Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du vendredi 28 août 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés vendredi 28 août 2015



*Aujourd'hui le Maroc.:

- Un collectif de Marocains résidant hors du territoire du Royaume a exprimé son refus du vote par procuration lors des élections communales et régionales du 4 septembre, le considérant comme contraire à l'esprit de la Constitution. En plus de n'avoir aucune garantie conforme au choix du procurateur, le vote par procuration ouvre la porte à la fraude électorale. Il est aussi contraire au concept de vote secret et individuel. Lors du référendum pour l'adoption de la Constitution de 2011, des bureaux de vote avaient été installés dans les représentations du Maroc à l'étranger, mais également dans les ports et les aéroports du Royaume.

- Un important programme intégré de développement de leadership personnel féminin fera escale pour la première fois au Maroc. Ce programme, dénommé "Dhalia", offre aux femmes l'opportunité de prendre un temps d'arrêt, se renouveler et approfondir leurs capacités féminines de dialogue et de leadership. "L'édition prochaine décidée au Maroc serait, en plus des enseignements prévus, une occasion exceptionnelle de s'impliquer dans la dynamique locale de développer le leadership féminin au Maroc", indique Sustain international basé à Dubaï et spécialisé dans le développement de personnes, des équipes et des organisations.

*Le Matin.:

- Pour suivre le bon déroulement des élections, de la campagne et dénoncer le cas échéant les candidats concurrents indélicats, les partis politiques ont mis sur pied des structures juridiques qui diffèrent d'un parti à l'autre. Ces structures sont installées au niveau central pour les uns, local pour les autres ou les deux à la fois pour certains. Le Parti de l'Istiqlal met à contribution l'institution des inspecteurs du parti. Le PJD s'appuie sur l'Association des avocats du parti. Le RNI a, pour sa part, installé une cellule juridique pour assurer l'encadrement des candidats.

- Certaines instances prévues par la Constitution 2011 tardent à voir le jour. Parmi les instances, figure le Conseil consultatif de la jeunesse et de l'action associative (CCJAA). Idem pour la loi organique relative au Conseil de la famille et de l'enfance qui attend toujours le feu vert du secrétariat général du gouvernement. Quant au projet de loi relatif à l'Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination, il sera examiné par le Parlement lors de la prochaine session d'automne. Le projet de loi organique concernant le Conseil des langues et de la culture marocaine sera adopté avant fin 2015.

*L'Opinion.:


- Suite à la publication par certains journaux et sites électroniques d'allégations de violence contre un groupe d'adhérents à un parti politique, le ministère de l'Intérieur dément catégoriquement tout usage de la violence par les forces publiques et souligne que tout ce qui a été attribué aux services de sécurité reste infondé et non crédible, indique un communiqué du ministère. 

- L'Ecole supérieure des arts visuels de Marrakech figure parmi les 15 meilleures écoles de cinéma, selon the Hollywood reporter. Cette école figure aux côtés des plus prestigieux établissements de formation des jeunes talents pour le cinéma de pays tels que l'Australie, la Chine, le Mexique, L'Italie, l'Allemagne, la République tchèque, la Russie, la France, la Pologne, l'Angleterre et l'Autriche. Cette école "offre un programme de bourses d'études ciblant les talents en Afrique subsaharienne", écrit The Hollywood reporter.

*Libération.:

- Les participants à une rencontre sur les mécanismes de protection et de promotion des droits de l'Homme, tenue à Casablanca, ont plaidé pour la création de cliniques juridiques dans toutes les régions du Royaume en tant que vecteur qui permettra de développer autant que possible l'aide et l'accompagnement juridique du justiciable, tout en formant professionnellement les étudiants. L'objectif serait de permettre aux étudiants de mettre en pratique les connaissances acquises et de s'informer sur les problèmes juridiques vécus par les citoyens.

- Driss Lachgar, premier secrétaire de l'USFP, a indiqué que son parti avait pris part à toutes les échéances communales précédentes et a eu le mérite de développer plusieurs communes dont les réalisations constituent une référence et un exemple à s'en inspirer. Il n'avait pas seulement fait face aux problèmes et défis liés au développement de ces communes, mais avait également dû affronter de nombreux ennemis dont le dessein était de freiner le processus de réformes, servir les intérêts personnels et d'ancrer la culture de corruption, a-t-il dit.

*Al Bayane.:


- Le Représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en Libye Bernardino Leon a réitéré, mercredi devant le Conseil de sécurité, sa gratitude au Maroc pour son soutien au processus de dialogue inter-libyen, qui a été couronné par le paraphe, début juin dernier à Rabat, d'un accord politique visant à mettre fin à la crise libyenne. Leon s'est félicité du fait que le processus de paix, initié il y a sept mois, ait réussi en grande partie à réduire le manque de confiance qui existait entre les acteurs politiques libyens, et à aboutir à un accord sur une feuille de route traçant le chemin de sortie de la crise politique et de la fin du conflit armé qui ravage la Libye. 

- Dons gratuits de semences, sessions régulières de formation des éleveurs, recrutement d'inséminateurs professionnels, missions successives de suivi: l'assistance apportée par le Maroc au programme d'insémination artificielle bovine au Mali est multiples et diversifiée, contribuant indéniablement, aux dires des professionnels du secteur, à une démocratisation de cette technique d'amélioration génétique dans le pays. Au total, 125.000 doses de semences pour l'amélioration de la production laitière et 10.000 doses pour la production de viande rouge sur l'insémination artificielle au profit des éleveurs maliens.

*L'Economiste.:

- Le Maroc, avec l'Egypte, se maintiennent en tête des destinations phares des investisseurs dans la région nord-africaine. Le Royaume a attiré en 2014 plus de 3,6 milliards de dollars d'investissements directs étrangers (IDE), en hausse de 9% selon la Cnuced. Sachant que les flux sur la région n'ont cessé de baisser depuis 2012, le Maroc se distingue en tant que pôle services sur la région. Un positionnement en or, puisque le secteur capte plus de 60% du stock des IDE (depuis 2000) dédié à la zone Afrique du Nord. Au Maroc, les IDE services pèsent plus de 61% du stick des investissements étrangers (45 milliards de dollars).

- L'Etat a alloué aux 29 partis engagés dans le processus électoral un budget conséquent pour financer leurs campagnes électorales. Il a consacré 300 millions de dirhams dont l'essentiel ira aux élections communales et régionales (250 millions de DH). Le reste, soit 50 millions de DH, sera réservé aux partis politiques (30 millions de DH) et aux syndicats (20 millions de DH) pour le renouvellement de la Chambre des conseillers le 02 octobre prochain. L'Istiqlal mobilise 21,5 millions de DH, dont 14 millions de DH proviennent de ses fonds propres. Le RNI, le PJD et le PAM ont fixé leur budget autour de 12 millions de DH chacun. L'USFP a fixé son budget à 11,5 millions de DH et l'UC à 6 millions de DH. Le MP s'est contenté de la seule avance de l'Etat, soit 3,5 millions de DH.

*Akhbar Al Yaoum.:


- Un nouveau rapport de la commission économique des Nations unies, sur le transport international et facilitation du commerce en Afrique du Nord, a salué les réformes entreprises par le Maroc ces dernières années en matière de renforcement et de facilitation des échanges commerciaux, notamment le principe de transparence, à travers l'adoption des textes législatifs et réglementaires visant à faciliter l'accès à l'information commerciale au profit des opérateurs nationaux et étrangers.

*Al Massae.:

- Maria Cherkaoui, responsable au Centre international d'analyse d'indicateurs généraux, a indiqué dans un entretien que la décision de renforcer le contrôle sur les activités caritatives des associations pendant la période de la campagne électorale relative aux élections communales et régionales prochaines est une démarche fort louable car elle constituerait un rempart contre toute exploitation par les candidats de ces associations et de bénéficiaires de leurs activités.

*Assabah.:

- Une équipe médicale à Imilchil (province de Midelt) a diagnostiqué 9 cas de la maladie du Charbon cutané causée par la proximité avec des bovins atteints de la même pathologie, a indiqué jeudi le ministère de la Santé, affirmant que "cette situation épidémiologique n'est pas inquiétante". Tous ces cas ont été pris en charge et sont mis sous traitements antibiotiques, a souligné le ministère dans un communiqué, notant que les services sanitaires et vétérinaires locaux ont pris les dispositions nécessaires pour circonscrire l'épidémie. 



*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Sept députées belges de la région de Bruxelles-Capitale effectuent, du 26 août au 1er septembre, des visites dans différentes villes du Royaume pour accompagner de jeunes candidates aux élections du 4 septembre. Cette action intitulée "Femmes leaders de demain" a pour objectif de coacher les femmes candidates lors de ces échéances et de leur donner des outils pour se préparer et mieux défendre leurs candidatures à ces élections, a précisé Simone Susskind, députée bruxelloise, à l'initiative de ce projet.

*Attajdid.:

- Le trafic aérien commercial international a atteint 1.433.217 passagers en juillet 2015, soit une augmentation de 15.20% par rapport à la même période de l'année précédente. Les aéroports du Royaume ont accueilli un volume de trafic commercial de 1. 575.834 passagers.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:


- Le ministère des Habous et des Affaires islamiques rappelle aux citoyens qui vont effectuer le pèlerinage cette année (1436 H/2015 G) que l'ensemble des frais du pèlerinage acquittés en dirham marocain et dont une partie sera changée en rial saoudien pour payer les frais de logement à la Mecque et à Médine, les frais de transport en Arabie Saoudite, ainsi que pour s'acquitter des frais d'autres services généraux et additionnels, atteignent 30.342,45 dirhams soit 11.899 rials saoudiens avec un taux de change de 1 rial saoudien pour 2,55 dirham marocain.

*Al Mounaataf.:

- Les centres d'immatriculation des voitures reçoivent plus de trois millions de personnes et traitent plus de 1,5 million de documents chaque année, indique un communiqué du ministère délégué chargé du Transport. Le communiqué souligne l'importance du rôle et services fournis par ces centres d'immatriculation qui enregistrent une grande affluence au quotidien, soit plus de 13 milles visiteurs par jour dans les différentes régions du Royaume.



*Al Alam.:

- Un collectif "Dignité pour la pleine citoyenneté des Marocains résidant à l'étranger" s'est dit étonné de la décision du vote par procuration lors des élections communales et régionales du 4 septembre, le considérant comme contraire à l'esprit de la Constitution. Le collectif exprime sa surprise de cette décision d'autant plus que les nouvelles technologies permettent des solutions plus adaptées.

*Al Haraka.:

- Le Tissu associatif pour l'observation des élections a organisé récemment des sessions de formation en faveur des observateurs des collectivités territoriales dans les communes Azghar, El ksiba et Sidi Slimane. Ces sessions qui ont bénéficié à environ 62 observateurs, relevant du ressort de la province de Sidi Kacem, visent à renforcer les capacités des participants en matière d'observation neutre et indépendante des élections et à développer leurs habilités relatives à l'établissement de rapports et à l'observation de l'opération électorale.

*Bayane Al Yaoum.:

- La Commission européenne est satisfaite des résultats des accords de partenariat avec le Maroc dans le domaine agricole, a souligné, mercredi à Bruxelles, Phil Hogan, Commissaire européen à l'Agriculture et au Développement agricole. Hogan a affirmé que lors de sa rencontre en janvier dernier à Berlin avec le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, à l'occasion de la semaine verte internationale, il a été question de passer en revue les différents accords bilatéraux et de constater les résultats positifs de la coopération dans ce domaine.

Libé
Vendredi 28 Août 2015

Lu 693 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs