Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du vendredi 14 août 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés vendredi 14 août 2015



*Le Matin:

- Le peuple marocain célèbre ce vendredi le 36e anniversaire de la récupération de la province d'Oued Eddahab, qui constitue une étape cruciale dans le parachèvement de l'unité territoriale du Royaume et confirme les liens indéfectibles entre les tribus d'Oued Eddahab et le glorieux Trône alaouite. La commémoration de cet évènement phare constitue une occasion pour mettre en avant la dynamique soutenue visant à conforter l'unité nationale et promouvoir le développement dans les provinces du sud du Royaume. 

- Le nombre global des détenus a atteint 77.000 jusqu'à fin avril 2015, dont 42,5 pc sont en situation de détention préventive, indique l'Observatoire marocain des prisons (OMP) dans un rapport faisant état de la situation des établissements pénitentiaires au Maroc pour l'année 2014. Une situation due, selon le rapport, à l'adoption d'une politique de détention préventive irrationnelle et dépourvue de toute base scientifique solide, qui permet à plusieurs responsables judiciaires d'y avoir recours facilement. D'autres éléments sont aussi responsables de cette situation. Le rapport cite, entre autres, le faible recours des juges aux alternatives à la détention préventive, l'inefficacité des procédures de réconciliation et la lenteur des procédures judiciaires.

*Libération:

- Le ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar, a envoyé une lettre aux délégations syndicales les plus représentatives les informant de la fin des détachements syndicaux pour les enseignants à partir du 31 août. C'est ce qu'a affirmé Abdelaziz Ioui, secrétaire général du Syndicat national de l'enseignement (SNE), affilié à la FDT. Dans cette lettre, Benmokhtar a dit s'attendre à ce que les syndicalistes lui fassent des propositions à même de permettre la mise sur pied d'une nouvelle formule de détachement syndical avec de nouveaux critères.

- Plus de 30.000 Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont visité la ville d'Al Hoceima, depuis le lancement de l'opération Marhaba 2015 jusqu'à la fin de la semaine dernière. 12.200 ont transité par l'aéroport Al Charif Al Idrissi d'Al Hoceima, depuis le début de juin jusqu'à 10 août alors que 18.000 personnes ont transité par la gare maritime, selon une source locale.

*Al Bayane:


- Le ministère de la Justice et des Libertés vient de publier un guide qui traite de l'ensemble des rendez-vous électoraux au Maroc, partant des élections des conseils des régions, des communes, des provinces, des préfectures, aux élections des chambres professionnelles et de la chambre des conseillers. Le document propose une interprétation détaillée des textes juridiques régissant les prochaines échéances électorales et regroupe les notes et circulaires publiées à ce sujet, ainsi qu'un tableau indicatif rassemblant toutes les infractions électorales, classifiées selon les différentes phases de l'opération électorale.



- Les statistiques à fin juin 2015 font état d'un allégement de 23,7 pc du déficit commercial par rapport à la même période de 2014, reflétant un recul de 8,4 pc des importations à 188 milliards de dirhams et une progression de 6,6 pc des exportations à 110,6 milliards. Le flux net des investissements directs étrangers s'est accru de 20,3 pc, indique Bank Al Maghrib dans sa dernière revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière.

*L'Opinion:

- L'Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a annoncé mercredi le lancement d'un système de paiement par carte bancaire, via internet. Ce nouveau système offre la possibilité aux opérateurs économiques accédant au système de dédouanement en ligne "Badr", d'acquitter à distance le montant des droits et taxes dont ils sont redevables, précise l'ADII dans un communiqué. S'agissant d'un paiement sécurisé, les montants télé-payés correspondent aux créances sélectionnées parmi celles mises en recouvrement, précise la même source.

- Immobilier: hausse du prix moyen du mètre carré. Selon le baromètre immobilier du site Mubawab, le marché immobilier confirme sa légère reprise en juin 2015. "Entre janvier et juin 2015, la variation relevée des prix moyens a atteint 1 pc contre 0,4 pc entre janvier et juin 2014. En outre, la reprise de l'activité immobilière se confirme avec une demande en hausse", explique le baromètre pour juillet 2015.

*L'Economiste:

- L'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) vient de dévoiler la liste des 3 groupements pré-qualifiés à l'appel d'offres international pour la réalisation de la Station de transfert d'énergie par pompage Abdelmoumen (350 MW). Parmi les chefs de file des consortiums retenus, l'on retrouve le sud-coréen Daewoo, le français Vinci et l'espagnol Abener. La concurrence s'annonce rude pour un investissement estimé à 300 millions de dollars. La Step Abdelmoumen viendra renforcer celle d'Afourer. La mise en service est prévue pour fin 2020.

- La Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP) n'est pas parvenue à atteindre ses objectifs au premier semestre 2015 et vient de lancer un avertissement sur ses résultats. Son niveau de production lors des six premiers mois s'est rétracté de 15 pc et son chiffre d'affaires à 328 millions de DH décroche de 17 pc par rapport à la même période de l'année dernière. La SNEP a dû faire face à une pression à la hausse des prix de l'éthylène (sa matière première), malgré la baisse continue des cours de pétrole.

*Al Alam:

- Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane est inconséquent dans ses propos sur la réforme des régimes de retraite. Dans la lettre d'orientation pour l'élaboration du projet de loi de finances 2016, il a souligné la nécessité de mettre en œuvre le projet de réforme qui a été désapprouvé par les organisations syndicales et au même temps il affirme que ce genre de décisions doit être pris dans le cadre du dialogue entre tous les partenaires sociaux et économiques. La vérité qui éclate au visage est que Benkirane adopte la politique du fait accompli et prend des décisions unilatérales.

*Al Ahdath Al Maghribia:

- Quarante nouveaux cadres du ministère des Affaires étrangères et de la coopération vont rejoindre les différents consulats marocains à l'étranger. La nouvelle promotion de ces jeunes, âgés de moins de 30 ans, va bénéficier d'une formation de trois mois. Cette décision du ministère a été prise dans le cadre de la mise en œuvre des hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, contenues dans le discours royal à l'occasion de la fête du Trône au sujet des prestations et du fonctionnement des consulats généraux du Royaume à l'étranger.

* Assabah:


- L'UMT et la CDT semblent ne pas s'accorder sur la réponse à formuler au sujet de la lettre d'orientation du projet de loi de finances 2016 où le chef du gouvernement a souligné la nécessité d'appliquer le projet gouvernemental relatif à la réforme des régimes de retraite au mépris de l'opposition des syndicats. Abdelkader Zair, secrétaire général adjoint de la CDT, n'a pas démenti la difficulté de la coordination entre les deux centrales syndicales, révélant que son syndicat est en cours de délibérer seul sur le sujet de la lettre et qu'il va bientôt annoncer sa position et le mode d'action à adopter contre le plan de Benkirane visant à placer les syndicats devant le fait accompli.

*Attajdid:

- Elections des chambres professionnelles: les partis de la majorité poursuivent leur coordination. L'Instance de la présidence de la coalition de la majorité a tenu, jeudi, une réunion en présence des secrétaires généraux des quatre partis politiques formant la majorité gouvernementale, destinée à examiner les préparatifs des prochaines échéances électorales. La présidence de l'Instance a insisté, lors de cette réunion, sur la poursuite de la coordination au niveau régional en vue de gérer les résultats des élections des chambres professionnelles tout en accordant la priorité aux alliances dans le cadre de la majorité

*Assahra Al Maghribia:

- Un leader du MP a affirmé que les chefs des partis de la coalition gouvernementale ont tenu jeudi une réunion pour concerter des coalitions régionales suite aux résultats des élections des Chambers professionnelles où deux partis de l'opposition, le PAM et le Parti de l'Istiqlal, sont arrivés premiers. Ce responsable a justifié la tenue de cette réunion par la coordination établie par les partis de l'opposition.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a indiqué que la mission consulaire doit être accomplie et réalisée dans l'excellence, et que les consulats doivent être au service du citoyen marocain, le comprendre et l'aider à mieux vivre là où il est. Il a souligné que son département agira avec fermeté contre tout ce qui pourrait entacher l'image du ministère ou du Maroc. Mezouar a tenu ces propos lors d'une réunion qu'il a tenue avec les cadres du ministère qui seront mutés près des différents consulats généraux du Royaume à l'étranger.

*Rissalat Al Oumma:

- Des amendes et des peines d'emprisonnement allant de trois mois à un an attendent les coupables d'infractions dans la bourse des valeurs et les conseillers en investissement financier. Dans ce cadre, un projet de loi relatif à la bourse des valeurs, aux sociétés de bourse et aux conseillers en investissement financier a été préparé. Il vise, d'une part, à moderniser le cadre législatif régissant la bourse des valeurs et, d'autre part, à permettre la mise en place de nouveaux marchés favorisant l'émergence de nouveaux relais de croissance.

*Akhbar Al Yaoum:


- La candidature de Jawad Chami, commissaire général du Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM) , au nom du PAM à Meknès a provoqué des remous dans cette ville, poussant les partis de la majorité et de l'opposition à menacer de boycotter les élections. La plupart des partis de la ville de Meknès envisagent de publier un communiqué contre la candidature de Jawad Chami. Certains partis sont allés à l'extrême en proposant de se retirer et laisser Chami seul sur le terrain. De son côté, Chami a indiqué que le poste du Siam et le mandat électif ne sont pas incompatibles, faisant part de sa disposition à se retirer au cas où les juristes prouveraient l'incompatibilité de ces deux postes.

*Al Massae:

- Le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Boussaid, publie un projet de loi dont les principales dispositions visent notamment la création de deux marchés: Le premier est le marché principal et le second est le marché alternatif. Ce dernier sera dédié aux PME avec des conditions d'accès au marché adaptées aux spécificités de cette catégorie d'entreprises. Le texte vise aussi la cotation des entreprises étrangères, puisque les organismes ou personnes morales n'ayant pas leur siège au Maroc peuvent être cotés à l'un des compartiments des marchés.

*Al Haraka:

- Le projet de décret destiné à faciliter l'accès à la construction en milieu rural sera fin prêt incessamment, a affirmé mercredi à Fès, le ministre de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire national, Driss Merroun. Ce projet, en cours de réalisation en partenariat avec d'autres départements ministériels, vise à offrir un cadre de vie adéquat et des perspectives meilleures à la population en milieu rural.

*Al Mounaataf:

- La Chambre des représentants s'attaquerait, lors de sa session prochaine, à l'examen du projet de loi relatif à la lutte contre la traite humaine, qui a été présenté à la commission de la justice, de la législation et des droits de l'Homme le 19 juillet dernier. En vertu de ce texte, approuvé par le gouvernement le 30 avril dernier, la peine réservée à la traite des êtres humains varie entre 5 et 10 ans de prison ferme et une amende entre 10.000 DH et 500.000 DH, et pourrait même s'aggraver suivant les circonstances.

*Al Attihad Al Ichtiraki:

- Suite au décès d'un citoyen marocain dans un laboratoire de prothèse dentaire à Casablanca, l'Ordre national des médecins dentistes attribue la responsabilité aux autorités publiques et aux élus. L'Ordre les accuse de fermer les yeux sur le contrôle strict et de délivrer des autorisations à des personnes pour exercer la profession de médecine dentaire sans avoir les compétences médicales et scientifiques suffisantes et les diplômes de doctorats accordés par les facultés de médecine dentaires nationales ou étrangères.

Libé
Vendredi 14 Août 2015

Lu 916 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs