Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne mardi 27 octobre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mardi 27 octobre 2015




*Le Matin.:

- L'accès aux soins en milieu carcéral n'est pas un droit garanti pour tous. Selon les statistiques avancées par le délégué général de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion, Mohamed Salah Tamek, on compte un seul médecin dentiste pour 1.200 détenus et un généraliste pour 800 prisonniers. La situation des femmes détenues est doublement désavantageuse. Outre l'insuffisance des staffs médicaux, elles ne disposent pas de centres de soins dédiés.

- Le projet de loi de Finances en cours de discussion a accordé une attention particulière au chantier de la régionalisation avancée. Un montant global de 4 milliards de DH est prévu dans le projet de budget 2016, le but étant de permettre aux régions nouvellement créées d'exercer convenablement leurs attributions, dans le cadre d'une vision rénovée de la gouvernance territoriale.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Le Sida devient un vrai problème de santé en milieu carcéral puisque des études du ministère de la Santé estiment que le nombre des détenus porteurs du VIH atteint les 2,5 pc. Les détenus sont en proie à d'autres maladies infectieuses dans les prisons, notamment la tuberculose, même si l'administration pénitentiaire prévoit un médecin pour chaque 800 détenus. Le ministère de la Santé et la délégation générale de l'administration pénitentiaire viennent d'organiser un colloque national sur la santé en prison avec le soutien de l'OMS et l'Onusida.

- Pas moins de 600 conseillers agricoles ont été déployés par l'Office national du conseil agricole dans l'objectif de répondre de façon adaptée aux besoins des agriculteurs et leurs organisations. Ces conseillers ont organisé des rencontres régulières avec les agriculteurs afin de les former et les informer à travers des visites de contact, des journées et des sessions de formation face aux problèmes agricoles.

*L'Opinion.:


- La fusion entre les académies régionales d'éducation et de formation pour se conformer au nouveau découpage territorial pose plusieurs défis. Comment gérer dans le respect de la continuité administrative les contrats passés avec les partenaires économiques et sociaux ? Quel destin pour le personnel des académies dissoutes, sachant que des centaines de fonctionnaires se sont installés dans leurs régions et contracté des crédits pour leurs logements ? La circulaire N 100/2015 relative à l'instauration des académies conformément au nouveau découpage du Royaume prévoit de boucler tous les inventaires avant le 16 novembre.

- La culture et le riche patrimoine du Maroc ont été à l'honneur à la première édition du Festival international d'Alexandrie (Virginie, nord-est) tenue, samedi, avec la participation de plusieurs pays. Initiée par la ville d'Alexandrie, cette manifestation culturelle avait pour objectif la promotion de la diversité culturelle et des traditions des différents pays présents dans la ville d'Alexandrie et l'Etat de Virginie. En avril dernier, la ville d'Alexandrie a accueilli l'exposition "Moroccan Days" qui visait à mettre en avant, pendant quatre jours, la culture du Royaume dans ses multiples facettes (musique, dance, gastronomie et artisanat.

*Libération.:

- Les infirmiers au chômage ont protesté hier à Rabat contre la politique menée par le ministère de la Santé en matière d'emploi. Ils ont ainsi organisé une marche dimanche en scandant des slogans dénonçant l'absence de vision du ministère de la Santé concernant la résorption du chômage des lauréats des écoles publiques de formation paramédicale.

- Le Maroc et l'Espagne organisent, du 27 au 29 octobre courant à Madrid, en coopération avec l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), un exercice conjoint sous le nom "Gate to Africa", sur la sécurité du transport, par voie maritime, d'une source radioactive du Port d'Algesiras (Espagne) à celui de Tanger-Med (Maroc), indique lundi le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération. "Cet exercice, le premier de son genre avec l'AIEA dans le domaine du transport des sources radioactives, s'assigne pour objectifs d'évaluer et d'améliorer les capacités en matière de coordination, de concertation, de gestion de crise et d'organisation de réponse à une situation d'urgence radiologique déclenchée par un acte criminel ou terroriste", précise le ministère dans un communiqué.

*Al Bayane.:


- Les travaux du troisième Sommet du forum Inde-Afrique 2015 se sont ouverts lundi à New Delhi avec la participation de 54 pays africains dont le Maroc. Ce sommet, qui a ouvert ses travaux par une réunion à huis clos au niveau des experts, sera l'occasion pour les pays participants de définir un cadre de coopération stratégique prenant en compte les mutations et les défis actuels, politiques, économiques, environnementaux, technologiques et sécuritaires. Il sera également question de l'examen des modalités de développement de la coopération économique entre l'Inde et l'Afrique, de promotion des investissements et d'établissement d'une plateforme économique indo-africaine à même de renforcer la stabilité et la justice sociale et de contribuer à la lutte contre la pauvreté, le sous-développement et l'extrémisme.

- Les Tangérois ne lâchent pas du lest. Ce week-end encore, la ville du Détroit a été le théâtre des protestations des habitants de certains quartiers contre le coût jugé excessif des factures d'eau et d'électricité. Depuis dimanche dernier, le département de Hassad, en tant que signataire du contrat programme de gestion déléguée, se penche sur les doléances de plusieurs ménages.

*L'Economiste.:

- C'est l'événement majeur depuis la signature de la convention d'investissement entre PSA Peugeot et le gouvernement en juin dernier. Le top management du constructeur automobile français s'est déplacé en force, vendredi dernier, à Atlantic Free Zone, à Kénitra, avec une délégation de plus de 340 équipementiers comptant parmi les majors représentant environ 70 pc du marché mondial.

- Le Maroc confirme ses ambitions environnementales et place les énergies renouvelables à la tête de ses priorités. Une journée d'information tenue lundi au siège de la province de Midelt, à l'initiative de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), renforce ce constat. Ainsi, l'Office table sur un mix électrique avec une part importante des énergies renouvelables, 42 pc à l'horizon 2020.

*Al Alam.:


- Prise en charge sanitaire dans les prisons: le diagnostic inquiète. Un médecin pour chaque 800 détenus, un dentiste pour 1.200 et un infirmier pour 190: c'est ce qui ressort d'un colloque national sur la santé dans les prisons, organisé lundi à Rabat.

- Le Maroc a pris une longueur d'avance en matière de croissance verte, comparativement aux pays de la région MENA, à travers le développement de plusieurs projets portant sur les énergies renouvelables, a relevé vendredi la directrice des opérations, département Maghreb dans la région MENA, auprès de la Banque mondiale, Marie Françoise Marie-Nelly. "Le Maroc dispose de plusieurs atouts comparativement aux pays de la région MENA en matière de croissance verte, en établissant des ambitions très claires dans le domaine des énergies renouvelables", a relevé Marie-Nelly en marge d'une rencontre de presse consacrée à la présentation de la stratégie de la Banque mondiale dans la région MENA et dans le Maghreb.

*Bayane Al Yaoum.:

- Plus de 42.000 détenus ont bénéficié de consultations médicales dans les structures sanitaires du ministère de la Santé, 1.500 ont été admis pour hospitalisation dans les hôpitaux publics et 400 autres ont subi des interventions chirurgicales au cours de l'année 2014, a indiqué lundi le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi. Dans le cadre de la prévention contre les maladies épidémiques et endémiques en milieu carcéral, le ministère organise régulièrement des campagnes de vaccination contre la méningite au niveau des prisons ayant bénéficié à plus de 4.000 détenus l'année écoulée, a ajouté Louardi.

*Al Mounaataf.:


- Par son projet de loi de finances pour 2016, le gouvernement Benkirane prouve qu'il n'a pas atteint les objectifs économiques fixés dans son programme. Selon des économistes, le taux de croissance de 3 pc du PIB tel que prévu par ce projet est difficile à atteindre, d'autant qu'il dépend de facteurs instables, notamment le cours moyen du pétrole, la valeur du dollar et la production céréalière nationale.

- Le délégué général de l'Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Mohamed Salah Tamek, a affirmé que la prise en charge sanitaire en milieu carcéral constitue l'une des priorités de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion, relevant que le Maroc a enregistré des avancées considérables en la matière, notamment l'amélioration du niveau d'encadrement médical et paramédical avec un médecin pour 800 détenus, un dentiste pour 1.200 et un infirmier pour 190 prisonniers.

*Al Haraka.:

- Au 16 octobre 2015, les réserves internationales nettes se sont établies à 215,3 milliards de dirhams, en hausse de 0,5 pc par rapport à la semaine dernière. En glissement annuel, ces réserves se sont accrues de 22,5 pc, indique Bank Al-Maghrib. Durant la semaine allant du 15 au 21 octobre 2015, Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 28 milliards de dirhams, 14 milliards sous forme principalement d'avances à 7 jours sur appel d'offres et 13,5 milliards à travers les opérations de prêts garantis accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME.

- L'hebdomadaire international "Jeune Afrique" a consacré sa rubrique "Grand angle" de son numéro paru dimanche à l'anniversaire de la Marche verte, rappelant que le 6 novembre 1975, des milliers de Marocains franchissaient la frontière du Sahara afin d'accélérer la récupération de la colonie par le Royaume. "Il y a quarante ans, 350.000 marcheurs défient l'armée de Franco à Tah, avec pour seules armes un drapeau et un coran", écrit la publication qui revient sur le contexte de l'organisation de la Marche verte. "Le 6 novembre 1975, alors que le conseil de sécurité de l'ONU vient de sommer le Maroc de renoncer à son projet, Hassan II donne l'ordre aux marcheurs d'avancer", indique Jeune Afrique.

*Al Ahdath Al Maghribia.:


- Le parc du Groupe Maroc Telecom a atteint près de 51 millions de clients à fin septembre 2015, en progression de 29 pc sur un an. Cette hausse s'explique par l'intégration des six nouvelles filiales africaines dans le périmètre du Groupe depuis le 26 janvier 2015, explique Maroc Telecom dans un communiqué. Au Maroc, le parc Mobile s'élève à plus de 18,5 millions de clients, en hausse de 1 pc en un an, précise le communiqué, ajoutant que le parc prépayé progresse de 1,8 pc malgré l'interdiction de vente des cartes SIM prépayées pré-activées imposée par le régulateur, tandis que le parc postpayé est en croissance soutenue de 11,8 pc, porté par l'enrichissement continu des offres. 

*Assabah.:

- L'UMT a affirmé que le gouvernement n'a pas pris en compte les revendications des travailleurs dans le projet de loi de finances pour 2016. La centrale a indiqué que le gouvernement aurait dû tenir une session de dialogue social pour traduire les revendications sociales et les propositions syndicales dans le projet, l'accusant de s'attacher à améliorer les équilibres financiers et comptables aux dépens des équilibres sociaux.

*Akhbar Al Yaoum.:

- La société pharmaceutique "Pharma 5", qui a élaboré un médicament contre l'hépatite C, est sortie de son mutisme pour démentir les informations relatées concernant des difficultés rencontrées pour commercialiser son produit et a annoncé, dans un communiqué, que le médicament sera bientôt disponible. Et d'affirmer que les Marocains atteints de cette maladie bénéficieront de ce médicament presque gratuitement et ce après la fin des procédures légales qu'elle a qualifiées de "routinières" et "nécessaires" pour obtenir l'autorisation de commercialisation de n'importe quel médicament dans le marché marocain.

- La plupart des syndicats ont affiché leur mécontentement de la manière donrt a été élaboré le projet de loi de Finances 2016, estimant que le gouvernement n'a pas procédé à un dialogue avec les centrales syndicales et s'est contenté de concertations avec le patronat. Le secrétaire général de l'Union marocaine du travail, Miloudi Moukharik, a indiqué que le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, doit lutter contre l'évasion fiscale pour trouver les fonds nécessaires pour couvrir les mesures sociales.

*Rissalate Al Oumma.:


- Des sources de la Fédération nationale des commerçants et des propriétaires des stations-services ont indiqué au journal que la Fédération a contacté des groupes parlementaires pour les mobiliser en vue de faire face au projet de loi relatif à la libéralisation des prix des hydrocarbures qui leur impose des responsabilités qui sont du ressort des exportateurs et des distributeurs.

- Le projet "Les femmes tisseuses marocaines au fil du temps", lauréat du concours "Energie, art et durabilité pour l'Afrique", a été présenté officiellement samedi soir sur le site de l'Expo Milan-2015. En juin dernier, l'Expo Milan-2015, en collaboration avec le géant italien des hydrocarbures ENI, avait lancé un concours international pour des projets mettant en valeur en Afrique, la préservation de l'environnement, le développement durable et l'art. Le projet met en avant, selon ses concepteurs "un produit artistique national porteur d'un projet social, d'une sagesse économique et nutritionnelle et d'un équilibre environnemental". 

*Al Massae.:

- Des sources informées ont révélé que le ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Abdelaziz Rabbah, a mis fin à des agréments détenus par des sociétés de transport maritime à cause du non-respect du cahier des charges du ministère et le refus de certaines de ces sociétés de valider ce cahier. Les mêmes sources ont indiqué que certaines sociétés recourent à une autorisation temporaire d'une semaine renouvelable pour pouvoir travailler. 

- La Bourse de Casablanca a publié le bilan de sa performance au titre de 2014 et a mis en avant dans son rapport annuel d'activité un chiffre d'affaires de 75,6 millions de dirhams (MDH), contre 96 MDH en 2013. Le résultat net de la Bourse est estimé à 10,3 MDH contre 13 MDH une année auparavant, enregistrant une baisse de 21,5 pc et de 20,7 pc respectivement par rapport à 2013.

Libé
Mardi 27 Octobre 2015

Lu 921 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs