Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du vendredi 9 octobre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés vendredi 09 octobre 2015



*Le Matin.:

- S.M. le Roi Mohammed VI a présidé, jeudi au Palais Marshane à Tanger, la cérémonie de remise de diplômes aux lauréats de la formation professionnelle, une nouvelle marque de la sollicitude royale envers ce système de formation devenu aujourd'hui la clé de voûte dans tous les secteurs de développement. A cette occasion, le directeur général de l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), Larbi Bencheikh, a prononcé une allocution devant S.M. le Roi dans laquelle il a présenté les réalisations accomplies par l'OFPPT durant la période 2013-2015, ainsi que le plan de développement de l'Office à l'horizon 2020.

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, jeudi au Palais Royal à Tanger, Lahcen Sekkouri, que le Souverain a nommé ministre de la Jeunesse et des sports. A cette occasion, Lahcen Sekkouri a prêté serment devant Sa Majesté le Roi. Cette audience s'est déroulée en présence du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.

*Libération.:

- Des poursuites judiciaires ont été engagées jusqu'au 7 octobre, auprès des différents tribunaux du royaume, contre 26 personnes, dont 14 ont été candidats à la Chambre des conseillers parmi lesquels 11 ont remporté un siège, a annoncé mercredi la Commission gouvernementale de suivi des élections dans un communiqué. Cette annonce fait suite à un précédent communiqué de la commission en date du 4 octobre courant relatif à l'utilisation présumée de l'argent pour l'achat de votes lors de l'élection des membres de la Chambre des conseillers, précise le communiqué.

- Le conseil d'administration de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le Conseil national de l'entreprise (CNE) ont été tenus récemment à Casablanca. Le Conseil de la CGEM, présidé par Miriem Bensalah-Chaqroun, a constitué une occasion pour présenter les 8 représentants de la Confédération à la Chambre des conseillers, élus le 2 octobre dernier. Marquant un nouveau tournant dans la vie et les activités de la Confédération, cette élection est le fruit de la consécration de la CGEM par les institutions nationales en qualité d'organisation la plus représentative des employeurs au Maroc.

*L'Economiste.:


- Avec le développement du secteur aéronautique, depuis une décennie tout le hub régional évolue. Les ressources humaines sont de loin l'élément le plus stratégique du secteur. Fort de 110 entreprises implantées, le secteur de l'aéronautique a généré plus de 11.000 emplois. Selon le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (Gimas), le secteur a même pour ambition d'atteindre les 1.500 postes par an, d'ici 2020.

- L'encours des prêts aux entreprises privées non financières a reculé de 2,5 pc en août (sur un an) après une contre-performance de 2,7 pc le mois précédent. Tous les produits sont concernés par ce mouvement. Les prêts débiteurs diminuent de 4,6 pc et ceux destinés à l'investissement baissent de 2,4 pc. Les banques avaient depuis longtemps resserré le robinet du crédit pour la promotion immobilière. La position des banques n'est pas prête d'évoluer surtout avec les difficultés de certains promoteurs.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Après d'intenses négociations, les délégations marocaine et néerlandaise réunies en septembre dernier à la Haye ont finalement trouvé un terrain d'entente concernant la révision de la convention bilatérale de sécurité sociale. Cette réunion avait ainsi pour objectif précis de parvenir à un nouvel accord en tenant compte de la préservation des droits acquis des citoyens marocains bénéficiaires des prestations de sécurité sociale hollandaises.  

- La Chambre des conseillers n'en finit pas de faire jaser. La commission gouvernementale de suivi des élections a publié une liste de 26 personnes poursuivies par la justice dans des affaires liées à l'utilisation présumée de l'argent dans les dernières élections. Parmi les personnes concernées, 14 ont été candidates aux élections de la Chambre des conseillers, dont dix ont effectivement réussi à remporter un siège à ladite Chambre.

*L'Opinion.:


- Les ministres des Affaires étrangères du Dialogue en Méditerranée occidental 5+5 ont exprimé leur préoccupation face à la situation humanitaire et sécuritaire qui prévaut au Sahel et qui appelle à une action globale de l'ensemble des acteurs visant à assurer la stabilité durable de cette zone, la croissance économique, le développement humain inclusif et le respect de la diversité culturelle et du patrimoine des pays de cette région sahélienne. S'accordant sur l'importance de la sécurité du Sahel pour la stabilité et la prospérité de la Méditerranée occidentale, les ministres des Affaires étrangères du Dialogue 5+5 ont mis l'accent sur l'importance de la mise en place d'un dialogue constructif entre les pays du Sahel, de l'Afrique du Nord et de l'Europe.

- Le Comité exécutif du Parti de l'Istiqlal a tenu, mercredi dernier, sa réunion hebdomadaire ordinaire, sous la présidence de Hamid Chabat, secrétaire général du parti, et dont l'ordre du jour comprenait plusieurs questions politiques et organisationnelles. Le secrétaire général y a fait un exposé détaillé portant sur le climat qui a marqué l'élection des membres de la Chambres des conseillers et la désignation du candidat du parti à sa présidence. Après discussions approfondies, les membres du comité approuvent à l'unanimité la candidature de M. Abdessamad Kayyouh à la présidence de la 2ème Chambre.

*Al Bayane.:

- La délégation des partis de la gauche marocaine, qui a pris sur elle de se rendre en Suède pour quelques jours en vue de raisonner les autorités de ce pays nordique, manipulées sur le dossier de l'intégrité territoriale du Maroc, a regagné le Maroc jeudi. Cette délégation n'est pas revenue bredouille, car ses interlocuteurs ont prêté une oreille attentive aux explications fournies. En effet, le message transmis a été on ne peut plus clair: "la souveraineté du Royaume sur ses provinces du Sud fait l'objet d'une unanimité nationale constante de la part de toutes les forces vives de la nation marocaine".

- La première session de la cinquième et dernière année législative de la neuvième législature s'ouvre ce vendredi 9 octobre sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI. Les conseillers, fraîchement élus, comme les députés de la première Chambre, dont le mandat tire à sa fin dans une année, reprendront le chemin de l'Hémicycle pour une nouvelle session, celle d'automne. Cette rentrée démarre cette année sous les feux de critique à l'égard de la deuxième Chambre du parlement, à cause de l'utilisation massive de l'argent sale par certains candidats pour se faire élire.

*Rissalate Al Oumma.:


- Dans un message aux participants à la 6ème Conférence Islamique des Ministres de l'Environnement, SM le Roi Mohammed VI a affirmé que "le fossé existant entre le Nord et le Sud n'est pas 'une fatalité incontournable'' et que "faire face aux changements climatiques peut être 'un combat commun s'il s'appuie sur les principes de solidarité et l'attachement à l'action collective".

*Al Massae.:

- Un rapport publié par la Caisse de compensation a relevé que les charges de compensation relatives aux subventions du gaz butane et du sucre ont atteint, au cours des huit premiers mois de 2015, 7.900 millions de dirhams, contre 12.314 millions en 2014. La distribution du gaz butane a coûté 5.523 millions de dirhams, 180 millions pour son transport et 259 millions pour son importation de l'étranger.

- Dans un nouveau rebondissement du dossier des viandes périmées découvertes récemment à Larache, des sources syndicales ont rapporté au journal que la boucherie où les viandes étaient stockées a été accréditée par l'ONSSA, ajoutant que des techniciens relevant du service vétérinaire de Larache ont été suspendus dans le cadre des investigations des services de sécurité dans cette affaire.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Une source gouvernementale a indiqué que "la présomption d'innocence a été respectée et la Commission gouvernementale de suivi des élections n'avait pas d'autre choix que de publier les noms pour éviter la généralisation", relevant que le communiqué de la commission a parlé uniquement de soupçons de corruption, respectant ainsi la présomption d'innocence.

- La délégation de partis marocains de gauche, conduite par Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti socialiste unifié, a indiqué que la Suède, à travers ses hauts dirigeants et ses différentes formations politiques, a donné des "assurances" quant à sa position sur l'intégrité territoriale du Maroc. La délégation avait rencontré des responsables politiques suédois dans le cadre des efforts pour contrer la reconnaissance par la Suède de la pseudo "rasd".

*Akhbar Al Yaoum.:


- La présidente de la délégation des partis marocains de gauche qui s'est rendue en Suède, Nabila Mounib, affirme: "Je n'ai pas trouvé de décision ou de projet de décision en Suède visant à reconnaître le polisario et les responsables avec lesquels je me suis entretenue, m'ont affirmé que la Suède n'a présenté aucun projet de décision dans ce sens et qu'ils ne comprenaient pas les raisons de la préoccupation exprimée par le Maroc".

- Le ministère délégué chargé du Transport a indiqué qu'il s'attèle à l'exécution d'un programme bien défini visant la mise à niveau des centres d'immatriculation de véhicules au niveau national, notant que des mesures seront mises en œuvre dans l'avenir concernant notamment les constructions et la bonne gouvernance.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachguar, a indiqué que "nous avions bon espoir que le Maroc avance vers une réelle construction démocratique et nous étions soucieux de pousser vers l'activation des réformes, mais les développements de la situation politique ont démontré que les choses vont dans le mauvais sens". Lachguar a souligné, mardi lors d'une conférence de presse, que son parti n'était pas en alliance, mais plutôt en coordination avec l'opposition.

- Une délégation du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) a pris part, les 6 et 7 octobre à Merida au Mexique, à une réunion du Comité international de coordination des institutions nationales pour la promotion et la protection des droits de l'Homme. Le CNDH a présenté à cette occasion un rapport du groupe de travail sur les affaires commerciales et droits de l'Homme et ce en tant que président du groupe de travail du réseau des institutions nationales africaines des droits de l'Homme.

*Assabah.:


- De nouvelles données montrent que le Maroc a perdu 250 milliards de centimes de taxes et impôts indirects en une année, suite à l'intensification des activités liées à la contrebande de cigarettes. Cette forme de commerce illicite s'accapare 14 pc de part de marché, ce qui a poussé les plus grands groupes cigarettiers mondiaux à saisir Interpol et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et à coopérer avec les gouvernements nationaux afin de faire face aux dangers de la contrebande.

- Parmi les problématiques posées par les derniers résultats du Conseil supérieur de la magistrature, figure celle portant sur l'attribution de la responsabilité judiciaire. En effet, dans son évaluation des travaux dudit Conseil, le Club des magistrats relève une "absence totale de critères objectifs lors de la nomination des responsables judiciaires", outre "la conservation des mêmes magistrats dans l'ensemble des tribunaux du Royaume, en contradiction avec les orientations royales concernant le renouvellement des élites judiciaires".

*Bayane Al Yaoum.:

- Immédiatement après son retour de la Suède, dans le cadre de la mission conduite dans ce pays par une délégation des partis de gauche marocains, Rachida Tahiri, membre de bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a déclaré au journal que "des responsables du gouvernement suédois ont souligné leur engagement à respecter le processus onusien se rapportant à notre première cause nationale", ajoutant que "nous pouvons nous rassurer, tout en maintenant les canaux de dialogue avec la Suède".

*Al Haraka.:

- SM le Roi Mohammed VI plaide pour l'établissement d'une feuille de route pour le projet de l'Académie islamique pour l'environnement et le développement durable. Dans un message aux participants à la 6ème Conférence Islamique des Ministres de l'Environnement, qui a entamé ses travaux jeudi à Rabat, le Souverain a appelé à "approfondir le débat et intensifier les efforts afin de mettre au point une feuille de route consacrée à la mise en œuvre de cet important projet, et aller de l'avant vers la réalisation de ses nobles finalités''.


*Al Alam.:


- Le comité exécutif du Parti de l'Istiqlal annonce dans un communiqué avoir approuvé à l'unanimité la candidature de Abdessamad Kayyouh à la présidence de la 2ème Chambre, et réitère l'attachement du parti au respect de la méthodologie démocratique et des accords précédents entre les composantes de l'opposition parlementaire. Le comité a, par ailleurs, décidé de reporter la session du Conseil national, prévue initialement pour le 17 octobre courant, jusqu'à ce que la question de la présidence de la 2ème Chambre soit close.

- L'organisation dite "Croix-Rouge sahraouie" s'est trouvée dans l'obligation d'élucider une partie des vérités gravissimes ayant trait à la situation des séquestrés des camps de Rabouni, notamment en ce qui concerne les approvisionnements en nourriture et médicaments qui leur sont destinés. Le président de cette organisation a été amené à presser les Etats donateurs, les organisations humanitaires et les associations de la société civile pour qu'ils envoient d'urgence de nouvelles aides afin de couvrir ce qu'il a appelé "le seuil minimal des besoins humanitaires pour le reste de l'année 2015".

*Al Mounaataf.:

- Dans le communiqué publié à l'issue de la réunion tenue par secrétariat général du Front des forces démocratiques (FFD), le parti indique que l'évaluation du dernier processus électoral constitue une phase décisive dans la prospection de l'avenir de l'action politique sérieuse et responsable. Le Secrétariat général a souligné l'urgence de développer "une diplomatie marocaine offensive et efficace, qui sache tirer profit de toutes les opportunités pour le règlement de ce conflit artificiel qui n'a que trop duré".

Libé
Vendredi 9 Octobre 2015

Lu 713 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs