Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du vendredi 25 décembre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés vendredi 25 décembre 2015




 *L'opinion.:

 - Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de SA le Prince Moulay Ismail, a présidé, mercredi après la prière d'Al Isha à la mosquée Hassan II à Casablanca, une veillée religieuse en commémoration de Aïd Al-Mawlid Al-Nabawi Acharif. Cette veillée religieuse a été marquée par la déclamation de versets du Saint Coran et de panégyriques du Prophète Sidna Mohammed, prière et bénédiction sur Lui. A cette occasion, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, M. Ahmed Toufiq, a prononcé, devant SM le Roi, une allocution dans laquelle il a présenté le bilan des activités du Conseil supérieur et des Conseils locaux des oulémas, avant de remettre au Souverain le rapport relatif à ces activités.

 - Le Haut-Commissariat au plan indique qu'entre 1999 et 2014, les investissements et la consommation finale des ménages ont été érigés en facteurs stratégiques de croissance du capital physique, de valorisation du capital humain et d'amélioration des conditions de vie de la population. Durant cette période, le Maroc a dû investir en moyenne annuelle 107,2 pc de son épargne nationale. Avec un taux de 31,7 pc du PIB, passant de 25,8 pc en 1999 à 32,2 pc en 2014, le Royaume a multiplié par près de trois l'investissement national brut en valeur, affirme le haut-commissaire au plan Ahmed Lahlimi dans un rapport national, soulignant qu'à la faveur du volontarisme qui a présidé depuis les années 2000 à la double politique d'investissement et de consommation, le modèle de croissance a réalisé des performances soutenant avantageusement la comparaison avec celles des pays de même niveau que le Maroc et plus nantis en termes de dimension territoriale, de poids démographique et de de richesses naturelles.

 *Libération.:

 - L'administration fiscale a fixé la date limite de l'amnistie fiscale au 31 décembre 2016, les récalcitrants risquent gros. Le fisc fera jouer systématiquement la prescription qui a été portée par loi de Finances 2016 à dix ans. La mesure permettra à l'administration d'avoir largement le temps de rattraper les auteurs de la fraude et de l'évasion fiscale. Elle pourra émettre les droits dus, assortis des pénalités et de la majoration prévues par le code général des impôts même si la durée incriminée s'étend sur une période de dix ans. 433.000 personnes auraient intégré le secteur formel entre la mise en œuvre de l'amnistie fiscale en 2010 et fin 2014.

 - Les prêts aux entreprises qui sont supérieurs à 500 millions de dirhams (MDH) seront soumis, désormais, à l'autorisation de Bank Al Maghrib (BAM), a affirmé, mardi à Rabat, le gouverneur de la banque centrale, Abdellatif Jouahri. "Quand un crédit dépasse les 500 MDH, il faut consensualiser pour éviter toute surenchère et concurrence déloyale", a expliqué Jouahri lors d'un point de presse à l'issue de la réunion trimestrielle du Conseil d'administration de BAM. "Nous travaillons sur une convention entre banques en ce qui concerne la consensualisation des dossiers des grandes entreprises", a fait savoir Jouahri. Le responsable a mis en relief l'importance de la révision à la baisse du coefficient de division de risque de 20 à 15 pc et de la globalisation de l'information financière, en termes de dette privée et de dette des fournisseurs.

*Assabah.:

- Le projet du Registre national agricole, qui sera lancé début 2016 dans le cadre de la modernisation du secteur agricole et des dispositifs d'accompagnement du Plan Maroc Vert, a pour objectifs de protéger et de sécuriser les terres agricoles et de valoriser le métier d'agriculteur et se positionne en tant qu'accélérateur pour la modernisation de l'agriculture nationale. Cet outil de gestion et d'analyse permettra une meilleure connaissance du tissu agricole et servira de base de prise des décisions en matière notamment, de ciblage des aides et des incitations de l'Etat, de renforcement des capacités des acteurs mais également d'amélioration de la gouvernance des projets agricoles

- Ahmed Moufid, professeur du droit constitutionnel dans l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, a déclaré dans un entretien que les implications de la crise de la coalition gouvernementale ne s'est pas manifestée dans la pratique mais restée larvée dans le discours, expliquant que cette coalition demeure établie car encore soutenue par une majorité parlementaire.

*Al Alam.:

- Le ministre du Tourisme Lahcen Haddad a déclaré que les recettes touristiques ont notablement régressé à cause des attentats terroristes, estimant que le déficit dans ce secteur est de plus de 500 millions DH en 2015. Le taux d'activité touristique s'est rétracté de 10 pc alors que le nombre de touristes qui visitent le Royaume a reculé de 1 pc durant les 11 mois derniers mois par rapport à l'année dernière, explique le ministre qui était récemment l'invité du Forum de la MAP.

- La délégation istiqlalienne qui visite actuellement la Mauritanie a mis en œuvre la diplomatie parallèle au service des causes suprêmes du pays. Cette délégation a tenu une série de rencontres et de consultations avec les différentes formation politiques mauritaniennes, dont le parti au pouvoir l'Union pour la République.

*Al Ahdath Al Maghribia.:


- Noureddine Miftah, président de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux a indiqué que le projet de loi de la presse et de l'édition contient de graves reculs, et le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a souligné que le Code de la presse stipule le secret des sources, le droit d'accès à l'information et la protection contre les agressions. Le président du Syndicat national de la presse marocaine, Abdallah Bakkali a estimé que les nouvelles lois en la matière ne suffisent plus à garantir le terrain adéquat pour l'exercice de la profession.

- Les critiques adressées au gouvernement concernant l'opacité du texte relatif à la régionalisation avancée ont poussé l'Exécutif à accélérer la cadence de la mise en œuvre des textes législatifs relatifs à l'activation de ce projet. Ainsi, le conseil du gouvernement a examiné et adopté mercredi trois projets de décrets présentés par le ministre de l'Intérieur. Le premier projet de décret n 2-15-966 porte sur la définition du mode d'application de l'article 256 de la loi organique 111-14 relative aux régions, selon lequel il est procédé à la fixation de la limite des compétences dévolues aux nouvelles régions en termes des droits et obligations.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- La retraite accentue le manque du personnel dans le ministère de la Santé, qui connaîtra le départ à la retraite de 1.370 professionnels après seulement dix jours, ainsi que 1.526 au cours de 2016, alors que les postes budgétaires destinés au ministère ne dépassent pas 2.000 postes.

- Le secrétaire général de la Rabita mohammadia des oulémas, Ahmed Abbadi a indiqué dans un entretien au journal qu'il faut une autorité intellectuelle pour lutter contre les interprétations de la religion qui prolifèrent dans les médias sociaux. Abbadi a souligné en marge du colloque international organisé par l'Académie du Royaume sur "L'Afrique comme horizon de pensée", que "les peuples de l'Afrique subsaharienne considèrent toujours l'institution d'Imarat Al Mouminine comme étant une institution inspiratrice".

Libé
Vendredi 25 Décembre 2015

Lu 526 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs