Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rkia Derham : La réalisation d’acquis supplémentaires pour la femme requiert la coordination des efforts




La femme marocaine a amplement contribué au développement du leadership des affaires à travers la création de nouvelles activités économiques et l'adoption d’une approche moderne en matière de recherches, de développement, de production et de distribution, a affirmé lundi à Manama la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique, chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham.
Intervenant lors des travaux du 2ème Forum mondial des femmes d’affaires, elle a souligné que les acquis réalisés par la femme marocaine sont le fruit de la dynamique de réforme que connaît le Maroc et qui s’est renforcée à la faveur de la vision stratégique de S.M le Roi Mohammed VI.
Le Maroc a opté depuis des décennies pour une ouverture politique, économique et culturelle, ce qui a érigé le Royaume en un modèle de coexistence et de pluralisme, a-t-elle dit, notant que le Maroc a œuvré pour consacrer cette approche à travers des chantiers de réforme multidimensionnels avec notamment l’ouverture commerciale, l’amélioration du climat des affaires, le rehaussement du niveau de l’enseignement, particulièrement des femmes et leur insertion dans le tissu de développement, ce qui a constitué une locomotive pour le développement des législations et des lois y afférentes.
Lors de ce forum, organisé sous le patronage de la princesse Sabika Bint Ibrahim Al-Khalifa, épouse du Roi du Bahreïn et présidente du Conseil supérieur de la femme et marqué notamment par la présence de l’ambassadeur du Maroc au Bahreïn, Ahmed Rachid Khattabi, la secrétaire d’Etat s’est arrêtée aussi sur les initiatives prises pour la facilitation de l’insertion de la femme au niveau international et régional, contribuant ainsi à l’amélioration de la place de la femme dans les sociétés arabes.
Rkia Derham a souligné également que la réalisation d’acquis supplémentaires pour la femme requiert la coordination des efforts communs et la mise en place d’initiatives qui servent sa cause, notamment au sein des sociétés arabes, ce qui aura un impact positif en termes de prise de conscience des objectifs escomptés du développement durable.
Le renforcement des opportunités d’intégration de la femme dans les différents domaines en tant que condition sine qua non à tout progrès devient désormais un élément important dans les plans de développement économique, social et culturel, a-t-elle estimé.
Outre la secrétaire d'Etat chargée du commerce extérieur et l’ambassadeur du Maroc au Bahreïn, la délégation représentant le Maroc à ce forum comprend la présidente directrice générale du groupe Diana Holding, Rita Zniber.
La délégation marocaine a eu des rencontres avec plusieurs acteurs économiques et investisseurs, le but étant d’examiner les moyens de renforcer les échanges et de tirer profit de manière optimale des opportunités d’investissement au niveau bilatéral ou intracontinental, étant donné la présence du Maroc en Afrique et l’ouverture du Bahreïn sur les grands marchés asiatiques.

Mercredi 15 Novembre 2017

Lu 922 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs