Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Royal Air Maroc, transporteur officiel du Festival Ecrans Noirs au Cameroun




Royal Air Maroc, transporteur officiel du Festival Ecrans Noirs au Cameroun
La compagnie aérienne nationale, Royal Air Maroc (RAM), et l’Association Ecrans Noirs ont signé, jeudi dernier à Yaoundé au Cameroun, une convention de partenariat aux termes de laquelle la compagnie devient le transporteur officiel pour les trois prochaines éditions (2015- 2016- 2017) de la fameuse manifestation culturelle et artistique, le Festival Ecrans Noirs. La compagnie marocaine assurera le transport des participants à ce festival qui est une manifestation de grande envergure pour la promotion du septième art en Afrique, a indiqué un communiqué de la RAM. La conclusion de ce partenariat traduit la volonté de la compagnie nationale d’approfondir le partage de l’identité africaine, à travers le renforcement des liens culturels sur le continent et la promotion de l’image de l’Afrique, a précisé le communiqué.
A cet égard, Royal Air Maroc soutient les grandes manifestations culturelles et artistiques en Afrique. Outre le Festival Ecrans Noirs, la compagnie nationale marocaine est transporteur officiel du Festival panafricain du cinéma et de la télévision (FESPACO), de la Biennale de Dakar (Dak’Art) et du Marché des arts et du spectacle africains d’Abidjan (MASA).
Créé en 1997, le Festival international de cinéma “Ecrans Noirs” a pour mission de promouvoir en Afrique centrale en particulier et sur tout le continent en général, le cinéma africain et le cinéma étranger portant sur  l’Afrique, en les faisant connaître et aimer par la diffusion des films et la valorisation des métiers directs, annexes et connexes qui les constituent. Devenu depuis 2008 un festival compétitif qui consacre la créativité, le  travail et surtout le talent, Ecrans Noirs déploie une intense activité dans le domaine de la formation, déjà dès le départ avec “les classes de cinéma”, puis avec la création un peu plus récente (septembre 2010) de l’Institut spécialisé de formation aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel de l’Afrique centrale (ISCAC) de Yaoundé.

Mardi 7 Juillet 2015

Lu 726 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs