Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ross, une tournée de routine ?


Habib El Malki : le blocage actuel est dû à l’autisme du régime algérien



Ross, une tournée de routine ?
«La mission de l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara est dans l’impasse. » C’est en ces termes que Habib El Malki, président de la Commission administrative de l’USFP, a commenté la nouvelle tournée de Christopher Ross dans la région afin, dit-on, de relancer les négociations et tenter de trouver une solution à un conflit qui n’a que trop duré et retardé l’Union effective du Maghreb. Pour Habib El Malki, ce blocage est dû à deux raisons principales : « L’autisme du régime algérien prisonnier d’une vision du monde et de la région totalement surannée et en rupture avec les aspirations de nos peuples », a-t- il précisé.
Le leader socialiste a ensuite expliqué que la deuxième raison de l’impasse où se trouve la mission de l’envoyé personnel de Ban Ki-moon au Sahara reste l’échec de l’approche de Christopher Ross qui a parié sur des contacts informels pour débloquer les négociations. Résultat : on se retrouve aujourd’hui devant un immobilisme. «  En plus l’expérience a montré que l’actuel envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU n’est ni impartial ni objectif.
Il s’agit donc d’une nouvelle tournée de routine qui n’ouvrira pas de nouvelles perspectives. Habib El Malki a indiqué également que la situation au Sahel et au Mali est dangereuse et inquiétante et met en péril toute la région et en premier lieu l’Algérie : « Ce qui se passe au Sahel et au Mali avec toutes ses implications géopolitiques doit provoquer une remise en cause totale du positionnement des pays riverains qui sont menacés à terme en tant qu’Etats dans leurs existences et leurs souverainetés respectives. L’Algérie reste une cible privilégiée dans ce sens. »
En effet le régime des généraux à  Alger joue avec le feu en abritant et accueillant le Polisario sur son territoire. Les dernières informations parvenant du Mali ont prouvé que des combattants du Polisario opéraient au sein d’AQMI. Des liaisons dangereuses dont l’Algérie paierait les frais. La dernière attaque d’un site pétrolier algérien en est la preuve.
En ce qui concerne le front intérieur, Habib El Malki est catégorique. «  La diplomatie officielle, les partis politiques, la société civile doivent converger dans le cadre d’une nouvelle stratégie plus offensive pour mieux préparer les prochaines échéances et notamment la prochaine réunion du Conseil de sécurité prévue pour le mois d’avril. Et d’ajouter que les propositions de Christopher Ross dont parlent certains médias comme l’intégration dans un système de fédération ou d’union personnelle ne sont pas nouvelles et que l’Algérie les a toujours rejetées.
De son côté, Christopher Ross a pu rencontrer les présidents des deux Chambres du Parlement ainsi que le chef du gouvernement. Une certitude : le Maroc tient à son intégrité territoriale  en restant   ouvert au dialogue et à la recherche d’une solution consensuelle.  
« De même et à la lumière des derniers développements dans la région, notamment sur le plan sécuritaire, le Maroc demeure convaincu de l’urgence d’avancer vers une solution de compromis, déclarait récemment Youssef Amrani, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération à notre confrère Jeune Afrique. Et c’est le même son de cloche du côté du représentant du Maroc à l’ONU   «L’impossibilité de réunir un corps électoral a conduit l’Onu à conclure que le référendum était non applicable au Sahara marocain, pour des raisons évidentes», a affirmé Loulichki, l’ambassadeur permanent du Maroc à l’ONU dernièrement sur une chaîne américaine.
Ce qui est sûr c’est que la communauté internationale, par le biais du Conseil de sécurité qui se réunira en avril, est en passe de prendre des décisions sur cette question qui devrait voir le bout du tunnel pour l’intérêt de toute la région.

Kamal Mountassir
Vendredi 22 Mars 2013

Lu 598 fois


1.Posté par le marocain le 22/03/2013 11:00
Dans tous les cas,cet envoyé ne fera que ce que demandent les dirigeants Algériens.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs