’Allemagne, a également occupé le poste de directeur général du Fonds monétaire international (FMI).
Il est à rappeler qu’il a été nommé, en août dernier, par le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, en tant que son nouvel envoyé personnel pour le Sahara, en remplacement de Christopher Ross, précise le communiqué du Cabinet Royal.
Cette audience s’est déroulée en présence de Fouad Ali El Himma, conseiller de S.M le Roi, de Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, ainsi que de David Schwake, conseiller spécial de Horst Köhler.
L'envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies a été également reçu par le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

Habib El Malki et Hakim Benchemas s’entretenant avec Horst Kohler en présence de Omar Hilal.
Habib El Malki et Hakim Benchemas s’entretenant avec Horst Kohler en présence de Omar Hilal.
Par ailleurs, le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, et le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchemas, se sont entretenus, hier au siège du Parlement, avec l'envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara.
Lors de cette rencontre, qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations unies à New York, Omar Hilal, M. El Malki a attiré l'attention de son interlocuteur sur l'unanimité du peuple marocain autour de la question du Sahara, une question nationale sacrée. Et d'ajouter que la lutte menée par les Marocains pour l'indépendance est devenue synonyme d'intégrité territoriale et le fondement même de la dignité du citoyen marocain (...) plutôt qu'une question de circonstances. La question du Sahara est «le fondement de ce que nous sommes aujourd'hui et de ce que nous serons demain », a-t-il affirmé.
Le président de la Chambre des représentants a ensuite souligné la volonté manifestée par le Royaume de trouver une sortie au différend artificiel suscité autour de nos provinces sahariennes en présentant une proposition d'autonomie interne, solution largement considérée comme juste, réaliste et conforme au droit international. Les Nations unies, a-t-il poursuivi, qui sont les garants de la stabilité des Etats en défendant l'unité des peuples, ont un rôle important à jouer, et à ce titre, l’envoyé onusien a une noble mission à accomplir.

Jeudi 19 Octobre 2017

Lu 1348 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs