Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Roland-Garros : Les têtes roulent chez les dames, tiennent chez les messieurs




Roland-Garros : Les têtes roulent chez les dames, tiennent chez les messieurs
Comme presque chaque jour depuis le début de la semaine, le tableau féminin a vu s'envoler samedi une prétendante au titre à Roland-Garros, en la personne de Francesca Schiavone, alors qu'aucun absent de marque n'est encore à signaler chez les messieurs.
Après l'Américaine Serena Williams, N.5 mondiale, la Française Marion Bartoli (N.8) et la Polonaise Agnieszka Radwanska (N.3), c'est l'Italienne qui a dû plier ses bagages.
Schiavone n'était que la tête de série N.14 cette année. Mais elle était finaliste l'an passé à Paris et victorieuse il y a deux ans. Elle ne vivra donc pas de troisième finale d'affilée.
L'Américaine Varvara Lepchenko s'est chargée d'éliminer au troisième tour (3-6, 6-3, 8-6) celle qui restait sur 15 victoires en 16 matches sur la terre battue parisienne.
L'Italienne a fait son âge samedi (31 ans). Sa science du jeu sur terre battue est toujours là, mais les jambes l'étaient moins. Cette défaite est une mauvaise nouvelle pour Schiavone, car elle devrait sortir du Top 20 à l'issue de la quinzaine parisienne.
Depuis son triomphe parisien il y a deux ans, l'Italienne a connu deux années mitigées, sans le moindre titre jusqu'à son succès à Strasbourg la semaine passée. Si sa finale à Roland-Garros en 2011 avait sauvé sa saison, elle aura du mal à se remettre de cet échec.
Ouzbek d'origine ayant pris la nationalité américaine l'an passé, Lepchenko, 63e mondiale, permet, avec la jeune Sloane Stephens, au tennis américain de sauver la face après l'élimination des soeurs Serena et Venus Williams.
Une autre Américaine, Christina McHale, a montré de belles promesses en obligeant Li Na, la tenante du titre, à concéder son premier set du tournoi. La Chinoise (N.7) a cependant vite rétabli la hiérarchie (3-6, 6-2, 6-1).
Murray plutôt rassuré
Les statistiques de Maria Sharapova (N.2) sont restées immaculées. Elle s'est qualifiée face à la Chinoise Peng Shuai (N.28) le plus tranquillement du monde (6-2, 6-1). Elle n'a concédé que cinq jeux depuis le début du tournoi.
Le tableau masculin est bien plus difficile à tournebouler. Les neuf premiers du classement ATP seront au rendez-vous des huitièmes. La principale interrogation de la journée portait sur l'état de santé d'Andy Murray (N.4). Secoué par des spasmes au dos jeudi au deuxième tour, le Britannique avait longuement contemplé l'opportunité d'un abandon. Il avait finalement décidé d'insister. Un choix bienvenu puisqu'il s'était qualifié.
Et samedi, contre le Colombien Santiago Giraldo, rapidement maîtrisé (6-3, 6-4, 6-4), il a montré des choses plutôt rassurantes. Son dos n'a pas paru le gêner, en témoigne son service qui a fort bien tenu la route.
"Je bougeais très bien aujourd'hui. Je me suis senti bien mieux qu'il y a deux jours", a reconnu Murray, un peu rasséréné donc avant de croiser Richard Gasquet (N.17), qu'il avait battu il y a deux ans à Roland-Garros au premier tour, après avoir perdu les deux premiers sets.
Mais le Français l'a dominé il y a deux semaines à Rome et a fait forte impression devant l'Allemand Tommy Haas 6-7 (3/7), 6-3, 6-0, 6-0. A la veille de son 26e anniversaire, l'Espagnol Rafael Nadal a réservé à l'Argentin Eduardo Schwank le même sort qu'à ses précédents adversaires (6-1, 6-3, 6-4).
Le N.2 mondial n'a lâché que 17 jeux depuis le début de la semaine. Son prochain opposant, son ami argentin Juan Monaco (N.13), pourrait cependant lui donner plus de fil à retordre.
Son compatriote David Ferrer a corrigé Mikhail Youzhny (6-0, 6-2, 6-2). Le Russe était tellement dépité qu'il a inscrit le mot "sorry" (désolé) avec sa chaussure à l'intention du public sur la terre battue du court Suzanne Lenglen.

Libé
Lundi 4 Juin 2012

Lu 176 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs