Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne du mercredi 14 octobre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mercredi 14 octobre 2015





*Le Matin.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, mardi au Palais Marshan à Tanger, un Conseil des ministres. Au début des travaux du Conseil, le ministre de l'Economie et des Finances a présenté un exposé sur les orientations générales du projet de loi de Finances 2016. Le Conseil des ministres a approuvé sept conventions internationales, dont deux multilatérales, portant sur les conditions de travail dans les hôtels, les restaurants et les établissements assimilés et la création du groupe consultatif pour les recherches internationales en tant qu'organisation internationale. Conformément aux dispositions de l'article 49 de la Constitution, et sur proposition du Chef du gouvernement et à l'initiative du ministre de l'Intérieur, S.M. le Roi a procédé à la nomination des walis des régions, selon le découpage administratif du Royaume. 

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, mardi au Palais Royal de Tanger, une séance de travail consacrée au secteur énergétique et notamment au programme national de développement des énergies renouvelables, indique un communiqué du Cabinet Royal. Au cours de cette réunion, Sa Majesté le Roi s'est informé de l'état d'avancement des programmes de développement des énergies renouvelables, notamment les énergies solaire et éolienne, souligne le communiqué. A cette occasion, le Souverain s'est également informé de la situation globale de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable et des différents enjeux du secteur, ajoute le communiqué.

- Des intervenants dans le cadre de la quatrième Commission de l'Assemblée générale des Nations unies ont pointé du doigt, lundi à New York, l'implication manifeste du régime algérien dans le conflit du Sahara marocain, et ce malgré les tentatives désespérées du représentant de l'Algérie de réfuter ce constat. L'experte en droit constitutionnel, l'Italienne Eva Pfoestl, a souligné que depuis l'éclatement du conflit artificiel autour du Sahara, l'Algérie a été le principal acteur dans ce conflit et le premier soutien de la thèse séparatiste du Polisario. L'Algérie est le plus important défenseur diplomatique, militaire et financier du Polisario, a fait observer cette professeure universitaire du droit constitutionnel comparé, soulignant que ce conflit n'aurait pu exister sans l'implication directe de l'Algérie. L'experte internationale, qui a été à plusieurs reprises interrompue par le représentant de l'Algérie dans une tentative d'occulter l'implication de son pays dans ce différend, a noté que les manœuvres algériennes s'inscrivent dans le cadre des velléités hégémonistes du régime d'Alger. 

*Libération.:

- Les personnes souffrant de handicap auront-elles le droit d'être directement recrutées dans la fonction publique? "Peut-être", selon le chef du gouvernement. En Fait, Benkirane a annoncé, lors des travaux du premier Forum d'emploi des personnes souffrant de handicap tenu lundi à Casablanca, que ce dossier pourrait connaître une avancée avant la fin de l'année législative.

- Au Maroc, le prix moyen affiché des appartements reste relativement stable par rapport au mois précédent. C'est ce que vient de faire ressortir le baromètre de l'immobilier Mubawab dans sa dernière analyse du marché du mois de septembre. Le site professionnel indique également que sur les trois derniers mois, le prix des appartements a augmenté de presque 3 pc.

*L'Opinion.:


- Avec 100 véhicules immatriculés pour 1000 habitants, la motorisation parc automobile est à ses balbutiements au Maroc, note le rapport "Road safety annual report 2015" publié mardi par l'Organisation économique et de développement en Europe, OCDE. Alors que la motorisation a doublé entre 2000 et 2013, la mortalité routière a augmenté juste de 1,4 pc au cours de ces années, et a diminué de 8 pc en 2013 et de 8,7 pc en 2014. Les piétons et les utilisateurs de véhicules à deux roues restent le groupe le plus touché, ce qui représente 53 pc des décès. Dans les zones urbaines, les piétons et les motocyclistes représentaient 78 pc des décès en 2013.

- La Direction générale des impôts et le Conseil de l'ordre des notaires du Maroc ont signé un protocole d'accord de coopération pour l'échange des données informatisées, mardi au siège de la Direction générale des impôts. L'accord paraphé par M. Omar Faraj, Directeur général des impôts, et M. Ahmed Amine Touhami El Ouazzani, président du Conseil national des ordres des notaires du Maroc, vise à intégrer les nouvelles technologies de l'information et de la communication dans l'échange des données entre les signataires, dans le domaine du transfert de propriété et du paiement des impôts.

*AL Bayane.:

- Mohamed Nabil Benabdellah, secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), a annoncé, mardi, que le PPS a décidé de retirer la candidature de Abdellatif Ouammou à la présidence de la Chambre des conseillers et ce après consultation avec Abdelilah Benkirane, secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) et Salaheddine Mezouar, secrétaire général du rassemblement national des indépendants (RNI). De même, Mohand Laenser, secrétaire général du mouvement populaire (MP), a été informé par cette décision et ce du fait qu'Abdellatif Ouammou était le candidat des partis et des groupes formant la majorité lors du scrutin qui devait se dérouler hier pour l'élection d'un nouveau président de la Chambre des conseillers.

- En dépit des appels pressants lancés par les départements de la Santé et de l'Enseignement supérieur pour une cessation du mouvement de la grève entamée par les étudiants des facultés de médecine et médecine dentaire et les médecins internes et résidents, ces derniers semblent monter au créneau en campant sur leur position. "Une position illogique, voire incompréhensible, qui porte atteinte aux intérêts vitaux des citoyens et bafoue par conséquent les dispositions constitutionnelles", souligne une source du ministère de la Santé, contactée par Al Bayane.

*Al Massae.:


- Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a affirmé, lors d'un point de presse à l'issue du Conseil du gouvernement tenu lundi, que les conseillers poursuivis pour des soupçons de "corruption électorale" qui estiment que la publication de leurs noms dans les médias publics est "illégale" ont le droit de saisir la justice.

- Une commission de la Direction générale de la sûreté nationale a entamé l'examen de dossiers de nouvelles nominations qui concerneront plusieurs villes afin de combler le vide existant au niveau des postes de responsabilité dans la sûreté nationale.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Abdelilah Benkirane a appelé ses ministres à accélérer la cadence de préparation des projets de lois restants pour respecter les délais impartis, à savoir avant la fin de l'actuelle législature, ajoutant que "ces lois feront l'objet de discussions".

- Quatrième Commission de l'Assemblée générale des Nations unies: Les débats mettent à nu la responsabilité d'Alger dans l'enlisement des négociations sur le dossier du Sahara et des intervenants dans ont pointé du doigt, lundi à New York, l'implication manifeste du régime algérien dans le conflit du Sahara marocain, et ce malgré les tentatives désespérées du représentant de l'Algérie de réfuter ce constat.

*Akhbar Al Yaoum.:

- Saadeddine El Otmani, président du conseil national du PJD et ancien ministre des Affaires étrangères et de la coopération, a indiqué dans un entretien au journal que "nous avons dit aux Suédois que le Sahara est la cause de tout un peuple et non une affaire d'Etat", ajoutant que "nous allons tenter de les convaincre du fait que la question du Sahara est une ligne rouge pour tous les Marocains et que la position de certains partis suédois est erronée aux niveaux politique, juridique et sécuritaire".

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:


- Le gouvernement gèle 100 milliards de dirhams destinés au développement au lieu de les allouer pour réduire le déficit social et économique accumulé. Les fonds bloqués par le gouvernement dans le cadre des comptes spéciaux ont atteint 100 milliards de dirhams à fin août dernier. Ces comptes sont constitués de ressources financières destinées à la mise en œuvre des politiques de l'Etat dans les domaines du développement humain et social.

*Rissalate Al Oumma.:

- La délégation marocaine rencontre à Stockholm des responsables gouvernementaux et des parlementaires. Le secrétaire général de l'UC, Mohamed Sajid, s'est entretenu à cette occasion avec le représentant du parti du centre-droit suédois, membre de l'Internationale libérale, qui a affirmé la position positive de son parti vis-à-vis de la question du Sahara marocain.

*Attajdid.:

- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, s'est engagé, lundi à Casablanca, à attribuer une bourse aux enfants à besoins spécifiques, en l'inscrivant dans le projet de la Loi de finances 2016. Intervenant lors de la première édition du Forum "Handicap Maroc" pour l'emploi des personnes handicapées, organisée par l'association Espoir Maroc, Benkirane a affirmé qu'un budget d'un milliard de dirhams sera alloué par le Fonds d'appui à la cohésion sociale pour soutenir ces enfants.

*Al Alam.:

- Le bureau exécutif de l'Organisation marocaine des droits de l'Homme (OMDH) a considéré que la publication par les médias audio-visuels des noms de certains candidats aux élections de la Chambre des conseillers, qui seraient impliqués dans des affaires d'achat des voix, constitue une pratique sans aucun fondement juridique et une transgression du principe de présomption d'innocence. 

- Le président de l'Association marocaine pour le don d'organes et de tissus, docteur Anwar Cherkaoui, indique que le Maroc a été pendant les 25 dernières années en tête des pays arabes en matière de transplantation d'organes, mais qu'il connaît actuellement une forte régression en la matière. La création de cette association, relève Cherkaoui, intervient au moment où la vie médicale au Maroc connaît une révolution dans le domaine de greffe d'organes et de tissus, à la lumière de la montée de la demande sur ce genre d'opérations.

*Al Haraka.:


- SAR le Prince Moulay Rachid a présidé, lundi, la cérémonie d'inauguration du Parc d'Expositions Mohammed VI à El Jadida, réalisé sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, et qui abrite du 13 au 18 octobre la 8è édition du Salon du cheval. A son arrivée au Parc d'expositions Mohammed VI, SAR le Prince Moulay Rachid a été accueilli par Moulay Abdallah Alaoui, président de la Fédération Royale Marocaine des Sports Equestres (FRMSE).

*Al Mounaataf.:

- Le conseil du gouvernement a adopté lundi le projet de loi formant statut des journalistes professionnels dans sa nouvelle version, présenté par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement. Ce projet fait l'objet d'un dialogue depuis une décennie et intervient en vue d'introduire nombre d'amendements profonds au texte initial, adopté il y a plus de 20 ans.

*Assabah.:

- Hamid Chabat prédit une victoire de son parti aux prochaines élections législatives de 2016, une victoire qui pourrait le porter à la tête du prochain gouvernement. Lors de la réunion de la commission centrale de la jeunesse de son parti et de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), son relais syndical, Chabat a émis un appel à l'ensemble des militants de son parti pour se focaliser dorénavant sur les prochaines élections et ne pas prêter attention aux "pressions" exercées sur eux.

- Il n'est plus permis aux citoyens des publier les scènes d'accrochages entre les élus sur les réseaux sociaux. En effet, le ministère de l'Intérieur a interdit aux citoyens de se présenter aux réunions des nouvelles collectivités locales munis de téléphones portables ou de tablettes électroniques. Le ministère a remis aux nouveaux élus un avant-projet de règlement intérieur stipulant cette interdiction qui a été approuvée sur-le-champ. Le conseil de la ville de Casablanca a été parmi les conseils qui ont apporté leur soutien à cette mesure visant les bloggeurs et les activistes des réseaux sociaux qui propagent sur la Toile les "scandales" et les joutes verbales entre les élus.

* Bayane Al Yaoum.:

- A l'occasion de la réunion périodique tenue lundi par son bureau politique, le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) exprime son espoir de voir réussir les dernières étapes du chantier de la mise en oeuvre de la Constitution, et souligne sa fierté de la réussite de la visite effectuée par une délégation des partis de la gauche marocaine en Suède, laquelle a contribué à faire valoir la justesse de la cause nationale.

Libé
Mercredi 14 Octobre 2015

Lu 824 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs