Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Roger Federer de justesse face à Gaël Monfils




Roger Federer de justesse face à Gaël Monfils
L'ancien N.1 mondial Roger Federer a sauvé deux balles de match face à Gaël Monfils pour empocher dans la douleur son billet pour les demi-finales de l'US Open : 
4-6, 3-6, 6-4, 7-5, 6-2, jeudi.
Federer, 33 ans, est toujours en lice pour remporter son premier titre du Grand Chelem depuis deux ans, le 18e de sa carrière, mais il a senti de très près le souffle de la défaite.
Il a perdu les deux premières manches face à un Monfils survolté et impeccable qui lui a donné une leçon de réalisme, de précision et de puissance pendant plus d'une heure. Perturbé par le vent, Federer a réalisé 26 fautes directes dans les deux premiers sets et n'a réussi que deux aces.
Dans le 3e set, "Fed" s'est montré plus agressif avec des montées au filet qui lui ont permis de gagner. La quatrième manche a débuté par deux "breaks" successifs pour l'un et l'autre. A 5-4, 15-40, Monfils s'est même procuré deux balles de match mais le Suisse a retrouvé au moment opportun sa première balle de service.
Le N.3 français a dans la foulée perdu son service avec deux doubles fautes consécutives (6-5) et Federer, sur son service, n'a pas laissé passer sa chance d'égaliser à deux sets partout. Touché au moral et marquant le pas physiquement, "La Monf'" a débuté la manche décisive de la pire des façons en concédant son service.
Il ne s'en est pas remis pour s'incliner finalement après 3 h 30 minutes de jeu et s'arrêter en quart de finale comme à Roland Garros en juin.
Samedi, Federer sera op
posé au Croate Marin Cilic, 16e mondial, qu'il a toujours battu en cinq confrontations.
Après quatre années d'attente, Cilic va disputer une nouvelle demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem grâce à son succès devant Tomas Berdych 6-2, 6-4, 7-6 (7/4), jeudi.
 Le Croate, entraîné par son illustre compatriote Goran Ivanisevic, réalise en 2014 l'une des meilleures saisons de sa carrière après quatre mois de suspension pour dopage en 2013.
Dans le tournoi de double féminin, l'ancienne N.1 mondiale Martina Hingis, associée à l'Italienne Flavia Pennetta, s'est qualifiée à 33 ans pour la finale.
En demi-finale, Hingis et Pennetta ont battu la paire composée de l'Indienne Sania Mirza et de la Zimbabwéenne Cara Black, têtes de série N.3, 6-2, 6-4.
Elles seront opposées samedi aux Russes Ekaterina Makarova et Elena Vesnina qui ont éliminé en quarts de finale les Américaines Venus et Serena Williams.
Hingis qui a fait son retour sur le circuit en 2013 après six années d'absence, peut décrocher son 10e titre du Grand Chelem en double, le premier depuis l'Open d'Australie 2002.  

AFP
Samedi 6 Septembre 2014

Lu 173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs