Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ribab Fusion fait danser le public de Jawhara : Najat Aâtabou enflamme l’Hippodrome d’El Jadida




Ribab Fusion fait danser le public de Jawhara : Najat Aâtabou enflamme l’Hippodrome d’El Jadida
Il ne fait aucun doute que les Jdidis aiment Najat Aâtabou, apprécient et connaissent bien les nombreuses chansons de son répertoire. L’icône de la musique marocaine en a eu la preuve, jeudi soir, à l’hippodrome Lalla Malika de la ville d’El Jadida où l’attendaient des milliers de spectateurs. Un public cosmopolite et nombreux venu des quatre coins de la province et des villes voisines pour écouter et danser sur les pas de la diva de Khémisset.
Ce soir, Najat Aâtabou était égale à elle-même. En véritable star, la lionne berbère a offert au public une merveilleuse soirée, très animée et dansante. Avec des morceaux à succès que les festivaliers reprenaient en chœur, comme pour dire à leur diva qu’ils connaissent bien son répertoire composé, tout de même, de 400 titres. Un public enthousiaste qui osait même suggérer à la star des titres à interpréter. Des vœux que cette dernière exauça avec joie. Il faut dire que la chanteuse sait écouter son public. Et surtout communique à tout instant avec celui-ci.
Ce n’est donc pas un hasard si l’artiste consacra de longues minutes à discuter avec ses fans dont de nombreuses femmes visiblement heureuses de retrouver celle qui, depuis trente ans, défend avec ferveur et en musique la cause féminine.
Egalement très attachée à la cause patriotique, Najat reste une grande dame de la musique marocaine dont les spectacles drainent de grandes foules. Et ce soir, elle a encore une fois prouvé qu’elle est bien, et compte y rester pour longtemps, la lionne berbère.
Quelques minutes plus tôt, le public avait réservé un bel accueil au groupe de musique amazigh: Ribab Fusion. Bouhssine Foulane, le célèbre joueur de ribab, et ses cinq camarades ont offert au public une soirée très spéciale, dans une ambiance de fête.
Créée en 2008, cette jeune formation est connue pour ses chants amazighs inspirés des musiques traditionnelles du Souss. Ce soir, c’est ce même répertoire, riche en sonorités, que le  groupe proposa aux estivants de la province d’El Jadida. Une performance que le public applaudira avec beaucoup d’enthousiaste tant il est vrai que ce groupe sait créer de l’ambiance parmi les festivaliers.
Ce soir, le groupe était tout simplement au top. Et le public heureux de partager ces grands moments de bonheur avec une formation qui se définit comme un «créateur de musique».
Soulignons que plus loin de là, et au même moment, la scène Azemour accueillait le groupe Hoba Hoba Spirit  et la chanteuse Rola Saad que les Jdidis ont applaudis mercredi dernier.
Jeudi soir fut décidément une soirée de grands rendez-vous.

El Jadida - Alain Bouithy
Samedi 7 Juillet 2012

Lu 0 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs