Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rythmes gnaoua, rap et musique populaire au menu


Douzième édition de Mawazine- Rythmes du Monde



Rythmes gnaoua, rap et musique populaire au menu
Décidément l’Association Maroc Cultures ne perd pas de temps pour annoncer aux passionnés de Mawazine le menu de la douzième édition qui se tiendra du 24 mai au 01 juin 2013.
Dans un sixième communiqué, l’Association annonce du rap, de la musique populaire et des rythmes gnaoua. Ainsi, le maâlem gnaoua Hamid El Kasri, le rappeur Don Bigg et Saïd Mosker, se produiront le 28 et 29 mai et le 1er juin au complexe sportif le Prince Moulay Abdellah.
En effet, le Festival Mawazine- Rythmes du Monde se dote cette année d’une nouvelle scène, le complexe sportif Le Prince Moulay Abdellah en remplacement de la  scène de Salé qui était consacrée à la programmation marocaine.
Le mardi 28 mai, le public aura donc rendez-vous avec le maâlem Hamid El Kasri qui offrira une belle soirée aux adeptes de la musique gnaoua. Connu pour sa voix exceptionnelle et profonde et son aisance scénique, Hamid El Kasri a su s’établir en tant que véritable référence de la musique gnaoua, lit-on dans le communiqué.
Né en 1961 à Ksar-el-Kebir, au nord du Maroc, Hamid El Kasri est un musicien et chanteur marocain de musique gnaoua. Il se passionne à l’âge de 7 ans pour le guembri dont il découvre les secrets auprès des grands maîtres ‘maalems’ Abdelouahed Stitou et Alouane.
Devenu véritable référence de la musique gnaoua grâce à sa grande maîtrise de ce style musical spirituel, Hamid El Kasri a trouvé le parfait mélange entre le genre gnaoua du Nord et celui du Sud, fusionnant les deux pour offrir un son envoûtant, apprend-on dans le même communiqué.
Le 29 mai, c’est au tour d’une  soirée 100% rap avec Don Bigg. Don Bigg, connu également sous le nom d’Al Khasser est un rappeur marocain. Né le 8 octobre 1983 à Casablanca,il est considéré comme l’un des pionniers du rap marocain, notamment pour son style franc, cru et direct. Il aborde des thématiques qui intéressent une large frange de la jeunesse urbaine.
Il avait remporté un franc succès lors de l’édition 2010 de Mawazine. En effet, il s’était produit avec le grand pianiste et compositeur cubain Omar Sosa lors d’une création originale initiée par Maroc Cultures qui a nécessité plus de 6 mois de travail de composition.
Quant à la soirée du 1er juin, elle sera animée au complexe Moulay Abdellah  par le chanteur Said Moskerqui sera présent pour la clôture de cette douzième édition. Said fusionne le reggae, le funk, le raï et le chaâbi. Il séduit avec ses mots simples et ses chansons chargées de réalités, celles des quartiers populaires casablancais, d’où sont issus des groupes comme Nass El Ghiwane et El Mchehab. C’est à  l’âge de 14 ans qu’il commence à gratter ses premiers accords en reproduisant des airs célèbres.En 1996, la notoriété de l’artiste dépasse les frontières. Il décide de s’installer pendant trois ans à Lilles où il fonde son propre studio avec Hamid Bouchnak. En 2001, il rentre au Maroc pour poursuivre sa carrière artistique, avec la ferme intention de contribuer à la promotion des artistes de son pays et à la défense de leurs droits.
Pour rappel, ce Festival constitue depuis 2002 le rendez-vous incontournable de la scène musicale marocaine et internationale. Chaque année aux mois de mai et juin, cette manifestation fait vibrer la capitale aux sons d’une musique ouverte aux quatre coins du monde grâce à un programme riche et inédit. Ayant fixé pour mission principale de garantir au public de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, une animation culturelle et artistique d’un haut niveau, l’Association Maroc Cultures s’investit à fond  pour la réussite de cette grande manifestation.

Najoua Friguech (Stagiaire)
Mardi 22 Janvier 2013

Lu 2363 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs