Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ribéry, Lahm et Iajour récompensés




Ribéry, Lahm et Iajour récompensés
A l’issue de la finale de la Coupe du monde des clubs de la FIFA, Maroc 2013, Franck Ribéry s’est vu décerner le titre de meilleur joueur du tournoi par le Groupe d’étude technique de la FIFA (TSG). Avec deux grands matches et un but somptueux contre Guangzhou Evergrande FC en demi-finale, l’international français a brillé de mille feux au Maroc. Il repart donc logiquement avec le Ballon d’Or adidas et le Prix Toyota. Voici un résumé de l’ensemble des distinctions décernées : 
Ballon d’Or adidas et Prix Toyota : Franck Ribéry (FC Bayern München)
 Impossible de ne pas l’entendre : à chaque fois que le Français avait le ballon, un murmure parcourait les tribunes. Grâce à ses dribbles astucieux et ses démarrages rapides, Ribéry a su séduire le public en restant dans la continuité de ses performances de 2013. Le candidat au FIFA Ballon d’Or a offert de nombreuses occasions à ses partenaires. Il a notamment ouvert la voie du succès aux siens en ouvrant le score contre Guangzhou Evergrande FC. Il termine ainsi en beauté une année inoubliable. En plus d’avoir remporté le tournoi, Ribéry peut se féliciter d’avoir décroché la plus haute récompense individuelle de la Coupe du Monde des clubs 2013.
Ballon d’Argent adidas : Philipp Lahm (FC Bayern München) 
 Le capitaine du FC Bayern a été le cerveau de l’entrejeu allemand. Infatigable, il n’a eu de cesse d’animer le jeu de son équipe. Son efficacité dans les duels lui a permis d’initier à plusieurs reprises des attaques dangereuses. Leader exemplaire, Lahm s‘est montré irréprochable. Il a également su trouver la faille dans les défenses adverses grâce à l’intelligence de ses passes. Le Ballon d’Argent adidas vient récompenser sa magnifique prestation d’ensemble.
 Le Raja de Casablanca a beau être passé à côté de l’exploit, le parcours des Marocains n’en est pas moins extraordinaire pour autant. L’attaquant Mouhssine Iajour s’est montré convaincant tout au long de ses quatre matches et a fait trembler les filets à deux reprises. Intenable, il a brillé tant dans la préparation que dans la réalisation. Ses buts marqués contre Auckland City et l’Atlético ont joué un rôle crucial dans la surprenante qualification de son équipe pour la finale. Iajour verra certainement dans ce Ballon de Bronze adidas bien plus qu’un lot de consolation.
Prix du fair-play : FC Bayern München
 En plus d’avoir remporté la Coupe du monde des clubs 2013, les Allemands se sont également révélés être les participants les plus élégants du tournoi. 
En deux matches, les joueurs de Josep Guardiola n’ont en effet reçu aucun carton jaune. En soulevant le Prix du fair-play, le géant bavarois conclut en beauté son séjour marocain.
 

Libé
Lundi 23 Décembre 2013

Lu 207 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs