Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne du vendredi 23 octobre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés vendredi 23 octobre 2015



 

*Le Matin.:

- Les projets des lois organiques relatives à la justice sont désormais prêts et seront soumis à l'approbation des parlementaires, dès la semaine prochaine, lors de la séance plénière de la Chambre des représentants. En effet, après l'adoption en commission du texte relatif au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, la commission de la justice, de la législation et des droits de l'Homme a procédé, mercredi, à l'examen et à l'adoption du texte relatif au statut des magistrats. Le projet de loi relatif au statut des magistrats a été modifié à plusieurs reprises afin de calmer les tensions qu'il avait engendrées entre les partis de l'opposition et de la majorité.

- Le ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, et son homologue qatari, Abdallah Bensalah Khelifi, ont procédé, mercredi à Doha, à l'inauguration d'un Bureau d'emploi marocain qui vient renforcer les mécanismes de coopération maroco-qatarie dans le domaine de l'emploi et des affaires sociales. Basé au siège du ministère qatari du Travail à Doha, le Bureau est la concrétisation de l'accord de recrutement de la main-d'œuvre marocaine au Qatar, signé entre les deux pays le 17 mai 1981, et du protocole additionnel paraphé à Rabat le 24 novembre 2011. Il a pour objectif de mieux gérer et d'organiser le recrutement et le placement de la main-d'œuvre et des compétences marocaines qui veulent travailler au Qatar.

*L'Opinion.:

- La Chambre des conseillers a adopté, mardi à l'unanimité, la proposition d'amendement des articles 46 et 53 de son règlement intérieur portant sur le nombre des membres de chaque groupe et ceux des commissions permanentes. Le projet d'amendement de l'article 46 stipule notamment que "le nombre des membres d'un groupe ne peut être inférieur à six", alors que l'amendement de l'article 53 du règlement intérieur prévoit que "le nombre des membres de chacune des commissions permanentes ne peut être inférieur à quinze et ne peut dépasser 25". Le président de la Chambre des conseillers, Abdelhakim Benchamach, a indiqué, à l'ouverture de cette séance, que la proposition d'amendement de ces deux articles fait suite à l'accord entre toutes les composantes politiques, syndicales et professionnelles de la Chambre.

- La participation marocaine au Salon mondial de l'alimentation "Anuga2015", organisé du 10 au 14 octobre à Cologne (Allemagne), a été très fructueuse à travers la réalisation de plus de 3.000 contacts prometteurs avec des visiteurs professionnels émanant de 33 pays étrangers, dont 1.513 contacts concrétisés par 16 millions d'euros de commandes, annonce mercredi Maroc-Export dans un communiqué. Les 75 entreprises marocaines qui ont participé à cette messe mondiale des professionnels de l'agro-industrie et de l'agroalimentaire, ont ainsi pu établir quelque 1.513 contact concrétisés par 16 millions d'euros de commandes fermes et de commandes d'essai (50 conteneurs de produits alimentaires variés, 120 tonnes de poisson congelé et 12 mille litres d'huile d'argan), précise la même source.

*Aujourd'hui le Maroc.:


- Les syndicats se disent déçus par le contenu du projet de loi de finances 2016 qui ne reprend aucune de leurs revendications présentées dans le cadre du dialogue social. L'UMT affirme avoir appris avec stupeur les dispositions de la loi de finances uniquement par voie de presse alors que le gouvernement avait convenu avec les syndicats de les consulter. Une grosse bataille législative se profile à l'horizon au Parlement où les syndicats attendent le PLF 2016 au tournant, notamment à la deuxième Chambre où les syndicalistes sont représentés.

- L'optimisme gagne les industriels. Les perspectives formulées pour la fin de l'année traduisent la confiance des professionnels. Les entreprises s'attendent à une amélioration de la production et des ventes. Une attente qui concerne l'ensemble des branches industrielles à l'exception de la "cokéfaction raffinage" et l'"industrie du tabac" où une stagnation est attendue. C'est ce dont témoignent les chefs d'entreprises ayant répondu à l'enquête de conjoncture établie mensuellement par Bank Al-Maghrib. 

*Libération.:

- La tension entre les médecins internes et résidents, les médecins du secteur privé et les étudiants en médecine d'une part, et le gouvernement d'autre part, ne semble pas s'apaiser, mais risque même de s'exacerber surtout après le communiqué de l'Exécutif rendu public au début de cette semaine. En effet, les blouses blanches ont décidé d'organiser un sit-in ce vendredi à partir de 10 heures devant le siège du ministère de la Santé à Rabat pour exprimer leur refus des conditions drastiques que l'Exécutif veut leur imposer.

- Les ménages marocains continuent d'être tenus par la gorge. C'est en tout cas le sentiment ressenti suite à la lecture de la note portant sur l'indice des prix à la consommation (IPC) du mois de septembre publiée par le Haut-commissaire au plan. Et même si cette dernière se veut rassurante notamment en nous renseignant sur la stagnation de cet indice au cours du mois de septembre, une comparaison des variations annuelles ou encore des indices des neuf premiers mois de 2015 et 2014 est plutôt éloquente.

*Al Bayane.:


- Le ministre de la Santé, El Houssein El Ouardi, a présenté, mercredi à Rabat, le plan d'action national sur la santé et le handicap (2014-2021) et ce dans le cadre du Forum national sur la santé et le handicap. Ce plan ambitionne de "garantir l'accès des personnes en situation de handicap à des services de santé promotionnels et préventifs, de prise en charge et de réadaptation". Le plan s'assigne, en outre, comme objectif d'offrir aux concernés un service de proximité et de qualité.

- Dans le cadre de la poursuite des efforts entrepris dans le secteur de l'habitat, le gouvernement s'est fixé comme objectif de réduire le déficit à 400.000 unités en 2016 à travers la production de 170.000 unités par an et offrir des conditions favorables d'insertion sociale pour les populations défavorisées. La réalisation de cet objectif est menée à travers deux axes d'intervention, à savoir la résorption de l'habitat insalubre et l'amélioration du cadre de vie des ménages vulnérables et la diversification de l'offre en logements pour satisfaire les différentes catégories sociales.

*L'Economiste.:

- Rapportée à des fonds propres de 453 milliards de DH, la dette des établissements et entreprises publics (EEP), qui a culminé à 215 milliards de DH l'année dernière, paraît a priori sous contrôle. Mais le jugement change rapidement en s'apercevant que ce sont seulement cinq entreprises qui concentrent 92 pc de la dette ou 197 milliards de DH. Cela correspond à 159 pc de leurs capitaux propres. Ce petit club est composé des plus gros investisseurs du Royaume (ONEE, OCP, CDG, ADM et ONCF).

- 25.998 nouveaux fonctionnaires prévus et une massa salariale de 106,78 milliards de DH en 2016! Les charges du personnel vont engloutir plus de la moitié du budget de fonctionnement et représentent 1,7 fois l'investissement du budget général (61 milliards de DH). Le salaire mensuel moyen net dans la fonction publique représente 3,1 fois le PIB par habitant, contre 1,4 en Tunisie, 1,6 en Turquie et presque 1 pour la France et 1,2 en Espagne.

*Al Haraka.:


- Le Maroc, sous le conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a fait du secteur des chemins de fer l'un des principaux piliers du développement socioéconomique du pays, a affirmé, mercredi à Marrakech, le directeur général de l'Union internationale des chemins de fer (UIC), Jean Pierre Loubinoux. Cette stratégie ambitieuse s'est concrétisée à travers le projet de liaisons à grande vitesse (LGV), la modernisation ou le doublement de lignes existantes et la construction ou la modernisation des gares du pays, que ce soit dans la perspective de la grande vitesse ou de l'amélioration des liaisons inter-cités, a-t-il ajouté à l'ouverture de la 5-ème Conférence internationale des chemins de fer, Next Station 2015 (Marrakech 21-22 octobre).

*Assabah.:

- Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane déclare que le gouvernement "ne s'arc-boutera pas à des lois du passé mais les changera, et avec courage". Benkirane, qui s'exprimait à l'ouverture d'un séminaire sur la Loi organique des finances, mercredi à Skhirat, a affirmé qu'"une grande partie des Marocains paient les frais des erreurs de l'administration".

*Bayane Al Yaoum.:

- La nouvelle loi organique relative à la loi de finances (LOF) constitue une révolution ''douce'' dans le domaine de gestion des finances publiques, a affirmé le chef de gouvernement Abdelilah Benkirane lors d'un séminaire tenu mercredi à Skhirat. La nouvelle LOF se veut ''une révolution douce'' dans la gestion des finances publiques, en ce sens qu'elle consacre le courage dans la prise de décision politique et le principe de reddition des comptes, a-t-il souligné.

- Alors qu'elle a été sélectionnée parmi 15 villes pour prendre part au projet "Villes Intelligentes", la ville de Casablanca parie de rejoindre la liste des 10 villes intelligentes dans le monde arabe à l'horizon 2020. Casablanca a été choisie avec des villes chinoises, italiennes et américaines pour bénéficier des ressources offertes par l'initiative dite de "smart cities" .

*Al Ahdath Al Maghribia.:


- Le ministre de l'Intérieur invite les mandataires de liste ou les candidats au scrutin du 2 octobre dernier pour l'élection des membres de la Chambre des conseillers, à déposer un inventaire de leurs dépenses électorales, et ce avant le 4 novembre prochain. Dans un communiqué publié mercredi, le ministre de l'Intérieur attire l'attention des personnes concernées sur la nécessité de déposer un inventaire de leurs dépenses durant la campagne électorale, accompagné d'un document détaillé sur les sources de financement ainsi que toutes les pièces justificatives des sommes dépensées, et ce dans un délai d'un mois à partir de la date de proclamation des résultats du scrutin.

- Royal Air Maroc a lancé, mercredi à l'aéroport international Mohammed V de Casablanca, le premier vol de sa ligne régulière entre Casablanca et Doha pour relier l'Afrique à l'Asie, et ce dans le cadre du partenariat commercial stratégique avec Qatar Airways. Une délégation officielle conduite par le ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah, et le président de la compagnie aérienne marocaine, Driss Benhima, a inauguré cette nouvelle ligne aérienne et emprunté le premier vol pour effectuer une visite à la capitale de Qatar où elle aura des entretiens avec les responsables du transport aérien qataris.

* Al Mounaataf.:

- Le Maroc a mis en place un programme d'investissement ambitieux de 34 milliards DH (MMDH) comportant entre autres la construction de gares ferroviaires nouvelle génération. Cette annonce a été faite à l'ouverture de la 5-ème Conférence internationale des chemins de fer, NEXT STATION 2015 (Marrakech 21-22 octobre).

- La modernisation des réseaux de télécommunications fixes à haut débit est essentielle pour accompagner les stratégies de développement de l'économie marocaine, ont souligné, mardi à Casablanca, les participants à un symposium sur les "Solutions à haut débit dans les réseaux d'opérations et bâtiments". Des réseaux haut débit de fibre optique permettent aux entreprises et aux administrations de profiter pleinement des outils numériques (interactions avec les clients, télégestion, télé présence, formation à distance, partage des bases de connaissances, interconnexion des systèmes), pour améliorer leurs performances, leur productivité et les services rendus aux clients, ont fait savoir les intervenants.

*Al Massae.:


- L'expert économique Mohamed Grine souligne que le projet de loi de Finances de 2016 ne reflète pas le niveau d'ambition que nécessite cette période, notant qu'il se contente d'un niveau modeste de croissance estimée à 3 pc et d'un faible budget destiné à l'investissement. Il a ajouté que ce projet de loi ne déroge pas à l'architecture générale des précédents projets de loi de finances et adopte la même approche progressive pour mettre en œuvre les mesures fiscales.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le projet de loi de Finances 2016, présenté récemment par le gouvernement devant le Parlement pour adoption, prévoit la construction de nouvelles prisons pour une enveloppe dépassant 1,4 milliard de dirhams.

- Un rapport sur les dépenses fiscales, publié par le ministère de l'Economie et des finances, relève que le nombre des mesures fiscales dérogatoires est passé de 402 en 2014 à 399 en 2015. Parmi ces mesures, 300 ont fait l'objet d'évaluation en 2014 ainsi qu'en 2015.

*Rissalate Al Oumma.:

- Un nouveau rapport officiel sur le capital humain dans la fonction publique révèle que 92.455 fonctionnaires seront mis à la retraite faute d'une réforme des régimes de retraite, ce qui représente 16 pc du total des fonctionnaires de l'Etat. Le rapport affirme la nécessité pour le gouvernement d'adopter une nouvelle stratégie pour une gestion prévisionnelle des ressources humaines dans les administrations publiques en vue de réaliser l'équilibre et l'harmonie entre les besoins des administrations et les compétences disponibles.

- Après une longue attente de plus d'une année, les distributeurs de gaz appellent le gouvernement à répondre à leur cahier revendicatif à travers la révision de la marge de profit qui n'a pas évolué depuis 16 ans. Selon des sources professionnelles, la situation des distributeurs ne peut plus supporter plus d'attente parce que ces derniers sont menacés de faillite.

*Al Alam.:


- Les échanges commerciaux du Maroc avec les pays africains ont augmenté de 14 pc en moyenne annuelle pour atteindre 37,5 milliards de dirhams (MMDH) en 2014, selon le rapport économique et financier 2016, accompagnant le projet de loi de finances 2016 (PLF). Ces échanges constituent 6,4 pc du total échangé avec l'extérieur contre 4,1 pc en 2004, indique le rapport, précisant que l'essentiel de ces échanges s'effectue avec les pays de l'Afrique du Nord (58 pc en 2014), notamment, avec l'Algérie (34 pc) et qui restent dominés par les importations de produits énergétiques.

- La ville de Casablanca a été sélectionnée pour prendre part au projet "Villes Intelligentes", initié par l'Institut américain du génie électrique et électronique (IEEE), qui vise à faire usage de la technologie pour le bien-être de l'humanité. Casablanca ainsi que Kansas City au Missouri (centre des Etats-Unis) ont été choisies parmi une quinzaine de villes en lice pour bénéficier des ressources offertes par l'initiative dite "Smart Cities".

*Attajdid.:

- Un rapport relatif à la compensation élaboré par le ministère de l'Economie et des finances, dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances 2016, prévoit une baisse des dépenses de la compensation, la plus importante depuis la création de la Caisse. Le rapport prévoit une baisse de 49,27 pc à fin 2015, après une baisse de 21 pc en 2014. Les dépenses de la Caisse de compensation s'établiront à 14,7 milliards de dirhams (MMDH) en 2015, contre 55 MMDH en 2012, 42,5 MMDH en 2013 et 33 MMDH en 2014.

- L'Académie internationale Mohammed VI de l'aviation civile à Nouaceur a décidé de mettre en place le premier Centre de recherche scientifique et technique dans les domaines de l'aviation et de l'espace pour un montant de 35 millions de dirhams. Le directeur de l'Académie, Abdellah Menou, a indiqué que ce projet, élaboré avec la contribution de l'Office national des aéroports, vise à élaborer des recherches et des expériences susceptibles de développer les compétences en vue de les partager avec les différents acteurs du secteur.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le ministre de l'Urbanisme et de l'aménagement du territoire, Driss Merroun, a affirmé, mardi à Casablanca, que son département a élaboré une feuille de route pour mettre en place une vision territoriale d'aménagement numérique des espaces, qui intervient dans le cadre d'une approche globale associée au développement des technologies de l'information et de communication. Intervenant lors d'une rencontre organisée par la Chambre française de commerce et d'industrie au Maroc, le ministre a indiqué que cette feuille de route propose des actions à même d'encourager la convergence entre les politiques publiques nationales et régionales.

Libé
Vendredi 23 Octobre 2015

Lu 834 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs