Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rien n’a filtré sur son programme : La visite de Ross entourée de secret




Rien n’a filtré sur son programme : La visite de Ross entourée de secret
Après Rabat, l'envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, Christopher Ross, devrait s’envoler pour une visite de deux jours à Lâayoune.  Chose que les autorités de la ville n’ont voulu ni confirmer ni infirmer, mais malgré ce black- out total tant du côté onusien que du côté marocain, des sources généralement bien informées nous ont affirmé sous le sceau de l’anonymat que Christopher Ross pourrait être  reçu par le wali de la région, en présence des chioukhs, des élus locaux  et des parlementaires de la région. Il devrait également recevoir des représentants d’associations, toutes tendances confondues. Le fait de maintenir le programme de Ross dans le secret est compréhensible, selon d’autres sources, au regard de la pression que l’Algérie est en train d’exercer. A preuve, sa capitale abritera du 31 courant jusqu’au 2 novembre une série de rencontres et d’activités de soutien aux forces de sécession qui rêvent de voir le Maroc amputé de ses provinces sahariennes.
A  l'issue de l'audience que lui a accordée SM le Roi lundi au Palais Royal à Rabat, Christopher Ross a déclaré qu’il est venu  dans la région « pour faire le point sur les cinq dernières années de négociations directes, recueillir des idées sur les meilleures façons de réaliser un progrès réel dans le processus de négociation, et  pour examiner l'impact des récents développements du dossier du Sahara ».
Les discussions avec Sa Majesté le Roi Mohammed VI et des membres du gouvernement ont apporté une précieuse contribution à la recherche d'un moyen plus efficace pour le règlement du différend autour du Sahara, a souligné l'envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara.
La nouvelle tournée de Christopher Ross qui se poursuivra jusqu’au 15 novembre en Afrique du Nord et en Europe « s'inscrit dans le cadre des efforts déployés pour relancer le processus politique visant à trouver une solution politique définitive et consensuelle au différend régional autour du Sahara marocain», avait indiqué  un communiqué du ministère des Affaires étrangères annonçant sa visite.
A la fin de son voyage, l’émissaire onusien remettra un rapport  au  Conseil de sécurité sur ses différentes rencontres avec les responsables des pays concernés par ce conflit artificiel.

LARBI BOUHAMIDA
Mercredi 31 Octobre 2012

Lu 1044 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs