Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue quotidienne de presse du mercredi 30 décembre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mercredi 30 décembre 2015




*Le Matin.:

- Le Chef du gouvernement, M. Abdelilah Benkirane, est arrivé, lundi en début de soirée à Ouagadougou, pour représenter SM le Roi Mohammed VI à la cérémonie d'investiture du nouveau président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Le Chef du gouvernement a été accueilli à l'aéroport international de Ouagadougou par le ministre burkinabé en charge de la Sécurité et par plusieurs membres du gouvernement de la Transition, ainsi que par l'ambassadeur du Maroc au Burkina, M. Farhat Bouazza.

- Gestion intégrée des eaux urbaines: La Banque mondiale va prêter 100 millions de dollars à l'ONEE. La Banque mondiale s'apprête à approuver un nouveau prêt en faveur du Maroc. D'un montant de 100 millions de dollars, ce prêt sera accordé à l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) et garanti par l'Etat. Ces fonds serviront à introduire, pour la première fois au Maroc, une nouvelle approche de gestion intégrée des eaux urbaines. Une première également dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Après révisions, le Maroc a adopté le très attendu projet de la stratégie nationale de lutte contre la corruption. Les membres du gouvernement se sont réunis à cet effet lundi pour annoncer leur accord sur la version finale du projet. Le chef du gouvernement qui avait déclaré il y a une année de cela que ce mal coûtait au Royaume 2 pc de son PIB, revient aujourd'hui pour décliner les mesures prévues d'ici 2025 afin de s'attaquer à l'ensemble de ces aspects. Se donnera-t-il les moyens de ses ambitions? Près de 1,8 milliards de dirhams. C'est là l'enveloppe consacrée à pas moins de 239 projets que le gouvernement se donne le défi de mettre en application dans un délai de dix ans.



- Nette progression des recettes fiscales générées par la Direction générales des impôts (DGI). Un additionnel de 4,078 milliards de dirhams a été généré au onzième mois de l'année portant ainsi l'ensemble des recettes à 109,27 milliards de dirhams contre 105,19 milliards de dirhams enregistrés à fin novembre 2014. L'évolution observée tourne autour d'une croissance de 3,9 pc. Comparé aux prévisions de la loi de Finances 2015, les recettes fiscales gérées à fin novembre atteignent un taux de réalisation de l'ordre de 85,6 pc. De ce total, les impôts directs ont réalisé des recettes de l'ordre de 68,65 milliards de dirhams, en progression de 3,6 pc.

*Libération.:

- L'université Mohammed V et l'Institut des études supérieures de Doha à Qatar ont signé, lundi à Rabat, un avenant à la convention de partenariat portant sur la poursuite d'étudiants marocains de leurs études supérieures au sein de l'établissement qatari. Signé par les présidents de l'Université Mohammed V à Rabat, Said Amzazi, et de l'Institut des études supérieures de Doha, Yasser Soliman, cet avenant permettra aux licenciés marocains de bénéficier d'une bourse pour poursuivre leurs études supérieures dans les sciences sociales et humaines, l'administration publique et l'économie au développement au sein de l'Institut de Doha.

- L'initiative de SM le Roi de lancer un débat national sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG) est une belle illustration de la démocratie participative au Maroc, a déclaré le président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Driss El Yazami. Selon le président du CNDH, l'initiative Royale de confier les consultations sur l'IVG à deux membres du gouvernement et à l'institution dont elle a la charge a favorisé "un large débat public, serein et pluraliste" autour de cette question. Cette initiative est tout simplement "une réalisation emblématique et hautement significative", a-t-il assuré.

*Al Bayane.:

- Industrie manufacturière: baisse de la production. La production industrielle manufacturière aurait connu au troisième trimestre 2015 une baisse selon 49 pc des patrons, indique le Haut-commissariat au plan (HCP). Cette diminution serait attribuable, principalement, à une réduction de la production dans les branches d'activités de "Cokéfaction et raffinage", de "Fabrication d'autres produits minéraux non métalliques" et de l'"Industrie de l'habillement", explique le HCP qui vient de publier une note d'information sur les résultats des enquêtes de conjoncture relatifs aux réalisations du 3ème trimestre 2015 et aux pronostics pour le 4ème trimestre. D'un autre côté, les carnets de commandes du secteur manufacturier ont été jugés d'un niveau normal par 51 pc des chefs d'entreprises et peu garnis par 44 pc, précise l'enquête.

- "Mazote.ma" est le premier service web comparateur des prix d'essence et de gasoil au Maroc qui offre au consommateur la possibilité de se faire localiser automatiquement par l'application web et mobile, via son GPS, et de voir sur une carte google Map détaillée et intégrée, les stations-service, proches de sa position exacte, leurs prix de vente des différents carburants, ainsi que les services qu'offre chaque station-service. Ce service Web et mobile, qui tombe à pic avec la libéralisation des prix des carburants au Maroc à partir du 1er décembre 2015, tend à rendre la recherche et la comparaison des prix des carburants la plus facile possible pour le consommateur marocain qui peut même se faire guider, par un itinéraire simplifié à la station-service la moins chère, la plus proche ou celle de son choix, indique un communiqué de Mazote.ma.

*L'Economiste.:

- La plateforme portuaire Tanger Med 2 se prépare à accueillir une composante d'importation de Gaz naturel liquéfié (GNL). Une étude de prédimensionnement d'un terminal de déchargement, de stockage et de soutage de GNL devrait être bientôt lancée. L'objectif sera aussi d'évaluer le potentiel d'activité et de trafic GNL. Au même moment, l'ONEE vient de lancer un appel à manifestation d'intérêt pour le développement du hub gazier de Jorf Lasfar "Gaz to Power". Le programme regroupe cinq importantes infrastructures clés de la future plateforme, allant de l'approvisionnement au transport, en passant par la production électrique.

- L'étau se resserre autour des dotations voyages. L'Office des changes vient d'installer une application informatique auprès des guichets bancaires, des bureaux de change et des sociétés de transferts de fonds. Opérationnel à compter du 1er janvier 2016, le dispositif permettra de contrôler en temps réel les dépassements des dotations voyages et principalement celles touristiques. Actuellement, les devises peuvent être achetées via trois canaux: le réseau bancaire, les bureaux de change ou les points de vente des sociétés de transferts de fonds agréées. La monnaie étrangère peut être achetée en billets de banque ou versée sur un compte en devises ouvert par l'utilisateur dans une banque.

*L'Opinion.:

- Stratégie nationale de la sécurité routière. Le ministre délégué auprès du ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, chargé du Transport a dévoilé, lundi à Meknès, les principaux axes de la stratégie nationale de la sécurité routière (2016-2025) visant, notamment, à réduire d'un quart d'ici 2020 le nombre des victimes des accidents de la route. S'exprimant à l'occasion de la cérémonie de signature de la 1-ère convention cadre de Meknès en matière de sécurité routière, le ministre délégué auprès du ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif a souligné que son département œuvre en coordination avec différents partenaires à réduire le nombre des décès sur les routes de 2.800 en 2020, soit 25 pc sur cinq ans, relevant que le Maroc a réussi au cours de l'année 2014 à inverser la tendance à la hausse du nombre des tués sur route.

- Lutte contre la corruption: adoption de la version finale du projet de stratégie nationale. La commission chargée de superviser la stratégie nationale de lutte contre la corruption a adopté, lundi lors d'une réunion présidée par le chef du gouvernement, M. Abdelilah Benkirane, la version finale du projet de la stratégie tout en prenant en considération des remarques des membres de la commission. Intervenant lors de cette réunion, M. Benkirane a relevé que les mesures prévues par cette stratégie couvrent les différents aspects de la question de la lutte contre la corruption, notamment la mise à niveau de l'aspect institutionnel et juridique, l'activation de la dimension prévention et répression et le renforcement de l'aspect éducation et sensibilisation, indique un communiqué du département du Chef de gouvernement.

* Bayane Al Yaoum.:



- Suite à l'agression sauvage à l'arme blanche par un inconnu qui a visé lundi Redouane Ouaziz, infirmier principal à l'hôpital régional Ibn Zohr de Marrakech, à l'enceinte de l'hôpital et au vu et au su des fonctionnaires, des patients et des visiteurs, le ministre de la Santé a donné ses ordres au directeur régional afin de prendre toutes les mesures nécessaires pour soutenir la victime, soulignant que le ministère ne tolérera aucun comportement portant atteinte aux cadres de la santé ou visant les établissements de santé par des actes de vandalisme.

- La majorité des chefs d'entreprises prévoient une hausse de la production des industries manufacturières et du nombre de salariés. Ainsi, 41 pc des patrons du secteur de l'industrie manufacturière s'attendent à ce que la production connaisse une évolution lors de la quatrième phase de 2015, tandis que 25 pc s'attendent à une baisse dans ce secteur. Cette légère embellie est due, selon une note du Haut-Commissariat au Plan, à la croissance attendue dans les activités de l'industrie chimique et non sidérurgique. Par ailleurs, 41 pc des entrepreneurs prévoient l'augmentation des nombres de salariés au cours de la dernière partie de 2015, tandis que 26 pc s'attendent à une baisse.

* Al Alam:

- L'influent magazine américain, spécialisé dans les questions géostratégiques et de sécurité, le "National Interest" a mis en avant, mardi, "le rôle essentiel" joué par le Maroc dans la conclusion de l'Accord de Skhirat, prévoyant la formation d'un gouvernement d'entente nationale et balisant la voie au retour de la paix et de la stabilité en Libye. "Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté, mercredi dernier à l'unanimité, la résolution 2259 entérinant l'Accord de Skhirat, une réalité qui fait barrage aux visées funestes du groupe terroriste dénommé 'Etat islamique'", souligne l'auteur de cette analyse, Ahmed Charai, éditeur et membre du Conseil d'administration de plusieurs think tanks américains.

* Al Mounaataf:

- La consécration de l'indépendance de la justice constitue un jalon essentiel de la réforme du système judiciaire, à même de renforcer son rôle dans la protection des droits et des libertés, ont souligné, lundi à Rabat, des acteurs parlementaires, judiciaires et de droits de l'Homme. Intervenant lors d'une journée d'étude organisée par des groupes parlementaires à la Chambre des Conseillers sur "le consensus positif dans la réforme du système judicaire", ces acteurs ont relevé que cette rencontre s'inscrit dans le cadre de l'accompagnement du chantier de la réforme de la justice, à la lumière notamment de la teneur de la Constitution de 2011 et des chartes internationales auxquelles le Maroc a adhérées, et de l'enrichissement du débat sur les projets de lois organiques relatives respectivement au conseil supérieur du pouvoir judiciaire et au statut des magistrats.

* Assabah:.

- La cour d'Appel administrative a annulé, mardi, la décision du tribunal administratif d'Agadir, qui avait jugé invalide l'élection d'Abderrahim Bouaida en tant que président du conseil régional de Guelmim-Oued Noun, à l'issue de la requête introduite par le candidat de l'USFP Abdelaouahab Belfqih, sous motif d'absence du Wali de la région à ladite élection.

* Al Haraka:

- Les services de sécurité marocains constituent une école excellant dans le domaine des renseignements comme le prouve les témoignages de pays comme la France, l'Espagne et la Belgique, a estimé l'expert dans les affaires sécuritaires et stratégiques Mohamed Agdid, saluant les efforts et sacrifices consentis par les organes sécuritaires marocains.

- Dans son intervention au nom du groupe haraki à la Chambre des représentants au sujet du projet de loi N 90.13 portant création du conseil national de la presse (CNP) et le projet de loi N 89.13 portant sur les statuts des journalistes professionnels, Mohamed Saadoune a mis l'accent sur "l'amélioration des conditions des acteurs intervenants dans le champs médiatique, aussi bien la presse écrite qu'audiovisuelle", appelant à renforcer l'indépendance des journalistes.

* Al Ittihad Al Ichtiraki:



- Le Maroc s'érige en champion mondial des énergies renouvelables et en exemple pour la protection de la planète et des peuples, a souligné lundi l'eurodéputée française Rachida Dati. ''SM le Roi Mohammed VI a réalisé un grand rêve pour le Maroc et pour le monde : la plus grande centrale solaire du monde dans la région de Ouarzazate'', a indiqué Mme Dati dans un communiqué, affirmant que cette centrale ''renforcera ainsi l'indépendance énergétique du Maroc, réduira massivement l'utilisation des énergies fossiles et sera l'exemple technologique à suivre''.

* Risalat Al Oumma:

- El Jilali Hazim, directeur de l'Agence nationale de l'assurance maladie (ANAM): 128 nouveaux médicaments remboursables ont été autorisés et les prix de 20 produits médicaux de traitement de maladies chroniques ont été réduits. Dans une interview accordée au journal, le responsable relève que plusieurs réalisations ont été concrétisées dans le cadre de l'assurance maladie obligatoire, notamment le lancement de la couverture médicale au profit des étudiants et sa généralisation prochaine à la catégorie des indépendants.

- Rapport de l'association Adala: Les amendes ne protègent pas suffisamment l'argent. Le rapport sur l'évaluation de l'action des juridictions financières au Maroc a appelé à la modification de l'article 111 du code des juridictions financières, notant que le pouvoir du ministre de la justice et la prérogative dont il jouit de soumettre les jugements des juridictions financières à son évaluation, en tant que pouvoir exécutif, constituent une restriction exceptionnelle à la poursuite pénale, qui ne trouve pas, d'ailleurs, de fondement dans le code des juridictions financières.

* Al Massae:

- L'Union nationale du travail au Maroc (UNTM) révoque des leaders du syndicat et dissout ses organes dans le secteur de l'enseignement. Le journal souligne avoir reçu des documents faisant état d'une crise profonde qui a touché, récemment, l'UNTM, bras syndical du Parti de la Justice et du Développement (PJD), dans la province de Taounate. Selon un document officiel portant la signature du nouveau secrétaire général de l'UNTM, Abdelilah Hallouti, il a été décidé de dissoudre les organes syndicaux du secteur de l'enseignement dans la province et de révoquer deux leaders locaux.

* Akhbar Al Yaoum:

- Le conseil d'administration de l'Office national marocain du tourisme a dévoilé son prochain plan d'action, en adoptant une approche de rupture consistant à allouer une enveloppe budgétaire de 805 millions de dirhams visant un taux de croissance des nombres des arrivées touristiques de 3 pc. Cette approche remplace celle basée sur la continuité et dont le budget ne dépassait pas 600 millions dirhams. "Nous avons décidé d'impulser l'investissement à 805 millions de dirhams tout en ciblant les touristes turcs et indiens", a indiqué dans ce sens le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad.

* Attajdid:

- 3ème congrès national sur la langue arabe : des experts et spécialistes débattent de la langue arabe et du savoir. Le président de l'Alliance nationale pour la défense de la langue arabe, M. Fouad Bou Ali met en garde quant au danger qui guette la langue arabe aujourd'hui, qui, selon lui, se voit cantonné au seul volet des expressions sentimentales et des fêtes religieuses. Quant à l'expert linguistique Abdelaali Ouadghiri, il juge que l'apprentissage par la langue arabe est moins coûteux en termes de dépenses et de temps, notant que tous les pays qui ont pu réaliser un saut dans le domaine de l'enseignement ont utilisé leur langue nationale en tant qu'outil d'apprentissage et du savoir.

- La ville de Marrakech aspire à réduire de 40 pc le coût d'éclairage public. Le conseil communal de la ville ocre ambitionne d'adopter une nouvelle approche afin de réduire le coût d'éclairage public, qui atteint actuellement 60 millions de dirhams, afin de faire intégrer la ville de Marrakech dans le cercle des "smart cities" en quelques années, à travers la mobilisation d'investissements d'envergure.

* Al Ahdath Al Maghribia.:

- La place privilégiée qu'occupe le juge n'empêche pas qu'il rende des comptes en cas de violation avérée des règles professionnelles, car il ne détient pas un pouvoir illimité vis-à-vis des citoyens, a expliqué le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, à l'occasion d'une journée d'étude intitulée "le consensus positif dans la réforme du système judiciaire", organisée à la Chambre des conseillers. Le ministre a plaidé pour une clarté du débat sur la réforme du système judiciaire qui ne doit pas se limiter aux questions ayant trait à l'indépendance de la justice ou des magistrats.

- Le ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social a reçu les opinions et propositions du tissu associatif sur l'Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination sans pour autant les prendre en considération, a indiqué la présidente de l'Association démocratique des femmes du Maroc, Samira Bikarden, appelant à "diffuser ses opinions afin d'éclairer l'opinion publique sur le véritable parcours emprunté par les discussions portant sur la création de cette instance".

* Assahrae Al Maghribia:

- Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, est arrivé, lundi en début de soirée à Ouagadougou, pour représenter SM le Roi Mohammed VI à la cérémonie d'investiture du nouveau président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Le Chef du gouvernement a été accueilli à l'aéroport international de Ouagadougou par le ministre burkinabé en charge de la Sécurité et par plusieurs membres du gouvernement de la Transition, ainsi que par l'ambassadeur du Maroc au Burkina, M. Farhat Bouazza.

- La couverture médicale bientôt généralisée aux professions libérales. Selon des sources médicales, la couverture médicale relative aux indépendants, prônée par les acteurs économiques des professions libérales, sera annoncée dans les prochains jours. La première phase de cette opération intéressera les médecins, les dentistes, les pharmaciens et les avocats, d'après les sources du journal. La couverture médicale au secteur privé touchera environ 11 millions de personnes ainsi que leurs ayant-droit.

Libé
Mercredi 30 Décembre 2015

Lu 1252 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs