Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du samedi 09 janvier 2016


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés samedi 09 janvier 2016



Revue de presse du samedi 09 janvier 2016


*Le Matin.:

- La réforme des retraites adoptée en Conseil de gouvernement: l'Exécutif prend à bras-le-corps le dossier alors que les syndicats dénoncent "un acte provocateur". Le Conseil de gouvernement a adopté jeudi dernier plusieurs projets de loi relatifs à la réforme des régimes de retraite. Faisant fi de l'opposition des syndicats, l'Exécutif affirme agir pour éviter l'épuisement des réserves financières des pensions civiles. Mais pour les syndicats, il n'est pas question d'entreprendre une réforme aux dépens des salariés et adhérents.

- Présentation du Manifeste de l'indépendance: un symbole éclatant de la parfaite symbiose entre le peuple et le Trône. La célébration par le peuple marocain, lundi, du 72e anniversaire de la présentation du Manifeste de l'indépendance constitue une opportunité propice pour se remémorer les glorieuses pages de l'histoire moderne du Maroc et ses épopées héroïques. Autant de sacrifices consentis empreints d'une résilience hors pair qui reflètent, on ne peut plus, l'attachement irréversible du peuple marocain, à sa tête le père de la Nation, feu S.M. Mohammed ?V, la famille du mouvement national, de la résistance et de l'Armée de libération, à recouvrer l'indépendance du Royaume et le libérer du joug de la colonisation.

*L'Opinion.:

- La croissance économique au Maroc devrait ralentir pour atteindre 2,7 pc en 2016, contre 4,7 pc l'année dernière, selon la Banque mondiale, qui note que cette croissance devrait rebondir en 2017 et 2018 pour atteindre 4 pc. Bank Al Maghrib avait pronostiqué une croissance à 2,1 pour 2016, contrairement au gouvernement qui table sur un taux de 3 pc. Le Haut-Commissariat au plan prédit une croissance de 2 pc pour le 1er trimestre 2016 en raison surtout d'une régression de 3,4 pc de la valeur ajoutée.

- L'eurodéputée française Rachida Dati a appelé jeudi la Commission européenne à garantir la sécurité juridique de ses accords avec le Maroc. "J'appelle la Commission européenne, garante de la bonne tenue des accords commerciaux avec nos partenaires, à trouver une solution sans délai qui sécuriserait l'accord commercial de 2012 avec le Maroc, et qui permettrait de reprendre au plus vite les négociations pour un accord plus approfondi (ALECA)", a souligné Dati dans un communiqué. L'ancienne Garde des Sceaux française a insisté sur la nécessité pour l'Europe de préserver ses relations de partenariat bâties de longue date avec le Maroc, "partenaire stratégique de première importance pour l'UE".

*Libération.:

- 162 est le nombre de plaintes déposées auprès de la Commission nationale pour la protection des données à caractère personnel (CNDP) au cours de l'année 2014. Un chiffre qualifié de "record" par l'instance, vu que celle-ci n'en a reçu qu'une seule en 2011, 7 en 2012 et 43 en 2013. Ces plaintes portent essentiellement sur les SMS publicitaires, les spam et, dans une moindre mesure, la vidéosurveillance qui a compté 15 plaintes.

- En combinant toutes les données macroéconomiques et en réévaluant le taux de croissance du PIB, le Centre marocain de conjoncture (CMC) a jeté un pavé dans la mare dans sa dernière livraison. En effet, dans sa note, les nouvelles prévisions du Centre font ressortir un taux de croissance en forte baisse, à 1,2 pc pour 2016. Le taux de croissance projeté dans le scénario prévisionnel de cette année ne pourrait dépasser 1,2 pc en termes réels, ce qui équivaudrait à une régression de près de 3,7 points par rapport au taux de croissance retenu pour l'exercice 2015, explique-t-il.

*Al Bayane.:


- En dépit des levées de boucliers, le projet du chef du gouvernement de réforme des retraites a réussi à passer le cap du Conseil de gouvernement de jeudi dernier. Ce qui amène Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, qui s'exprimait lors d'un point de presse, à qualifier l'adoption de la réforme de "moment historique". Il s'agit d'"une décision responsable et courageuse, dictée par le souci du gouvernement d'assumer ses responsabilités politique et morale", a-t-il affirmé.

- "Le plus important pour nous aujourd'hui, c'est de continuer le combat pour renforcer le processus démocratique et consolider les institutions du pays", a souligné le secrétaire général du PPS, Nabil Benabdellah, lors d'une table ronde organisée jeudi soir à Casablanca. Lors de son intervention, Benabdellah a mis l'accent sur l'ensemble des défis qui guettent toutes les composantes du bloc démocratique. Il a également invité les partis démocratiques à placer l'intérêt suprême de la Nation au-dessus de toute autre considération partisane ou idéologique.

*Assabah.:

- Le directeur général de la sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, a donné des consignes à la police aux frontières pour durcir le contrôle sécuritaire dans le but de lutter contre la fuite des devises. Les directives de Hammouchi interviennent après que ses services ont déjoué, dans les aéroports Mohammed V, des aéroports régionaux et des postes frontières, des tentatives de faire passer des devises à l'étranger. Au cours de l'année dernière, les différentes opérations de contrôle ont permis la saisie d'importantes quantités de devises. Une somme de plus de 4 milliards de centimes a été saisie en une seule opération.

- Le Conseil national du PJD envisage de demander des comptes au secrétaire général du parti Abdelilah Benkirane et aux 10 ministres du PJD. Selon des sources du journal, le Conseil va questionner ces responsables sur le bilan gouvernemental et évaluer leur attachement au programme du parti dans les secteurs qu'ils dirigent. Benkirane et les ministres ont envoyé chacun au conseil national des rapports détaillés sur leurs activités gouvernementales, sur lesquels des exposés seront donnés samedi et dimanche à Salé.


*Al Haraka.:

- Le Conseil régional de l'Ordre national des chirurgiens-dentistes et le syndicat régional des dentistes du Grand Casablanca ont appelé à généraliser la couverture médicale aux soins de la bouche et des dents afin de combattre l'exercice illégal de la profession de la médecine dentaire. Les deux parties ont exprimé leur soutien au projet de loi relatif à l'exercice des professions de préparateur et de manipulateur des produits de santé, notamment l'aspect relatif à la confection des prothèses dentaires, que le ministère de tutelle a soumis récemment à la commission de secteurs sociaux à la Chambre des représentants.

*Bayane Al Yaoum.:

- Le secrétaire général du PPS Mohamed Nabil Benabdellah a déclaré que le gouvernement a accompli des réalisations à beaucoup d'égards, tout en restant conscient des différents défis à relever. Intervenant lors de la conférence organisée jeudi à Casablanca par l'hebdomadaire "Al Michaal" et la Web TV "Chouf TV", Benabdellah a insisté sur la nécessité d'un dialogue entre les différentes composantes politiques et le gouvernement pour explorer une nouvelle phase basée sur des contrats plus clairs.

*Al Alam.:

- Le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal Hamid Chabat a affirmé qu'il "tend sa main au gouvernement s'il est avec le peuple". S'exprimant lors d'une conférence organisée jeudi à Casablanca par l'hebdomadaire arabophone "Al Michaal" et la Web TV "Chouf TV", Chabat a souligné que son parti est prêt pour une collaboration afin de rechercher les moyens de construire l'avenir et sceller des alliances sur la base d'un programme qui soit accepté par le peuple marocain. Cette rencontre a rassemblé le Premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, Hamid Chabat, le ministre de l'Habitat et de la Politique de la ville et secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme, Nabil Benabdellah, et le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement et leader du PJD, Mustapha El Khalfi.

*Akhir Saâ.:

- Le gouvernement a décidé de recourir, lors de cette dernière année de son mandat, à la loi relative à la privatisation des établissements publics pour tenter de générer une manne de 7 milliards de centimes, ont déclaré au journal des sources du ministère de l'Economie et des finances, notant que depuis que le gouvernement a pris ses fonctions, il n'a pas hésité à utiliser cette option pour faire face à certaines contraintes budgétaires.

*Akhbar Al Yaoum.:


- Le gouvernement a enfin dévoilé sa recette complète pour remplacer les contrats à durée indéterminée en vigueur par des contrats de travail temporaires. Le plan du gouvernement fait la distinction entre deux formes de contrats: le premier concerne la réalisation de projets, d'études, de conseils ou d'expertises et le second concerne des missions temporaires ou occasionnelles. Le ministre de la Fonction publique et de la modernisation de l'administration, Mohamed Moubdi, a affirmé lors d'une récente rencontre que ce plan vise à alléger le fardeau de la masse salariale et permettre une plus grande flexibilité à l'administration pour recruter des experts en vue de réaliser des missions ponctuelles et limitées dans le temps.

- La Fédération nationale des promoteurs immobiliers est sortie de son silence concernant la crise qui touche le secteur. Son président, Youssef Benmansour, a souligné que la récession que connaît l'activité a fait l'objet de réunions avec l'Exécutif et le groupement des banques qui n'ont abouti à aucun résultat, vu que la loi de finances 2016 n'a pas pris en compte leurs revendications visant à booster la demande.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, a souligné que son parti soutient l'indépendance de la décision partisane et politique et s'attache à l'intégrité électorale. Lors d'une rencontre organisée jeudi par l'hebdomadaire arabophone "Al Michaal" et le site "Chouf-TV", Lachgar a fustigé le manque de traitement des dysfonctionnements enregistrés, estimant que les dispositions de la Constitution n'ont pas été réellement mises en œuvre.

*Rissalat Al Oumma.:

- Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, a procédé vendredi au démantèlement d'une cellule terroriste composée de 7 extrémistes partisans de l'organisation dite "Etat islamique", s'activant à Dar Bouazza, aux environs de Casablanca, indique un communiqué du ministère de l'Intérieur.

*Al Massae.:


- Le gouvernement a décidé d'aller de l'avant dans la mise en œuvre de la réforme du régime des pensions civiles après une série de rencontres destinées à approfondir le dialogue et la concertation à ce sujet, a souligné, jeudi à Rabat, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. En réponse aux questions des journalistes lors d'un point de presse à l'issue du Conseil de gouvernement, le ministre a indiqué que cette réforme sauvera les pensions de 400.000 retraités.

- Le secrétaire général du PPS, Nabil Benabdellah, a souligné dans un entretien au journal que l'intérêt du pays nécessite de continuer le chemin avec le PJD, notant que lors du mandat de l'actuel gouvernement, il n y'a pas eu de mesures régressives qui vont à l'encontre de la démocratie et des droits de l'Homme.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le gouvernement a démenti, jeudi, avoir l'intention de suspendre ses relations avec l'Union européenne (UE) suite à l'arrêt du tribunal européen relatif à l'accord agricole entre les deux parties. "Il n'y a pas de décision sur la suspension des relations du Royaume avec l'UE, mais on s'oriente vers un cadrage et une régulation de nos relations avec l'UE et leur préservation dans le cadre du respect mutuel, tenant en compte les intérêts suprêmes de notre pays", a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors du point de presse tenu à l'issue du Conseil du gouvernement.

- Le gouvernement n'a pas prêté attention aux menaces des syndicats concernant l'escalade sociale dans le cas de l'adoption des projets de réforme des retraites sans accord préalable entre les deux parties. Il a approuvé jeudi le projet de loi n 71.14 modifiant et complétant la loi 011.71 instituant le régime des pensions civiles, visant l'augmentation de la pension minimale et l'élargissement de la couverture dans le domaine de la retraite.

Libé
Samedi 9 Janvier 2016

Lu 1718 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs