Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse quotidienne du jeudi 22 octobre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés jeudi 22 octobre 2015





*Le Matin.:

- Les deux Chambres du Parlement ont tenu la séance plénière consacrée à la présentation du projet de loi de finances pour 2016. L'examen du PLF 2016 intervient dans un contexte très particulier, marqué par la mise en œuvre du chantier de la régionalisation et le renouvellement de la Chambre des conseillers. 2016 sera aussi l'année de la mise en œuvre de la loi organique de Finances (LOF). Dans son exposé devant les parlementaires, l'argentier du Royaume, Mohamed Boussaïd, a précisé que le PLF 2016 "s'est fait conformément aux dispositions de la nouvelle LOF, particulièrement l'ajout d'un nouvel article relatif aux dépenses liées aux remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux, la révision de la structure du tableau d'équilibre des recettes et charges de l'Etat et l'enrichissement des rapports présentés aux deux Chambres du Parlement". 

- Le Maroc et les Emirats arabes unis ont souligné, mardi à Fès, la détermination à ériger leurs relations en un partenariat stratégique dans divers domaines. Dans un communiqué conjoint publié au terme de leurs entretiens, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, et son homologue émirati S.A. Cheikh Abdellah Ibn Zayed Al Nahyane, se sont déclarés "disposés" à coordonner avec les différents acteurs nationaux pour accompagner le processus visant à hisser ces relations au niveau d'un partenariat stratégique dans divers domaines, conformément aux hautes orientations des dirigeants des deux pays. Selon le communiqué, cette rencontre a été l'occasion de procéder aussi à une évaluation et à un suivi de l'état de la mise en œuvre des accords signés en mars dernier au Maroc sous la présidence de S.M. le Roi Mohammed VI et S.A. Cheikh Mohammed Ben Zayed Al-Nahyane, Prince Héritier d'Abou Dhabi, Commandant suprême adjoint des Forces armées de l'Etat des Emirats arabes unis. 

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Une enquête "Emploi aux jeunes 2015" réalisée par le Groupe Amaljob révèle que l'Office chérifien des phosphates (OCP) remporte toujours la préférence des chercheurs d'emploi, suivi de Maroc Télécom et de la BMCE. D'un point de vue sectoriel, le BTP, les banques et les télécoms sont les trois filières les plus citées par les chercheurs d'emploi. L'enquête fait savoir que ces chercheurs désirent à 75 pc travailler dans le secteur privé, particulièrement ceux diplômés des écoles d'ingénieurs et de commerce. Sur un autre aspect, 74 pc des chercheurs d'emploi se disent prêts à opérer une réorientation et suivre une autre formation pour trouver un emploi et accéder plus facilement au marché du travail.

- Les dépenses de personnel connaîtront une légère hausse en 2016. Selon le rapport sur les ressources humaines qui accompagne le projet de loi de finances pour 2016, ceux-ci s'élèveront à 106,8 milliards de dirhams contre 105,5 milliards de dirhams en 2015.

*L'Opinion.:


- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mardi à la Commune Mallalienne, au lancement des travaux de réalisation du grand stade de Tétouan, pour une enveloppe budgétaire globale de 700 millions de dirhams (MDH). Faisant partie du programme intégré de développement économique et urbain de la ville de Tétouan (2014-2018), ce projet traduit l'intérêt particulier qu'accorde le Souverain au secteur du sport, vecteur d'intégration, de cohésion sociale et de développement des capacités et aptitudes personnelles des jeunes.



- Le Maroc et la Chine ont signé, mardi à Rabat, un mémorandum d'entente et deux conventions de partenariat et de jumelage portant sur la coopération en matière de santé, à l'occasion du 40ème anniversaire de la coopération entre les deux pays dans ce domaine. Signé par le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, l'ambassadeur de Chine au Maroc, Sun Shuzhong, et le directeur général adjoint de la Commission municipale de la santé et de la planification familiale de Shanghai, Zhao Yong, le mémorandum d'entente définit les axes de coopération à développer entre les deux parties, notamment la coopération tripartite entre le Maroc, la Chine et les pays africains, où le Royaume peut jouer un rôle pionnier dans le transfert d'expériences et d'expertises avec le soutien de la Chine.

*Libération :.



- Mohamed Boussaïd, ministre de l'Economie et des finances, joue à l'équilibriste. Le projet de loi de finances 2016 (PLF) qu'il a exposé, mardi dernier, devant les deux Chambres de Parlement, n'a qu'un seul mot d'ordre : l'équilibre des finances publiques. Exit donc la croissance, la création d'emplois et l'augmentation des investissements publics nécessaires en ce temps où il faut impérativement relancer la machine économique. "Il s'agit bien d'un projet de fin de mandat, caractérisé par la continuité et qui ne traduit pas les grandes lignes du programme gouvernemental", a précisé Hicham Attouch, président du Forum des économistes marocains et professeur d'économie (FEM) à l'Université Mohammed V.

- "Pour mesurer le bien-être des citoyens, élaborer des programmes en faveur du développement de leur pays, il faut investir dans la statistique", tels sont les maîtres-mots des participants aux travaux de la Journée mondiale de la statistique, organisée à Rabat sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, mardi dernier, par le Haut-Commissariat au plan. Devant une assistance composée de grosses pointures nationales et internationales du monde de la statistique, ils ont jugé nécessaire d'établir une coordination entre tous les producteurs officiels de statistiques pour de meilleurs résultats fournis.

*Al Bayane:.


- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mardi, au lancement des travaux d'aménagement et de recalibrage de l'Oued Martil, un projet à fort impact environnemental, social, urbain et économique qui s'inscrit dans le cadre du programme intégré de développement économique et urbain de la ville (2014-2018). Mobilisant des investissements de l'ordre de 880 millions dirhams, ce projet traduit l'intérêt particulier qu'accorde le Souverain à la protection de l'environnement, au développement durable, ainsi que Sa volonté constante de renforcer l'attractivité économique de la ville de Tétouan, d'améliorer les conditions de vie de sa population et d'ouvrir de nouvelles zones d'urbanisation.

- L'hôtel Lincoln est sur le point de renaître de ses cendres, et peut-être même au sens littéral du terme. Le bâtiment historique de Casablanca qui a mobilisé, depuis plusieurs années, des associations de protection du patrimoine, sera bientôt "rénové et réaménagé". Rénovation et réaménagement à l'identique? Pas très sûr. Ce qui est certain, c'est que sur l'actuel site de l'hôtel devra sortir de terre un hôtel de luxe. C'est ce que laisse entendre l'appel à manifestation d'intérêt qu'a rendu public l'agence urbaine de Casablanca (AUC), mardi dernier. Cet appel n'a pas laissé les associations de protection du patrimoine indifférentes et semble avoir eu une bonne résonance.

*L'Economiste:.

- Dès la fin de la présentation du projet de budget pour 2016 mardi soir, la commission des finances de la Chambre des représentants a annoncé son plan de travail. Les députés s'attaquent à l'examen du projet de loi de finances dès lundi prochain, toute la semaine, avec une relâche mardi à cause de la séance des questions orales. Devant les deux Chambres réunies, Mohamed Boussaïd a tenté de faire valoir son texte sur les équilibres macroéconomiques, ce qu'il compte faire pour redynamiser l'économie, lutter contre la chômage, les mesures à prendre pour le monde de l'entreprise.

- Après plusieurs mois d'attentisme, la situation est en train de se débloquer au niveau de la gouvernance de la métropole. Le règlement intérieur est voté et les présidents des 5 commissions permanentes du conseil de la ville sont tous élus. Aujourd'hui, les élus n'ont plus aucun prétexte pour ne pas remettre la machine en marche. Depuis quelques semaines, des opérateurs dans l'immobilier avaient, rappelons-le, relevé une quasi-paralysie des services du guichet unique de l'urbanisme au niveau de la Commune urbaine de Casablanca (CUC).

*Assabah.:


- Le ministre de l'Economie et des finances Mohamed Boussaid a déclaré, mardi devant les parlementaires, que dans le projet de loi de finances pour 2016, le gouvernement accorde la priorité à la mise en œuvre des Hautes Orientations Royales incitant à redoubler d'efforts pour lutter contre la pauvreté et la vulnérabilité et combler le déficit enregistré dans les régions éloignées et enclavées en matière d'infrastructures et de services sociaux de base. Boussaid a cité en particulier les zones montagneuses de l'Atlas et du Rif, les régions désertiques et arides, les oasis et certains villages situés dans les plaines et sur le littoral.

*Al Alam.:

- PLF 2016 devant le Parlement: De grands défis devant l'économie nationale. Le volume global des investissements publics s'élève à près de 189 milliards de dirhams en 2016. Le gouvernement s'efforcera de ramener le taux d'inflation à 1,7 pc du PIB, d'améliorer la compétitivité de l'offre exportable du Royaume en concentrant les efforts d'accompagnement sur les secteurs à fort potentiel d'exportation et de poursuivre la mise en œuvre du Plan d'accélération industrielle 2014-2020.

- Le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, a indiqué que conformément aux nouvelles responsabilités attribuées au Haut-Commissariat au plan, notamment dans le cadre de la régionalisation avancée, l'institution s'attèle à adapter ses différentes représentations régionales au nouveau découpage administratif.

*Al Mounaataf.:

- PLF 2016: le gouvernement prélève des impôts pour financer les régions. Le ministre de l'Economie et des finances Mohamed Boussaid a déclaré devant les parlementaire que le projet de loi de finances 2016 affecte plus de 4 milliards DH aux régions afin d'assurer leur lancement et l'exercice de leurs attributions. Selon Boussaid, parmi les principales mesures proposées dans ce projet de loi figurent la création du fonds de mise à niveau sociale et du fonds de solidarité interrégionale en plus des contributions prévues dans la loi organique relatives aux régions, soit 2 pc de l'impôt sur les sociétés (IS), 2 pc de l'impôt sur le revenu (IR), 20 pc du produit de la taxe sur les contrats d'assurances, sans oublier la contribution complémentaire annuelle du budget général qui s'élève à 2 milliards de dirhams.

*Al Haraka.:


- Au total, 23 personnes ont été tuées et 1.418 autres blessées, dont 79 grièvement, dans 1.084 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain pendant la semaine allant du 12 au 18 octobre courant. Ces accidents sont principalement dus au défaut de maîtrise des véhicules, à l'excès de vitesse, à l'inadvertance des piétons et des conducteurs, au non-respect des feux de signalisation et du stop, au non-respect de la priorité, à la circulation sur la voie de gauche et en sens interdit, à la conduite en état d'ivresse, au changement de direction non-autorisé et au dépassement non autorisé, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

- Les contrôleurs aériens marocains ont célébré, mardi à l'Académie internationale Mohammed VI de l'aviation civile à Nouaceur, la Journée mondiale du contrôleur qui coïncide avec le 20 octobre de chaque année, et ce, en organisant une conférence scientifique sur "le système de gestion du trafic aérien au Maroc entre les mécanismes de gouvernance modernes et traditionnels". Ce thème met en exergue le lien étroit entre un système de bonne gouvernance et un système de gestion du trafic aérien performant, ont indiqué des participants à cette rencontre initiée par l'Office national des aéroports (ONDA).

*Bayane Al Yaoum.:

- Le ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch a donné, lundi à Kénitra, le coup d'envoi au niveau national de la campagne agricole 2015/2016. Dans une allocution de circonstance, M. Akhannouch a affirmé que le lancement de cette campagne agricole est une occasion pour renouveler l'engagement à poursuivre la réforme et la modernisation du secteur agricole, accélérer le rythme de la mise en œuvre du Plan Maroc Vert (PMV) et augmenter sa contribution au développement économique et social, ainsi que d'évoquer les défis et s'arrêter sur les réalisations importantes de ce plan depuis son lancement en 2008.

- Le groupe français Omia, spécialisé dans la production de cabines et tunnels de peinture pour l'automobile ou l'industrie, prévoit d'ouvrir début 2016 une usine à Casablanca, rapporte lundi le site "L'Usine Nouvelle". Cette nouvelle usine sera dédiée à la fabrication d'une nouvelle gamme de cabines à bas coûts qui s'adressera aux marchés émergents, précise le site, affirmant que cette usine s'inscrit dans le cadre de la stratégie de diversification du groupe axée sur l'implantation au Maroc.

*Al Ahdath Al Maghribia :.


- Le projet de loi de finances a pour objectif de "maîtriser les finances publiques d'une façon efficiente et non administrative et routinière", a indiqué mercredi le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, à l'occasion d'une journée d'étude organisée par le ministère de l'Economie et des Finances en partenariat avec la Banque mondiale et l'organisation "Expertise France" portant sur la mise en place de la nouvelle loi organique des finances. L'application du PLF contribuera à appuyer l'efficacité et la transparence du budget et donnera une forte impulsion au processus de modernisation de l'Etat, a ajouté M. Benkirane. 

*Al Ittihad Al Ichtiraki :.

- Le dernier rapport de la Caisse de compensation indique que les coûts de soutien du gaz butane et du sucre -deux produits qui continuent d'échapper à la politique de décompensation engagée par le gouvernement- ont atteint, jusqu'au 31 août 2015, 9,6 milliards de dirhams contre 19 milliards de dirhams pour la même période en 2014, soit une baisse de 49 pc.

- Cinq entreprises marocaines ont reçu le Trophée international Europe à la qualité dans son édition 2015, remis lundi à Paris par le Global Trade Leader's Club (GTLC). La Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE), la fonderie "AGAPLEX" et les sociétés "Matériel industriel et scientifique", "MB TEX" et "Tapis du Détroit SARL" figurent parmi les entreprises récompensées pour la qualité de leurs produits et services, aux côtés d'autres entreprises représentant une trentaine de pays. Ce trophée constitue une reconnaissance pour les efforts des entreprises dévouées à l'amélioration constante de la qualité de leurs produits, ainsi qu'à la promotion des relations commerciales internationales entre les différentes parties du monde et les marchés européens, indiquent les organisateurs.

*Rissalat Al Oumma :.

- Des hausses sont prévues au niveau des prix de l'orge, du beurre et des billets de train. Le PLF 2016 présenté mardi par le ministre de l'Economie et des finances a apporté de mauvaises nouvelles aux Marocains, vu les mesures fiscales qu'il comporte et qui mèneront, en cas de leur adoption, à l'augmentation des prix de plusieurs services et produits de consommation, ce qui risque de nuire directement au pouvoir d'achat de larges franges de la population, principalement celles démunies. 

- Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) compte réaliser une étude approfondie sur le big-data à l'horizon 2020 afin d'adapter le système statistique national aux mutations technologiques en matière de production et d'analyse de l'information statistique, a annoncé, mardi à Rabat, le Haut-Commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami. "Convaincus de la nécessité de s'adapter aux mutations technologiques, et afin que notre système national de statistiques puisse relever les nouveaux défis liés aux big-data, l'intelligence artificielle, ou encore à Internet, nous sommes déterminés à réaliser une étude approfondie sur le big-data à l'horizon 2020", a précisé Lahlimi Alami qui présidait l'ouverture d'une conférence scientifique internationale organisée à l'occasion de la Journée mondiale de la statistique, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

*Akhbar Al Yaoum :.


- Selon des chiffres dans le PLF 2016, quelque 585.000 fonctionnaires consomment 105 milliards de dirhams, tandis que plus de 92.000 fonctionnaires seront mis à la retraite en 2019 en cas de retard de la réforme . En outre, les charges et intérêts de la dette publique atteindront 32 milliards de dirhams alors que le nombre des comptes spéciaux sera réduit à 74 comptes, avec des ressources de l'ordre de 78 milliards de dirhams. 

*Al Massae :.

- Le gouvernement, représenté par le ministère de la Santé, s'est engagé à respecter le contenu de l'accord conclu suite aux dialogue et réunions ayant eu lieu entre le ministère et les représentants d'étudiants en médecine et de médecins internes et résidents portant sur le Service national médical. L'exécutif s'est également engagé à l'application des solutions convenues au sujet du versement des indemnités de garde et de service obligatoire, l'augmentation des indemnités réservées aux étudiants et l'offre de stages aux étudiants en médecine au sein des hôpitaux Cheikh Zaid et Cheikh Khalifa Ibn Zaid, à la faveur d'un accord de partenariat avec ces deux établissements, outre le maintien du droit des médecins internes à choisir leur spécialité.

- L'aggravation du déficit budgétaire et de l'endettement auraient mené fatalement à la perte de la souveraineté sur la décision financière, influé négativement sur le financement de l'économie nationale et limité, en conséquence, l'investissement et la création d'emploi, a indiqué le ministre de l'Economie et des finances lors de la présentation du PLF mardi au parlement. Mohamed Boussaid a signalé que le déficit relevé au niveau du budget et du compte courant de la balance des paiements a atteint son point culminant en 2012 avec respectivement 2,7 pc et 5,9 pc du PIB. 

*Attajdid :.



- "Nous avons aujourd'hui besoin de fonctionnaires militants, et je demande aux fonctionnaires de le devenir", a dit mercredi à Skhirat le chef du gouvernement Abdelilah Bankirane à l'ouverture d'une journée d'étude sur la mise en place de la nouvelle loi organique des finances. La nouvelle loi organique vise à maîtriser les finances publiques et il incombe au personnel de l'administration de se l'approprier, a indiqué M. Benkirane, tout en appelant à l'application "enthousiaste, intègre et courageuse" de la loi.

- Le Plan d'action national sur la santé et le handicap 2014-2021, présenté mercredi à Rabat dans le cadre du Forum national sur la santé et le handicap, vise à assurer l'accès des personnes en situation de handicap à des services de santé de qualité en matière de prévention, de prise en charge et de réadaptation, selon une approche de proximité intégrant la dimension des droits de l'Homme, a indiqué le ministre de la Santé, Houcine Louardi, à l'ouverture du Forum.

Libé
Jeudi 22 Octobre 2015

Lu 967 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs