Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rihanna vire son manager




Il y a quelques mois déjà, des rumeurs annonçaient que Rihanna n'était plus vraiment heureuse de la façon dont elle était gérée par Jay-Z et son équipe au sein du label RocNation. La chanteuse barbadienne aurait donc décidé de mettre un terme à sa collaboration avec le célèbre rappeur américain qui l'avait révélée au grand public en 2005, en la signant en premier lieu chez Def Jam (le label qu'il dirigeait à l'époque) ! Et depuis le titre Pon de Replay, le succès n'a pas désempli pour Rihanna.
Hélas les choses ont bien changé et la hitmaker aurait même mis à exécution sa décision en prenant connaissance des irrégularités financières concernant RocNation, et surtout quand Jay-Z et son label ont commencé officieusement à gérer la carrière de Beyonce, qui n'est autre que l'épouse de l'interprète du tube Empire State of Mind .
Rihanna n'aurait pas du tout apprécié que son aînée se voit offrir les contrats les plus juteux, et on la comprend. Celle qui vient de dévoiler le clip de son titre Cheers, serait également bouleversée du fait que la société ait utilisé son image pour tenter de propulser de nouveaux artistes... S'en est donc trop pour elle ! Selon MediaTakeOut.com, Jay-Z aurait récemment eu un "entretien privé" avec Riri, afin de la convaincre de continuer leur travail ensemble... Mais il semblerait (on ne sait d'ailleurs pas pourquoi) que l'annonce de la grossesse de la Queen Bey , aurait décidé Rihanna pour de bon à se lancer vers de nouvelles directions. Et c'est sûr, vu sa carrière, elle ne devrait pas mettre beaucoup de temps avant de trouver un nouveau label.
Pour couronner le tout, d'après TMZ, elle compte également poursuivre en justice la soeur de celui qui est maintenant son ancien manager, pour l'avoir arnaquée en lui vendant en 2009 une maison à 6,9 millions de dollars, située à Beverly Hills, et qui serait complètement défectueuse.

Libé
Lundi 5 Septembre 2011

Lu 322 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs