Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne du mercredi 28 octobre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mercredi 28 octobre 2015





*Le Matin

- Les ministres des Affaires étrangères de l'Inde et de l'Afrique ont entamé les réunions ministérielles préparatoires au Sommet Inde-Afrique, prévu demain dans la capitale indienne. Mardi, une première réunion s'est tenue en présence des représentants des 54 pays africains, dont le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar. Prenant la parole à cette occasion, Mezouar a réitéré la détermination du Maroc à aller de l'avant dans son partenariat stratégique avec l'Inde en consolidant les acquis dans divers domaines et en ciblant d'autres secteurs d'activités où les deux pays disposent de potentiels et de synergies indéniables. 

- Nouvelle politique migratoire. La commission nationale de suivi et de recours a tenu hier sa quatrième réunion au siège du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) à Rabat. Elle a délibéré sur les 8.644 demandes ayant reçu un avis défavorable de la part des commissions provinciales chargées de l'examen des demandes de régularisation. A cet égard, la Commission a préconisé d'assouplir les critères de la circulaire du 16 décembre 2013 afin de faciliter la régularisation de certaines catégories. Il s'agit des conjoint(e)s de Marocain(e)s et des conjoint(e)s d'étranger(e)s en situation régulière, des étrangers atteints de maladies graves, des étrangers pouvant justifier d'une activité professionnelle, mais non munis de contrats de travail, des étrangers ayant affirmé résider au Maroc depuis plus de 5 ans, mais n'ayant pu le prouver et des étrangers ayant un niveau d'instruction équivalent ou supérieur au brevet des collèges. 

*L'Opinion

- Le ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a réaffirmé lundi l'engagement de son département à combattre le secteur informel qui ouvre le champ à la concurrence déloyale et entrave la compétitivité économique au Maroc. Intervenant lors de la 25-ème édition du Carrefour diplomatique organisé par la Fondation diplomatique, et qui rassemble les ambassadeurs et représentants de 50 pays et organisations internationales accrédités au Maroc, Elalamy, qui s'est dit pour la fermeté quand il s'agit de l'équité, a souligné l'impératif d'accompagner le "petit informel".

- Une convention-cadre de partenariat et de coopération, destinée à faire bénéficier les immigrés et les réfugiés en situation régulière au Maroc d'une couverture médicale de base et de soins de santé similaires à ceux dispensés dans le cadre du Régime d'assistance médicale (RAMED), a été signée lundi à Rabat. En vertu de cette convention, les immigrés et les réfugiés démunis de même que leurs familles se trouvant en situation régulière au Maroc bénéficieront des services médicaux nécessaires disponibles dans les hôpitaux publics et les établissements publics de santé ainsi que des services sanitaires relevant de l'Etat conformément aux lois et procédures en vigueur. Cette convention s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de l'immigration et de l'asile dans son volet relatif à l'insertion sociale des immigrés et des réfugiés en facilitant notamment leur accès aux services de santé.

*Aujourd'hui le Maroc.:


- SM le Roi Mohammed VI prend part ce jeudi au 3ème sommet du Forum Inde-Afrique, organisé à New Delhi. Le Forum connaît la participation de près d'une cinquantaine de grands Groupes et PME marocains.

- Les établissements et entreprises publics (EEP) prévoient d'investir 108 milliards de dirhams au titre de l'exercice 2016. Les réalisations probables estimées au titre de 2015 tournent autour de 80 milliards de dirhams seulement. Un bond important qui traduit une volonté affirmée de maintenir ces investissements à un niveau élevé. Cet effort est porté à hauteur de 70 pc par une quarantaine d'EEP ou groupes EEP, avec à leur tête le Groupe OCP (20 milliards de dirhams en 2016), suivi de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (13,22 milliards de DH) et le Groupe CDG (12,25 milliards de DH). La quatrième position revient à l'Office national des chemins de fer, suivi d'Al Omrane (HAO) et d'Autoroutes du Maroc (ADM) avec des investissements respectifs de 20 milliards, 7 milliards et 4 milliards de dirhams prévus en 2016.

*Libération.:

- Après 54 jours de boycott de la rentrée universitaire dans les différentes facultés de médecine et de pharmacie du Maroc et des sit-in, le service sanitaire obligatoire est suspendu. Le gouvernement revient à de meilleurs sentiments. Deux de ses ministres affirment leur "totale disposition à poursuivre un dialogue élargi, responsable et constructif" avec l'ensemble des intervenants concernant le service médical obligatoire jusqu'à "l'aboutissement à un consensus ou à tout autre projet alternatif de façon à garantir les droits et devoirs aussi bien des citoyens que du corps médical".

- La célébration par l'Assemblée Générale du 70ème anniversaire des Nations Unies, lundi, a été le théâtre d'une grave provocation de la part de l'Ambassadeur adjoint de l'Algérie à l'égard du Maroc. La réaction de la délégation marocaine a été à la hauteur de la provocation algérienne. Le Représentant permanent adjoint du Maroc à l'ONU, Abderrazzak Laassel, a ainsi rappelé qu'il est regrettable d'entendre certains s'élever à l'occasion de cette célébration pour demander l'application de tel ou tel droit, alors qu'ils privent leurs propres populations de ces mêmes droits. Laassel a ajouté qu'"au moment où nous fêtons le 70ème anniversaire des Nations Unies, un des plus anciens peuples de l'Afrique continue d'être privé de son droit à l'autodétermination", soulignant qu'il est "regrettable que les aspirations légitimes du peuple autochtone de la Kabylie soient toujours bafouées au 21ème siècle. Ses droits humains sont violés au quotidien, ses représentants légitimes sont persécutés et ses leaders sont pourchassés, y compris quand ils sont en exil".

*Al Bayane.:


- Selon Fenniri Ben M'Barek, président de l'Association nationale ovine et caprine (ANOC), contacté par le journal, l'Organisation mondiale de la santé, qui a mis en avant les risques de cancer liés à la consommation des viandes transformées, voudrait surtout appeler à une traçabilité parfaite dans le cycle de production, de vente et de consommation de viandes. "Je crois que ce que veut faire l'OMS c'est surtout d'attirer l'attention sur la nécessité du contrôle des viandes au moment du transport, de la consommation et de la vente", déclare-t-il.

- Le classement des 500 plus grandes entreprises marocaines a été dévoilé, lundi dernier à Rabat. Avec un chiffre d'affaires de 48 milliards et 916 millions de DH (+4,2 pc), c'est sans surprise l'Office Chérifien des Phosphates qui a été désigné plus grande entreprise marocaine, détrônant ainsi la Samir, le raffineur national qui n'a réalisé que 44 milliards de DH.

*L'Economiste.:

- Le Maroc a progressé de 5 rangs et se positionne à la 75ème place dans le Doing Business 2016 de la Banque mondiale, publié mardi dernier. Dans ce classement scruté par les investisseurs, le Maroc améliore son score puisqu'il était au 80ème rang selon la mise à jour opérée par la Banque mondiale qui a introduit de nouveaux critères dans son classement. Ceux-ci sont liés à la qualité des institutions en matière de soutien à l'environnement des affaires.

- Les relations entre le Maroc et l'Inde sont au beau fixe. Rabat et New Delhi sont liés par plus de 20 accords de coopération. Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays avait atteint 11,5 milliards de DH en 2014. Pour booster ces échanges, un mémorandum d'entente pour le renforcement du volet économique vient d'être signé à New Delhi entre la CGEM et la Fédération des chambres de commerce et d'industrie de l'Inde.

*Assabah.:


- Une médiation des professeurs a réussi à amener le ministre de la Santé, les médecins internes et résidents et les étudiants en médecine à reprendre place autour de la table du dialogue. Contacté au téléphone par le journal à l'issue de la réunion avec le ministre de la Santé et celui de l'Enseignement supérieur, Ahmed Belhouss, secrétaire local du Syndicat national de l'enseignement supérieur, a affirmé que les deux ministres ont promis de supprimer totalement le projet du Service sanitaire obligatoire. Il a aussi indiqué que cette réunion a été l'occasion de se mettre d'accord sur la satisfaction de plusieurs revendications, soulignant que les médecins se sont toutefois attachés à la nécessité de consigner cela dans un document officiel et de fixer un délai pour leur mise en œuvre.

- Le secrétaire général du parti du Mouvement populaire Mohand Laenser et le secrétaire général du PPS Mohamed Nabil Benabdellah ont affirmé que, par rapport aux gouvernements précédents auxquels ils avaient pris part, le gouvernement Benkirane est le plus audacieux quant à la mise en œuvre des réformes. Laneser et Benabdellah ont jugé que le gouvernement actuel a réconcilié les citoyens avec la politique, appelant à transcender les conflits secondaires et gérer la différence d'une manière intelligente. Ces propos ont été tenus lors d'une réunion de la majorité gouvernementale pour la discussion du projet de loi de finances 2016, lundi à la Chambre des représentants.

*Al Alam.:

- Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, présente un exposé devant les instances de l'Union démocratique internationale à Marrakech: Le Maroc est considéré comme une porte d'accès à l'Afrique, a-t-il dit, appelant à soutenir ce continent et encourager la coopération sud-sud.

- La commission des affaires étrangères du Congrès américain a émis une recommandation claire et précise demandant à l'administration américaine de tâcher de trouver un règlement au différend artificiel sur le Sahara.

*Al Mounaataf.:


- SM le Roi Mohammed VI participera au 3-ème Sommet du Forum "Inde-Afrique", organisé jeudi à New Delhi, a annoncé mardi le ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie.

- L'Inde est appelée à tirer profit de la présence dynamique du Maroc sur le continent africain, a affirmé Dr. Suresh Kumar, expert indien des questions africaines. Cette dynamique est illustrée de manière éloquente par les multiples visites royales effectuées en Afrique, qui ont permis au Maroc de se propulser en pôle-position et devenir un exemple original de la coopération Sud-Sud, a indiqué Dr. Kumar en marge du Sommet Inde-Afrique (du 26 au 29 octobre à New Delhi). 

* Bayane Al Yaoum.:

- Mohamed Nabil Benabdellah, secrétaire général du PPS, souligne le souci de la majorité de poursuivre "les réformes majeures et audacieuses que le gouvernement a entreprises avec succès depuis le début". Benabdellah a fait cette déclaration lors d'une journée d'étude organisée lundi par les partis de la majorité.

- Le ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a réaffirmé, lundi à Rabat, l'engagement de son département à combattre le secteur informel qui ouvre le champ à la concurrence déloyale et entrave la compétitivité économique au Maroc. Intervenant lors de la 25-ème édition du Carrefour diplomatique organisé par la Fondation diplomatique, Elalamy a indiqué que le Maroc doit créer 1,3 million d'emplois à l'horizon 2025.


*Al Haraka.:

- Le quotidien britannique "Guardian" s'est fait l'écho des projets d'envergure lancés par le Maroc dans le domaine de l'énergie solaire pour répondre à ses besoins énergétiques en hausse soutenue. "Le Maroc est en passe de devenir un géant mondial de l'énergie solaire avec le déploiement du parc solaire de Ouarzazate qui fait partie d'un ambitieux plan de développement des énergies renouvelables", écrit lundi le journal, indiquant que ce projet devra permettre au Royaume de subvenir à 42 pc de ses besoins en énergie à l'horizon 2020.

- L'Amicale Hassania des magistrats envisage d'organiser vendredi prochain un colloque international sur l'indépendance du pourvoir judicaire au Maroc, avec la participation d'une élite des magistrats et de juristes marocains et étrangers. L'Amicale a indiqué que cette rencontre vise à ouvrir un débat positif et responsable sur les questions nationales actuelles, et à leur tête les deux projets de lois organiques sur le système judicaire et le statut des magistrats, actuellement en délibération au Parlement.

*Rissalate Al Oumma.:

- Le secrétaire général de l'Union constitutionnelle, Mohamed Sajid, affirme la volonté de la direction du parti d'accompagner le chantier de la régionalisation avancée et de se mobiliser pour réaliser des résultats satisfaisants lors des prochaines échéances électorales. Sajid a souligné, lors de la réunion hebdomadaire du groupe de l'UC à la Chambre des représentants, la nécessité d'avoir des positions concernant tous les événements intéressant la Chambre des représentants pour consolider la pratique de l'opposition constructive et responsable.

- Un rapport de la compensation, élaboré par le ministère de l'Economie et des finances dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances 2016, a indiqué que la consommation nationale du gaz butane a doublé entre 2002 et 2014 pour passer de 1,1 million de tonnes à 2,1 millions de tonnes, soit une hausse annuelle de 6 pc. Le rapport prévoit la consommation de 3 millions de tonnes à l'horizon 2020 et la hausse des dépenses de 40 pc.

*Akhbar Al Yaoum.:


- Un nouveau rapport de l'Organisation mondiale de la santé a révélé que les viandes rouges transformées peuvent causer un cancer aux consommateurs. Une source professionnelle a souligné que l'industrie peut être impactée par ce rapport, bien que le mode de consommation de la viande au Maroc diffère de celui des pays occidentaux. 

- Des sources au sein des coordinations nationales des étudiants de médecine et des médecins internes et résidents ont indiqué qu'elles ont reçu des signes de la part de parties gouvernementales qui vont dans le sens d'une marche-arrière concernant le service sanitaire national. Le coordinateur national des médecins internes et résidents, Mohamed Benchad, a souligné que les protestataires "ne peuvent se fier à des signes et des conclusions, mais à une décision officielle et claire".

*Al Massae.:

- A l'issue d'une réunion tenue par les ministres de la Santé et de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres avec les représentants des étudiants en médecine, en médecine dentaire et des médecins internes et résidents, ainsi que des enseignants universitaires, il a été convenu d'augmenter les indemnités de missions pour les étudiants en médecine et d'accélérer la procédure de règlement des indemnités pour la garde et le services obligatoire. Une commission conjointe de suivi constituée des représentants des deux parties va être créée pour l'application des engagements pris.

- Le groupe Attijariwafa bank a réussi à décrocher une place au Top Ten du classement des 200 premières banques africaines, en termes de total bilan, en occupant la 7ème position avec 44,3 milliards de dollars, indique le Groupe bancaire. Selon les résultats publiés récemment par le groupe Jeune Afrique pour ce concours, dont les premières positions sont occupées pour la plupart par des banques sud-africaines, le groupe Attijariwafa bank est classé 6ème en termes de produit net bancaire (PNB), avec un PNB de 2,1 milliards de dollars, indique un communiqué du Groupe Attijariwafa bank.

*Al Ahdath Al Maghribia.:


- L'Office chérifien de phosphates (OCP) a été sacré plus grande entreprise marocaine en termes de chiffre d'affaires réalisé en 2014, avec plus de 48 milliards de dirhams, selon le classement des 500 plus grandes entreprises marocaines dévoilé lundi soir à Rabat. L'OCP a réalisé un chiffre d'affaires de 48 milliards et 916 millions de dirhams (+4,2 pc), un résultat qui s'explique notamment par l'importante croissance de l'OCP. Le groupe Renault Commerce Maroc s'empare lui de la 5è position avec 24 milliards et 126 millions de dirhams.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le Marco et l'Inde sont en mesure de renforcer les perspectives de leur coopération dans le domaine de l'énergie solaire et de l'adaptation aux changements climatiques (CC), selon le journal indien "The Times Of India". La présence conséquente d'une délégation marocaine au 3ème sommet du Forum Inde-Afrique (New Delhi, du 26 au 29 courant) est une opportunité pour les deux pays de renforcer leur coopération dans le domaine énergétique et de coordonner leurs efforts pour faire face au phénomène des changements climatiques, rapporte lundi ce journal sur son site électronique.

- Marsa Maroc a obtenu une nouvelle certification ISO 9001 version 2008 octroyée à l'entreprise pour ses activités au port de Nador pour conclure ainsi une série de certifications qui ont concerné son système de mangement au niveau de tous les ports du Royaume. Dans un communiqué, le leader national de l'exploitation portuaire a indiqué que ces certifications consacrent son engagement dà mettre en place un système de management de la qualité et de l'environnement conforme aux standards internationaux ISO dans le but de répondre aux exigences de ses clients.  

*Attajdid.:

- Le président du groupe de la Justice et de développement à la Chambre des représentants, Abdallah Bouanou, a affirmé lors de la réunion hebdomadaire du groupe parlementaire du parti que l'article 30 du projet de loi de finances 2016 est anticonstitutionnel. "Nous allons œuvrer pour sa révision pour qu'il soit conforme à la Constitution", a-t-il dit. 

- Le Maroc a appelé, mardi à New Delhi, les pays participants au troisième Sommet du Forum Inde-Afrique (IAFS-2015), à joindre leurs efforts et à travailler ensemble en vue d'asseoir des actions de coopération intégrée et inclusive permettant un essor économique et un développement humain durable. "Il nous revient de travailler ensemble en vue d'asseoir des actions de coopération intégrée et inclusive permettant un essor économique et un développement humain durable, comme l'a souligné Sa Majesté le Roi Mohammed VI lors de Son discours prononcé à l'occasion de Sa visite en Côte d'Ivoire en 2014", a indiqué le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar dans son intervention lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères du Sommet du Forum Inde-Afrique 2015.
 

Libé
Mercredi 28 Octobre 2015

Lu 1036 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs