Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mardi 04 août 2015





*Aujourd'hui le Maroc.:

- "Nous allons à la rencontre des partis de la majorité afin de leur expliquer notre vision et présenter nos arguments concernant la réforme du système des retraites...Nous allons adopter la même démarche avec les partis de l'opposition ainsi que toutes les parties prenantes y compris les acteurs associatifs", a affirmé Miloudi Moukharik, secrétaire général de l'UMT. "Nous allons également rencontrer la CGEM", a-t-il ajouté dans un entretien accordé au journal. "Aujourd'hui, nous sommes prêts à utiliser les arguments de la force si nous sommes contraints de le faire face au gouvernement", a-t-il indiqué.

- Initiative louable de l'Ordre régional des notaires de Casablanca qui a décidé de mettre en place un système de dispatching des dossiers de manière à permettre à tous les cabinets de notariat de la métropole d'accéder à une part dans les grands projets immobiliers de la ville. Le président de l'Ordre a en effet envoyé une correspondance à tous les grands promoteurs immobiliers, publics et privés, leur demandant de coordonner avec l'Ordre dans le but d'assurer une plus grande équité entre tous les cabinets et surtout aussi d'assurer l'activité à de nombreux jeunes notaires qui viennent de s'installer. Le Maroc compte près de 1.380 notaires selon les chiffres du ministère de la Justice arrêtés à fin 2014. Près de 40% d'entre eux sont concentrés sur la seule ville de Casablanca.

*Le Matin.:

- Le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique a décliné sa vision pour la réforme de l'école marocaine. Une vision qui a pour finalité la mise en place d'une école nouvelle dont les principaux fondements sont l'équité et l'égalité des chances, la qualité pour tous, la promotion de l'individu et de la société. La mise en place de ces trois fondements passe par l'activation de 23 leviers identifiés par le Conseil.

- Le secteur des phosphates et dérivés a connu une transformation structurelle à partir de 2006. La meilleure valorisation de la roche et le recentrage des exportations sur les principales puissances agricoles ont fortement dopé la valeur ajoutée du secteur. Celle-ci est passée de 8,731 milliards de dirhams sur la période 2003-2007 à plus de 21,734 milliards sur la période 2009-2013.

* Libération.:

- Le bureau politique de l'USFP a tenu, vendredi dernier, une réunion consacrée à l'examen de l'actualité politique et organisationnelle. Le Bureau a tenu à louer le contenu du discours royal prononcé à l'occasion du 16ème anniversaire de l'accession du souverain au Trône, tout en mettant l'accent sur ses messages stratégiques qui revêtent une importance capitale sur les plan humain et politique et qui prônent l'égalité et la dignité. Il a considéré ce discours comme étant en parfaite harmonie avec les dispositions de la nouvelle constitution en vue de consolider un Etat de droit et de justice sociale.

- Le prêt accordé au Conseil de la ville de Casablanca par la Banque mondiale continue de susciter la polémique. L'enjeu est de taille, car ledit prêt représente 50 % du budget du conseil et risque d'aggraver l'endettement extérieur de l'ensemble des communes marocaines qui ne dépasse pas les 280 millions de DH. Des propos qui ont été confirmés par plusieurs édiles de la ville qui ont déclaré que ce projet de prêt a été conçu et mis en œuvre avec une totale omerta. "Nous n'avons été consultés par personne. Seuls le président du conseil et ses proches ont été dans le secret des dieux", a déclaré au journal Abdelhak Al Mabchour, élu USFP au conseil de la ville.

​*L'Opinion.:


- La polémique sur l'envoi des étudiants de médecine pratiquer dans des hôpitaux aux quatre coins du pays n'a pas été attisée pour rien. Ils craignent de commettre des erreurs médicales, par inadvertance ou manque d'expérience, et de risquer leur avenir, car ils ont le sentiment qu'ils ne sont pas bien formés. La problématique du service médical obligatoire, qui est de combler le déséquilibre entre les zones urbaines et rurales, a trait aussi au côté matériel, à savoir le logement, le salaire, la sécurité... Comme toujours, on prend des décisions à l'aveuglette, sans aucune étude qui prend en considération tous les volets et toutes les situations. C'est le meilleur moyen que le gouvernement a trouvé pour remplir les hôpitaux déserts. 

- Les olives de table marocaines continuent de s'exporter sur le marché américain. L'information relayée par quelques supports médiatiques sur leur interdiction est "fausse", selon le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime. Toutes les expéditions d'olives de table conformes à la législation et aux normes techniques imposées par les autorités du marché américain ne souffrent d'aucun blocage ou refoulement, selon la même source.

* L'Economiste.:

- Les négociations avancent vers la création du fonds miroir de "l'aerofund" français. Le véhicule d'investissement, dédié au développement des petites et moyennes industries du secteur aéronautique, sera doté d'un montant de 60 millions d'euros (environ 600 millions de DH). Sa mise en place est prévue "avant la fin de cette année", selon une source autorisée du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (Gimas). Cet outil financier opérera par des prises de participations dans le capital de PME et PMI du secteur aéronautique. L'objectif sera d'aider ces fournisseurs et équipementiers à atteindre une certaine consolidation financière de leurs activités.

- La croissance du crédit qui est ressortie à 2,8 % à fin juin est un peu éloignée des 4 pc attendus pour l'ensemble de l'année. Un seul moteur, celui de la consommation des ménages continue à faire tourner la machine du crédit. Les prêts aux particuliers et aux MRE progressent 2,5 fois plus vite que la moyenne générale. Les banques vont là où le risque est moins important et les ménages ont beaucoup assaini leur situation. La légère baisse du chômage pourrait être l'une des explications. L'évolution des impayés des ménages a ralenti à 8 % à fin juin. Il y a un an, les créances en souffrance affichaient une hausse de 33 pc. Les banquiers ont en conséquence lâché un peu de lest. Ce qui profite au crédit à l'habitat (+6 %) et surtout aux prêts à la consommation qui ont bondi de 15 %.

* Al Bayane.:

- L'AMO destinée aux étudiants est une initiative pionnière qui bénéficiera à près de 260.000 bénéficiaires lors de la prochaine année universitaire, a indiqué dimanche la ministre déléguée auprès du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Jamila El Moussali. Ce nombre devrait dépasser les 460.000 bénéficiaires lors des cinq prochaines années, a-t-elle souligné à l'ouverture de la 8e session de l'académie des futurs cadres, organisée par le comité exécutif de l'Organisation du Renouveau Estudiantin (OREMA).

- La Bourse de Casablanca s'est inscrite sur une trajectoire légèrement haussière durant la dernière semaine du mois de juillet, ses deux principaux indices, Masi et Madex, avançant de près d'un demi-point chacun. Au terme de cette semaine écourtée d'un jour férié, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, s'est apprécié de 47,95 points à 9.740,01 points et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, a gagné 38,04 % à 7.983,10 points. La performance "Year-To-Date" (YTD) de ces deux baromètres se trouve portée à +1,25 %c et +1,79 pc respectivement, versus +0,75 % et +1,30 % une semaine plus tôt.
*Assahra Al maghribia.:

- Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a salué les efforts déployés par SM le Roi Mohammed VI en faveur de la cause palestinienne, soulignant le soutien constant du Souverain à la Palestine. Abbas, qui s'exprimait à l'occasion d'une réception offerte jeudi soir par l'ambassadeur du Maroc à Ramallah, Mohamed Hamzaoui, à l'occasion de la Fête du Trône, a également passé en revue les positions honorables du Royaume en faveur de la Palestine, rappelant par la même les efforts de Feu SM Hassan II au service de la cause palestinienne. 

- L'ambassadeur du Royaume en France, Chakib Benmoussa, a indiqué que la rencontre, début février, entre SM le Roi Mohammed VI et le président français a été l'occasion de lancer une nouvelle dynamique de coopération, confiante, sereine et ambitieuse. Préserver la paix, la stabilité et la sécurité, lutter contre le terrorisme, prévenir la radicalisation, créer les conditions d'un développement mieux partagé, favoriser le vivre ensemble dans la diversité ou contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique et partage les mêmes préoccupations et le même point de vue que la France, a-t-il précisé.

*Al Alam.:


- Le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal Hamid Chabat: Le gouvernement a jusqu'à présent adopté une méthode qui inspire de la répugnance aux citoyens pour l'action politique et contribue à pervertir le processus électoral. Chabat a affirmé que son parti a élaboré un programme électoral fondé sur les résultats des rencontres d'information que les dirigeants du parti ont tenues avec les citoyens. Chabat a tenu ces propos lors d'un meeting organisé dimanche à Fès.

- Le docteur Abdelkader Tarfay, de la Fédération nationale de la santé, affiliée à l'UGTM, souligne que le classement de l'hôpital marocain à la 3494ème place au niveau mondial n'est pas pertinent, notant que le réseau qui a procédé à ce classement s'est basé sur des données erronées et non pas sur une étude de terrain qui révèle la réalité des hôpitaux marocains .

*Al Mounaataf.:


- L'Etablissement Autonome de Contrôle et de Coordination des Exportations (EACCE) a affirmé que l'information ayant été relayée par quelques supports médiatiques faisant état d'une interdiction d'entrée des exportations marocaines d'olives de table sur le marché américain est fausse. "A ce jour, les olives de table marocaines continuent de s'exporter sur le marché américain", a-t-il affirmé.

*Al Haraka.:

- L'hebdomadaire "Jeune Afrique" a mis la lumière, dans sa dernière livraison, sur l'essor de l'économie solidaire au Maroc, qui se traduit notamment dans le développement en cours des filières des produits de terroir. Dans un dossier consacré au développement local et régional au Maroc, l'hebdomadaire relève que les produits du terroir font désormais l'objet d'une stratégie nationale de distribution, qui a permis à certaines spécialités locales d'acquérir une notoriété internationale. 

- Quelque 21,508 tonnes de produits reconnus périmés ou impropres à la consommation ont été retirés du circuit de commercialisation au niveau de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer et Gharb-Chrarda-Beni Hssen, a annoncé la Direction régionale de l'Office nationale de sécurité sanitaire des produits alimentaires de la région (ONSSA) dans un communiqué.

*Bayane Al Yaoum.:


- En réaction au discours de la Fête du Trône, Abdelahad El Fassi, membre du bureau politique du PPS, indique que le sort du pays est tributaire de la réalisation de la réforme de l'enseignement, devenue une priorité nationale après la question de l'intégrité territoriale. Tajeddine El Houssaini, professeur à l'université Mohammed V: Le discours du Trône réhabilite les catégories exclues qui n'ont pas encore bénéficié des politiques du développement et de la croissance économique. Amine Sbihi, ministre de la Culture: Le discours recommande explicitement de s'éloigner de toutes les importations religieuses et des appels bizarres qui s'écartent du modèle modéré marocain.

*Assabah.:

- La commission composée de représentants de l'Association des barreaux du Maroc et du ministère de la Justice a approuvé la plupart des articles du projet de décret relatif à l'assistance judiciaire. Cette information a été confirmée par Mohamed Akdim, président de l'Association des barreaux du Maroc, qui a indiqué que ce projet est dans sa dernière phase et pourrait voir le jour en septembre prochain.

- Les exportateurs des légumes et fruits ont indiqué que le relèvement du taux de la TVA à 20% que la Direction générale des impôts s'apprête à appliquer aux commissions à l'exportation risque de paralyser l'exportation. Cette mesure fiscale a attisé la colère de cette catégorie d'exportateurs, notamment ceux de la région de Souss-Massa-Draa, qui se sont dits contre cette mesure proposée depuis cinq mois.

* Al Ahdath Al Maghribia.:

- Les syndicats préviennent le gouvernement des risques d'une réforme unilatérale des retraites. Le vice-secrétaire général de la CDT, Abdelkader Zayer a indiqué que "si le gouvernement décide de procéder unilatéralement à la réforme des retraites, il doit assumer seul le coût de cette réforme sur la paix sociale", affichant sa crainte de la "précipitation" affichée par le gouvernement concernant la réforme des caisses de la retraite.

- Les éleveurs du poulet de chair au Maroc appellent le gouvernement à trouver des solutions concrètes aux problèmes du secteur qui fait face à des pertes colossales qui le menacent de faillite définitive.

* Al Massae.:


- Des candidats promettent des "primes" à ceux qui débusqueraient les "courtiers électoraux". Plusieurs candidats ont annoncé des récompenses pouvant atteindre 30.000 dirhams pour les personnes qui dévoileraient l'achat de voix des électeurs pratiqué par leurs rivaux politiques. 

- Le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Mohamed Abbou a souligné qu'il est temps pour adapter le cadre légal du commerce extérieur avec les nouvelles réalités de l'économie marocaine, ajoutant que le continent africain offre beaucoup d'opportunités que les entreprises marocaines doivent saisir. Il a indiqué que son département a mis en place un plan national pour le développement des échanges commerciaux s'étalant de 2014 à 2020 qui ambitionne d'augmenter de neuf points la part de l'industrie dans le PIB.

* Akhbar Al Yaoum.:

- Selon une étude du site "PharmaBoardroom.com", l'industrie pharmaceutique marocaine occupe la deuxième position au niveau africain avec 7 à 8 pc de production destinée à l'export, affichant une hausse de 21,7 % depuis 2013.

- Le ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah a appelé, vendredi à Sao Paolo, à la création d'une zone industrielle au Maroc destinée aux industriels brésiliens, estimant que la création de cette zone permettra à l'industrie brésilienne de procéder à des opérations de montage au Maroc et d'exportation vers les marchés européen, africain et arabe.

* Rissalate Al Oumma.:


- A deux mois de l'Aïd Al Adha, des sources professionnelles soulignent que l'état de santé du cheptel est bonne. Une source au sein de l'Association nationale des éleveurs d'ovins et caprins a affirmé au journal que le nombre du cheptel est suffisant et que l'offre dépassera largement la demande.

- Le dernier rapport du magazine économique américain "Global Finance" place le Maroc au 14ème rang au niveau arabe et 119ème au niveau mondial concernant la part de l'individu du PIB sur la base du pouvoir d'achat estimée à 5,54 milles dollars. Ce rapport s'est basé sur les indicateurs du FMI allant de 2009 à 2013 relatifs à la part du citoyen du PIB.

* Attajdid.:

- La Direction des études et des prévisions financières a indiqué que le modèle de développement marocain s'est inscrit durant la dernière décennie dans une tendance haussière durable et stable suite à la diversification de la base productive et la promotion du secteur des services. La Direction a ajouté dans une étude que les stratégies sectorielles lancées ces dernières années ont contribué progressivement à des changements profonds de la structure économique et à la modernisation du tissu productif national.

- Le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, a indiqué, dans un entretien accordé au journal que "le tourisme intérieur a enregistré une hausse de 2,4 % par rapport à 2013", ajoutant qu'"une stratégie de communication a été mise en place pour attirer plus de touristes nationaux et faire connaître la diversité et la richesse de l'offre au niveau de toutes les régions du Maroc".

* Al Ittihad al Ichtiraki.:

- Un rapport de la Direction des affaires économiques et sociales relevant des Nations unies a rapporté que la population marocaine atteindra 39 millions en 2030 et 43 millions personnes en 2050, relevant la hausse du taux de vieillesse à cause du recul du taux de fécondité. 

- Royal Air Maroc (RAM) a pris en charge le transport aérien de trente jeunes issus de 15 pays africains depuis leurs pays d'origine jusqu'aux Etats Unis d'Amérique pour participer à un séminaire de développement personnel et bénéficier d'un séjour culturel au sein de familles californiennes. Ces jeunes, âgés de 14 à 17 ans et reconnus pour leur parcours d'exception, ont ainsi pris le vol de la RAM ce dimanche 2 août depuis Casablanca vers les Etats-Unis, a précisé un communiqué de la compagnie aérienne nationale, ajoutant que les bénéficiaires ont été sélectionnés pour bénéficier d'un programme de formation sur le leadership "Empowering Africa through Youth Leadership" dispensé à San Diego par la prestigieuse fondation Anthony Robbins spécialisée dans le coaching.

 

Libé
Mardi 4 Août 2015

Lu 879 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs