Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés lundi 03 août 2015





*L'Opinion.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de SA le Prince Moulay Ismail, a présidé, vendredi après-midi à la place du Mechouar du Palais Royal à Rabat, la cérémonie d'allégeance en commémoration du 16è anniversaire de l'accession du Souverain au Trône. Au début de cette cérémonie, Mohamed Hassad, ministre de l'Intérieur et les walis et gouverneurs des wilayas, préfectures et provinces du Royaume, ainsi que les walis et gouverneurs de l'Administration centrale du ministère, ont prêté allégeance à Amir Al-Mouminine. Par la suite, SM le Roi a passé en revue les délégations représentant les différentes régions, préfectures et provinces du Royaume venues renouveler leur allégeance à Amir Al-Mouminine.

- Le président du Conseil supérieur de l'Education, de la formation et de la recherche scientifique, Omar Azziman, a souligné que l'équilibre à trouver entre des besoins infinis et des ressources limitées est le nerf de la guerre des politiques éducatives. Mobiliser des moyens à la hauteur d'objectifs aussi ambitieux que la généralisation de l'enseignement préscolaire ou encore la discrimination positive en faveur de l'école rurale et périurbain et dans les zones déficitaires nécessitent des engagements financiers de taille de la part des pouvoirs publics, a-t-il estimé dans un entretien, soulignant que le Conseil se penche sur les moyens de financer ces objectifs en tenant compte des changements démographiques qui se profilent et qui se matérialisent notamment par une transition en mase du cycle primaire vers le supérieur, de procéder à une allocation optimale des ressources en fonction des besoins des cycles d'enseignement et de faire participer toutes les parties prenantes à cet effort de financement.  

*Le Matin.:

- Le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, et le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Cherki Draïss, ont tenu samedi une réunion avec les walis des régions et les gouverneurs des provinces, des préfectures et des préfectures d'arrondissements du Royaume, consacrée aux prochaines échéances électorales, aux grands chantiers lancés au Maroc, à des questions à caractère social ainsi qu'à la situation sécuritaire dans le pays. La réunion a été une occasion de mettre l'accent notamment sur la détermination du ministère de l'Intérieur, en coordination avec le ministère de la Justice et des libertés à prendre toutes les mesures à même d'honorer l'ensemble des engagements en ce qui concerne aussi bien la préparation des textes juridiques encadrant ces échéances que la prise des mesures organisationnelles y afférentes et les préparatifs logistiques ou matériels relatifs au financement nécessaire de ses différentes étapes.

- La CNOPS et l'Association nationale des cliniques privées (ANCP) viennent de signer une convention de partenariat visant à normaliser les dossiers des pièces médicales exigibles à l'occasion de toute demande de prise en charge ou de facturation de prestations garanties par l'AMO, indique un communiqué de la CNOPS. La nouvelle nomenclature, fruit d'une démarche concertée entre les deux institutions, constitue un référentiel détaillé des dossiers des pièces médicales exigées par la CNOPS pour la prise en charge d'actes de chirurgie, de dialyse, d'hospitalisation, de radiothérapie, de cardiologie et de chirurgie cardiovasculaire dans les cliniques privées et le traitement des accords préalables de certains médicaments coûteux et des dossiers de facturation dans le cadre du tiers payant.

*Aujourd'hui le Maroc.:


- Les Marocains s'endettent chaque année un peu plus auprès de leurs banques. A fin juin dernier, l'encours des crédits bancaires a atteint un montant de 776,123 milliards de dirhams, soit un bond de 20,875 milliards de dirhams en comparaison avec juin 2014, favorisé par une reprise notable des crédits à l'équipement et des crédits immobiliers, mais surtout celle des crédits à la consommation. Cet encours serait en hausse de 2,8% par rapport à la même période en 2014. 

- Le ministère de l'Intérieur lance bientôt le programme de réhabilitation pour les vendeurs ambulants. Les participants à une réunion au siège du ministère de l'Intérieur ont pris connaissance des grandes lignes de ce programme qui sera lancé à travers toutes les préfectures et provinces du Royaume. Ce projet sera déployé dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH). A noter qu'une expérience pilote est mise en œuvre actuellement à Casablanca au quartier Sidi Bernoussi. Il s'agit d'un nouveau concept de plates-formes de commerce de proximité sur une superficie de 5000 mètres carrés. Ils seraient plus de 300 anciens marchands ambulants à tenir des échoppes de 1,5 à 3m.

* Libération.:

- Les services de police de Casablanca ont interpellé quatre personnes après la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux comportant dénonciation de crimes fictifs et exagération des éléments d'une agression corporelle, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). La DGSN souligne dans un communiqué que suite à la diffusion sur internet de la vidéo d'un jeune portant les traces d'une blessure au cou prétendant avoir été victime d'une tentative d'égorgement par un individu qui voulait abuser sexuellement de lui, et accompagnée de propos soutenant l'"absence de sécurité au Maroc", la préfecture de police de Casablanca a ouvert une enquête qui a conclu que la victime, âgée de 18 ans, a été agressée par un sans domicile fixe pour avoir refusé de lui acheter des cigarettes. L'accusé, 32 ans, a été arrêté et placé en détention préventive avant d'être présenté au parquet compétent. Les investigations ont révélé que cet incident a été dénaturé et ses éléments ont été exagérés par deux personnes, qui ont demandé à l'accusé de faire des déclarations mensongères sur une prétendue tentative d'égorgement pour avoir refusé de se plier aux désirs sexuels de l'agresseur, de filmer ces allégations et de les publier sur les réseaux sociaux accompagnés de commentaires sur "l'absence de sécurité au Maroc", précise la même source.

- L'état d'avancement de la mise en œuvre du nouveau port de plaisance, dans le cadre de ce 1er projet de reconversion d'un site portuaire à l'échelle nationale, a atteint 95 %, alors que les travaux d'infrastructures et de construction de bâtiments du nouveau port de pêche sont réalisés à 96 %, indique un document de la société d'aménagement de la zone portuaire de Tanger ville (SAPT, notant que ce projet a nécessité un budget de plus de 6 milliards de dirhams. Le document fait savoir que l'achèvement de la construction des équipements pour le nouveau port de pêche est prévu pour décembre 2015, notant, par ailleurs, que la 1ère phase de transformation de l'actuel port de pêche en marina a été réalisée à 90 %, alors que l'enlèvement de l'épave échouée à l'entrée du port est en cours de réalisation.

* Al Bayane.:


- Le Bureau de la Fédération du PPS a tenu, samedi au siège du parti à Rabat, sa première réunion à l'issue de laquelle il a procédé à la mise en place de ses structures, à la répartition des tâches entre ses membres, à l'adoption de son règlement intérieur et à la création des différentes commission sectorielles. La Fédération du PPS en Europe avait tenu le 13 juin dernier son congrès constitutif en Italie sous la présidence d'une importante délégation de la direction nationale du parti conduite par le secrétaire général du parti et avec la participation des délégués de ses sections en Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Belgique et Allemagne. Ces sections sont représentées par trois membres chacune au sein du bureau de la fédération.

- La Bourse de Casablanca et le London Stock Exchange Group (LSEG) ont signé, jeudi à Londres, un accord de partenariat pour le lancement d'un programme d'accompagnement dédié aux PME appelé "Elite", a annoncé vendredi la place casablancaise. Ce partenariat s'inscrit dans le cadre de la convention signée en juin 2014, sous la présidence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, entre les deux bourses, pour accompagner le développement de la place casablancaise et la positionner comme hub financier régional, souligne la Bourse de Casablanca dans un communiqué. Le programme "Elite" consiste à accompagner les PME marocaines à fort potentiel de croissance, afin de les munir des outils nécessaires pour accéder aux diverses sources de financement qu'offre le marché financier en général, et le marché des capitaux en particulier.



* L'Economiste.:

- Elections: La bataille des grandes villes. C'est la cas de Tanger où trois partis semblent être fin prêts. Il s'agit du PAM dont la liste sera conduite par Fouad Omari, député et maire sortant. Son sort est menacé par des concurrents de taille comme notamment Abdellatif Berrahou, député du PJD. Le RNI, bien implanté, peut jouer les trouble-fête. Mais c'est à Fès, où les projecteurs seront braqués. Les partis de la majorité voudront abattre Hamid Chabat pour le sortir de sa ville. Pour eux, il s'agit d'un duel emblématique, qui leur permettra de franchir la citadelle bien gardée par le secrétaire général de l'Istiqlal. A Marrakech, la majorité ne veut plus que le statu quo, avec Fatima Mansouri, maire de la ville, soit reconduit. Abdelaziz El Banine du RNI veut gagner le 4 septembre pour devenir maire de la ville ocre. A Rabat, le maire sortant Fathallah Oualalou ne compte pas se représenter. L'USFP n'a pas encore aligné un candidat ayant des chances de l'emporter. 

- La sidérurgie tient à son bouclier commercial. Les sidérurgistes reviennent à la charge. Les industriels viennent d'obtenir du département du Commerce extérieur l'ouverture d'une enquête pour la reconduction de la mesure de sauvegarde sur les importations de fil machine et de fer à béton. Instaurée en mars 2014, la décision faisait suite à une requête déposée par l'Association des sidérurgistes du Maroc (ASM) au profit de la branche locale de production de ces deux produits. La filière se déclare lésée par les importations massives de fil machine et de fer à béton, notamment sur la période 2012-2014. Ce qui avait déjà justifié la mise en place d'une mesure de sauvegarde.

*Assabah.: - Le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad et le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid ont appelé les walis et les gouverneurs, lors d'une réunion tenue avec eux, à être fermes avec toutes les personnes qui seraient impliquées dans un quelconque tripotage électoral. Les deux ministres ont promis de traduire tout responsable territorial, quel que soit son grade, devant les tribunaux, en cas de son implication dans un manquement à l'intégrité électorale.


- Boussaid: Le gouvernement ne va pas prévoir une deuxième amnistie au profit des personnes qui enfreindraient la réglementation des changes. Dans un entretien avec le journal, le ministre de l'Economie et des finances Mohamed Boussaid a par ailleurs révélé les principales mesures inscrites dans le projet de loi de finances pour 2016, soulignant que les réformes concerneraient la TVA pour prescrire trois taux (0%10% et 20%). Les mesures comporteront également des dispositions relatives au rapport entre les contribuables et l'administration.

*Bayane Al Yaoum.:

- Mustapha Braimi, membre du Bureau politique du PPS, chargé des Marocains du monde, a affirmé que le parti du livre est une force politique montante. De son côté, Rachid Roukbane, membre du Bureau politique et président du groupe PPS à la Chambre des représentants, a annoncé la disposition du parti à défendre toutes les question qui suscitent l'intérêt des Marocains du monde. Abdeslam Seddiki, membre du Bureau politique et ministre de l'Emploi et des affaires sociales, a d'autre part, estimé que discours de la fête du Trône a abordé des questions qui constituent le noyau des précautions des Marocains du monde.

- Le secrétaire général du PPS lors d'une rencontre d'information à El Jadida: le sérieux et l'intégrité sont les qualités qui ont attiré de nouveaux candidats au PPS. Salaheddine Al Moktarid, fraichement enrôlé dans le parti: "Les prochaines élections vont démontrer aux rivaux la force de notre existence sur la scène politique".

*Al Alam.:


- Le ministère de la Santé ne dispose d'aucune stratégie pour combattre les intoxications, la région de Marrakech-Tensift en est la plus touchée. Le réseau marocain de défense du droit à la santé a affirmé que les morsures de scorpions figurent en tête selon les données du Centre anti poison, 30.000 morsures ayant été enregistrées annuellement, provoquant 80 décès.

*Al Mounaataf.: - Mustapha Benali, secrétaire général du Front des forces démocratiques: Les sujets traités par l'université d'été des initiatives des jeunes marocains sont une sérieuse tentative pour s'adresser au public afin de sortir de la réflexion "routinière". Le Front va participer aux élections, en tablant sur l'émergence d'une multitude de programmes.

*Al Haraka.:

- La politique du Maroc relative à la migration est issue d'une volonté politique forte, teintée d'un réalisme de bon aloi, indiqué le site d'information français le point.fr. Alors que les expulsions systématiques de migrants tiennent lieu de politique dans un certain nombre de pays, le Maroc a décidé de prendre le taureau par les cornes et d'organiser au mieux sur son territoire leur situation, note-t-il, expliquant que le volontarisme du Maroc vers l'Afrique n'est pas qu'économique et politique, mais aussi social comme l'atteste sa politique vers les migrants.

* Akhbar Al Yaoum.:

- La réforme des retraites sera soumise à la prochaine session du Parlement. Une source au sein du gouvernement a indiqué au journal que la réforme sera opérationnelle à partir du mois de juillet 2016. Les craintes des syndicats s'accentuent concernant l'adoption unilatérale de cette réforme par le gouvernement.  

- Des associations actives dans les domaines des droits de l'Homme et de l'accès à la santé s'apprêtent à se réunir avec tous les partis politiques, les syndicats et les candidats aux prochaines élections communales et régionales pour les convaincre de la nécessité d'adopter une nouvelle approche de lutte contre la propagation de la consommation de drogues, et une nouvelle politique respectant les droits des accros et leur accès à un traitement médical gratuit.

* Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le Bureau politique de l'USFP s'est arrêté, lors de sa réunion de vendredi, sur les enseignements stratégiques du Discours Royal qui ont consacré les valeurs et les principes consolidant la notion de patrie et de citoyenneté, en droite ligne avec l'esprit de la Constitution et les objectifs de l'édification d'un Etat de droit et de justice sociale.

* Al Massae.:


- Les hôpitaux marocains absents du classement établi par les laboratoires Cybermatrix relatif aux équipements, aux ressources humaines et à la qualité des services de santé. Les hôpitaux du Golfe figurent en tête de liste des établissements de santé de la région arabe.

- Les leaders de l'Union nationale des forces populaires ont décidé de participer aux prochaines élections communales après une longue période d'hésitation et de réunions marathoniennes. Le parti a indiqué que sa décision a été dictée par les circonstances actuelles et la forte volonté collective de consolider l'Etat de droit et des institutions.

* Rissalate Al Oumma.:

- Le nombre de postes d'emploi avancé par le gouvernement a suscité de nombreux commentaires quant à la capacité de l'économie marocaine de créer 200.000 emplois annuellement à la lumière d'un taux de croissance ne dépassant pas 4,6 pc selon les estimations de l'Exécutif. Ce taux ne pourrait créer plus de 150.000 emplois par an. 

- Le directeur général de la Bourse de Casablanca, Karim Hajji a indiqué jeudi que la Bourse planifie la mise en place de nouvelles règles en vue d'augmenter le volume des actions mobilières pour faire face à la pénurie de la liquidité.

* Al Ahdath Al Maghribia.:

- Malgré le report de toute protestation contre le gouvernement, les syndicats restent "en veille". Après le rejet par trois syndicats de toute décision prise unilatéralement par le gouvernement en dehors du dialogue social, la commission mixte du front syndical UMT-CDT-FDT tiendra des réunions chaque mardi. "Si le gouvernement adopte une décision unilatérale, nous n'avons d'autre choix que l'escalade", indique le vice-secrétaire général de la CDT, Abdelkader Zayer.

- La Chambre des conseillers a adopté à l'unanimité le projet de loi 81-12 relatif au littoral. Avec cette adoption, le Maroc se dote d'une loi d'importance capitale pour la préservation et la gestion durable de son littoral. La loi sur le littoral adopte les principes et règles de base d'une gestion intégrée des zones côtières issue de préconisations internationales.
 


Libé
Lundi 3 Août 2015

Lu 496 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs