Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue éditoriale quotidienne de la presse digitale




Revue éditoriale quotidienne de la presse digitale
L'important discours de SM le Roi à l'occasion du 40e anniversaire de la Marche Verte ainsi que la visite historique du Souverain à Laâyoune focalisent les analyses et commentaires de la presse digitale de ce samedi.

Sous le titre "Lorsque le Maroc fait une promesse, il la tient par l'acte et la parole", le portail électronique "Quid.ma", souligne que SM le Roi Mohammed VI a annoncé, lors de son discours à la Nation à l'occasion du 40e anniversaire de la Marche Verte, que le Maroc s'engage à faire du Sahara marocain "un centre d'échanges et un axe de communication avec les pays africains subsahariens".

De même, écrit le portail, le Souverain a affirmé que "lorsque le Maroc fait une promesse, il la tient par l'acte et la parole. Il ne s'engage que sur ce qu'il peut honorer". 

le site s'est également intéressé à l'accueil exceptionnel réservé à SM le Roi à Laâyoune, soulignant que "la journée du vendredi 6 novembre 2015 restera gravée dans les esprits des habitants de Laâyoune". 

Son confrère "le360.ma" écrit que SM le Roi "s'en est pris directement à la direction du Polisario qui a bâti des fortunes colossales sur les ruines de la population de Tindouf. Pendant ce temps, Alger observe un silence complice".


Selon le portail d'information, le Souverain "a renvoyé dos à dos le Polisario et son parrain algérien, en pointant du doigt leur responsabilité dans le calvaire subi par la population de Tindouf. 

"Où sont passés les millions d'euros?" accordés à titre d'aide humanitaire au Polisario, s'interroge le Souverain, s'étonnant que les dirigeants du front aient bâti des fortunes colossales sur les ruines d'une population livrée en pâture à l'incurie et à l'abandon", souligne le site.

"Se trompe celui qui pense que le Maroc consentira d'autres concessions, tranche le Souverain, réaffirmant que la proposition d'autonomie est le maximum de ce que peut offrir le Royaume", écrit le portail d'information.

Pour sa part, "Alyaoum24.com" rappelle que la question du Sahara n'est pas le premier problème auquel le Maroc a été confronté au fil de son histoire. 

En effet le Royaume "a déjà connu les jours de la Siba et de l'anarchie et vécu sous le Protectorat et l'Occupation. Il a été également le théâtre des luttes et des dissensions de la période postindépendance touchant à la construction de l'Etat moderne", souligne le portail arabophone citant le discours du Souverain.

"Le Maroc refuse toute aventure aux conséquences incertaines, potentiellement dangereuses, ou toute autre proposition creuse ne servant à rien d'autre qu'à torpiller la dynamique positive enclenchée par l'Initiative d'autonomie", affirme de son côté "Alayam24.com", faisant savoir que le Souverain a souligné, lors de son discours, que "le Maroc s'opposera aussi aux campagnes hostiles qui visent les produits économiques marocains". "Pour ceux qui, en violation du droit international, veulent boycotter ces produits, libre à eux de le faire. Mais, ils devront assumer les conséquences de leurs décisions", a prévenu le Souverain.

Sous le titre, "Marche verte: Ce qu'il faut retenir du discours royal", "Al Huffington Post Maroc" écrit que le Souverain a dit tenir à ce que les Provinces du Sud "disposent des moyens nécessaires pour gérer leurs propres affaires et montrer leur capacité à assurer le développement de la région". Le but étant "d'ériger celles-ci en un véritable modèle de développement intégré", fait observer le portail.

C'est dans cet objectif que le Souverain a invité le gouvernement à "activer la mise en œuvre des dispositions juridiques relatives au transfert des compétences du centre vers ces régions, et à soutenir celles-ci en leur affectant les compétences humaines et les ressources matérielles nécessaires, dans la perspective de la généralisation de cette expérience parmi les autres régions du Maroc", explique "Al Huffington Post Maroc" indiquant que SM le Roi a plaidé pour "l'élaboration d'une véritable charte de déconcentration administrative, qui confère aux services régionaux les prérogatives nécessaires pour assurer la gestion des affaires des régions au niveau local".

Evoquant le match de gala disputé vendredi soir au Stade Cheikh Mohamed Laghdaf de Laâyoune, en célébration du 40e anniversaire de la Glorieuse Marche Verte, "Goud.ma" rapporte que l'ancienne gloire internationale du football argentin et mondial, Diego Armando Maradona, était présent aux côtés d'une pléiade de stars mondiales du ballon rond, telles Abedi Pelé, Abou Trika ou encore George Weah, pour prendre part à cette rencontre sportive.

"Cette visite restera dans les mémoires. Ce fut une véritable journée de fête, une journée de bonheur intense pour les habitants de Laâyoune et de toute la région qui sont venus nombreux et spontanément accueillir SM le Roi Mohammed VI", écrit le portail.

Commentant la visite historique de SM le Roi à Laâyoune, "Medias24.com" rapporte que "depuis le mercredi 4 novembre", la ville de Laâyoune vivait dans l'attente de l'arrivée du Souverain, soulignant que "vendredi en fin de journée, c'est une marée humaine qui a déferlé sur la ville. L'avion de SM le Roi a atterri peu après 20 heures". 

Et d'ajouter qu'"entre l'aéroport et la ville, c'est une chaîne humaine qui a probablement dépassé les 200.000 personnes qui a accueilli le Souverain".

Pour le portail économique spécialisé, "le discours de la Marche Verte est une feuille de route pour donner au plus vite un contenu concret à la régionalisation avancée dans les trois régions du sud".

A cet effet, les affaires du Sahara vont donc être prises en charge conformément à une nouvelle méthodologie, souligné le site qui publie des extraits du discours royal 

De son côté, "Hespress.com" relève que dans ce discours prononcé depuis "la Perle du Sahara", SM le Roi s'est adressé directement aux séquestrés de Tindouf, s'interrogeant "Etes-vous satisfaits des conditions dramatiques dans lesquelles vous vivez? Les mères acceptent-elles le désespoir et la frustration de leurs enfants qui buttent sur un horizon bouché ?".

Le portail s'intéresse à des passages particuliers du Discours Royal notamment lorsque le Souverain récuse la situation inhumaine imposée aux séquestrés de Tindouf et affirme que "l'Histoire jugera ceux qui ont réduit les enfants libres et dignes du Sahara à l'état de quémandeurs d'aides humanitaires".

Dimanche 8 Novembre 2015

Lu 878 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs