Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du mercredi 09 septembre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mercredi 09 septembre 2015



*Le Matin.:

- Un total de 1.244 plaintes relatives aux élections communales et régionales du vendredi 4 septembre 2015 ont été déposées auprès des parquets, donnant lieu à la poursuite de 258 personnes, dont 46 en état d'arrestation, indique mardi un communiqué de la commission gouvernementale de suivi des élections. Il a été procédé à l'instruction de 1.219 plaintes (98%), dont 1.095 plaintes ont été classées (88%), 124 plaintes (10%) ayant donné lieu à des poursuites devant la justice avec la mise en examen de 258 personnes, dont 46 en état d'arrestation. Vingt-cinq autres plaintes sont en cours d'instruction (2%), ajoute la même source.

- Driss Benhima, président-directeur général de Royal Air Maroc, et Ramatoulaye Diallo N'Diaye, ministre malienne de la Culture, de l'artisanat et du tourisme, ont procédé lundi dernier à Bamako à la signature d'une convention de partenariat en vertu de laquelle la compagnie aérienne marocaine devient le transporteur officiel pour les deux prochaines éditions (2015-2017) de la Biennale africaine de la photographie. Benhima s'est félicité à cette occasion de la conclusion de ce partenariat qui permettra à Royal Air Maroc de renforcer son engagement vis-à-vis de la culture et l'art en Afrique.

*L'Opinion.:

- Environ 10 millions de Marocaines et Marocains souffrent encore de l'analphabétisme, un fléau qui requiert l'intensification des efforts de tous pour en venir à bout, indique, lundi, l'Agence nationale de lutte contre l'analphabétisme (ANLCA). Ce chiffre alarmant nécessite non seulement l'intensification des efforts et l'accélération des rythmes, mais il est nécessaire que le souci de l'alphabétisation devienne concrètement l'affaire de tous, afin que le Maroc puisse réaliser l'objectif d'éradiquer l'analphabétisme à l'horizon de 2024, tel qu'il est fixé par la décennie 2014-2024 désignée comme la décennie arabe de d'alphabétisation, précise l'ANLCA dans un communiqué à l'occasion de la Journée internationale de l'alphabétisation (8 septembre).

- Les différentes entreprises marocaines ayant participé au salon du textile de maison "Intertextile Shanghai" ont présenté une gamme diversifiée d'articles de textile de maison lors de ce salon. Elles ont réalisé près de 200 contacts avec les importateurs grossistes, les détaillants, les grands magasins et les centrales d'achat originaires d'Asie, des Etats Unis d'Amérique, de Russie et d'Amérique du Sud, avec des commandes fermes d'une valeur de 11 millions de dirhams, a indiqué Maroc Export.

*Aujourd'hui le Maroc.:


- Près de 12 tonnes de viande de volaille et dérivés, impropres à la consommation, ont été saisies à Tanger et Larache. Cette saisie fait suite à une enquête effectuée par le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ) au sujet de la commercialisation de produits de qualité douteuse.

- Dans le cadre de l'initiative du Comptoir de l'innovation, organisation qui soutient l'entreprenariat social, le premier appel à candidature a été lancé et c'est Espace Bidaya, incubateur Social Green Tech, qui en est l'instigateur. Le concept créé et animé par le Comptoir de l'innovation vise à accompagner et promouvoir le développement de l'entreprenariat social dans le monde.

* Libération.:

- La communauté des anciens combattants, qui a pris part à la 28ème Assemblée générale de la Fédération mondiale des anciens combattants (FMAC), réunie du 31 août au 4 septembre à Sopot en Pologne, "est consciente de la légalité de la position marocaine concernant la question des provinces sahariennes", a affirmé le haut-Commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, El Mostafa El Ktiri. "Elle est, de plus en plus, convaincue que le Maroc est tellement dans ces droits et qu'il s'agit d'un conflit que l'Algérie veut continuer à pérenniser pour des intérêts bassement étroits et inavoués et c'est la raison pour laquelle nous n'avons pas trouvé de difficulté à faire passer le projet de résolution appelant à un règlement du conflit autour du Sahara marocain sur la base de l'initiative marocaine d'autonomie", a souligné El Mostafa El Ktiri dans une déclaration à la presse.

- Le collectif associatif pour l'observation des élections (CAOE) a plaidé pour la révision des critères de répartition du temps de parole des différents partis politiques dans les médias publics, notamment pendant les élections de manière à garantir un accès équitable, et ce conformément aux dispositions de l'article 11 de la Constitution relatif aux libertés et droits fondamentaux liés aux campagnes électorales et aux opérations de vote. Dans un rapport préliminaire d'observation des élections communales et régionales du 4 septembre, le CAOE a appelé à consacrer un temps de parole spécial aux femmes et aux jeunes candidats aux élections dans les médias publics, et à ouvrir la voie à la participation des chaines de radio régionales aux campagnes électorales dans l'objectif d'accorder plus de temps aux partis politiques et de "renforcer la notion de la régionalisation.

*Al Bayane.:


- L'analyse des comptes régionaux montre clairement les écarts de la contribution des régions à la formation du PIB national et la forte concentration de la richesse nationale dans quatre grandes régions du pays. Quatre régions créent plus de la moitié de la richesse nationale (51,2 % du PIB en valeur). Il s'agit de la région du Grand Casablanca (23,4% du PIB), de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer (11,6%), de Tanger-Tétouan (8,5%) et de Souss-Massa-Daraâ (7,7%).

- Les meetings et les rassemblements organisés par les partis politiques lors de la campagne électorale au titre des élections communales et régionales du 4 septembre, ont drainé plus de 1,5 million de personnes, contre 372.000 lors des échéances communales de 2009, a fait savoir samedi le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad. Le ministre a précisé que les formations politiques ont tenu 11.200 initiatives de communication sous forme notamment de meetings, tournées et distribution de tracts et brochures. En vue d'accorder aux partis politiques plus de chance pour faire connaître leurs candidats, une nouvelle vision a été adoptée permettant aux acteurs politiques de développer leurs campagnes électorales, a indiqué le ministre.

*Al Haraka.:

- Un total de 11,548 tonnes de viande de volaille et dérivés, impropres à la consommation et présentant un grand danger pour la santé des consommateurs, a été saisi à Tanger et Larache par deux commissions chargées du contrôle de l'approvisionnement du marché et de la qualité des produits alimentaires. Les deux commissions mises en place suite à l'enquête effectuée par le Bureau Central d'investigations judiciaires (BCIJ) au sujet de la commercialisation de produits de qualité douteuse, et constituées des services techniques de l'Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires (ONSSA), de la direction des douanes, de la wilaya, de la protection civile et des services économiques, ont ainsi procédé, dans la ville de Larache, à la saisie et à la destruction de 9 tonnes de viande de poulet hachée, impropre à la consommation et présentant un grand danger pour la santé des consommateurs. 

- Les élections communales et régionales du 4 septembre sont révélatrices d'un changement progressif de société marqué par une maturité politique prononcée des Marocains, a estimé le spécialiste suisse du monde arabe, Jean-Marc Maillard. L'expert lausannois a expliqué que "ce changement est indissociable de l'évolution économique, indépendamment de toute doctrine politique". Les partis devront, selon lui, "éviter de tomber dans les pièges doctrinaires qui freinent la concrétisation des attentes et des réels espoirs de la population qui souhaitent qu'un consensus se développe sur les grands enjeux sociaux-économiques".

*Assabah.:


- Le parti de l'Union constitutionnelle, le PAM et l'Istiqlal se sont mis d'accord pour que Mustapha Bakkoury, secrétaire général du PAM, se porte candidat pour la présidence de la région de Casablanca-Settat. Les coordinateurs de ces partis de l'opposition auront tenu mardi une réunion pour faire les derniers arrangements afin de remporter cette région, ces partis ayant gagné 38 sièges alors que les partis de la majorité n'ayant remporté que 37, dont 30 par le PJD.

*Bayane Al Yaoum.:

- Les partis de la majorité prévoient de constituer des conseils communaux et régionaux plus homogènes et plus forts que les conseils précédents, dont les désaccords entre leurs composantes, ont affaibli leur performance et mis un frein à l'accomplissement des réalisations en faveur des citoyens.

*Al Mounaataf.:

- Un total de 1244 plaintes relatives aux élections communales et régionales du vendredi 4 septembre 2015 ont été déposées auprès des parquets généraux, donnant lieu à la poursuite de 258 personnes dont 46 en état d'arrestation, indique mardi un communiqué de la commission gouvernementale de suivi des élections. Ainsi, 26 plaintes ont été enregistrées lors de l'inscription sur les listes électorales, 48 lors de la présentation des candidatures, 831 durant la campagne électorale et 339 au cours et après le scrutin, précise le communiqué rendu public à l'issue d'une réunion de la commission, lundi, consacrée à l'examen du déroulement des élections communales et régionales.

*Al Alam.:


- La majorité risque d'éclater très prochainement à cause de la formation des conseils des communes dans les grands villes. Suite à l'échec d'une deuxième réunion tenue lundi par des leaders des partis de la coalition gouvernementale, le PJD a indiqué dans un communiqué qu'il n'écartait pas une éventuelle coalition avec les autres partis nationaux de l'opposition.

* Akhbar Al Yaoum.:

- Des professionnels du secteur de l'automobile ont réfuté que le recul des prix des carburants, les promotions des sociétés de crédits et l'arrivée de nouveaux distributeurs sur le marché national puissent développer le marché des nouveaux véhicules au Maroc, notant que le secteur peut enregistrer un recul au cours de cette année qui n'a pas connu l'organisation d'un salon international de l'automobile comme c'était le cas en 2014.

* Al Ahdath Al Maghribia.:

- Malgré les communiqués de partis politiques évoquant "des irrégularités" qui ont entaché les échéances du 4 septembre, les chiffres annoncés par la Commission gouvernementale de suivi des élections indiquent que le nombre des plaintes a été inférieur par rapport au nombre des circonscriptions électorales et le grand nombre des bureaux de vote, signifiant que ces "irrégularités" n'ont pas affecté les résultats annoncés par le ministère de l'Intérieur.

- El Hassan Boukantar, professeur des sciences politiques à l'Université Mohammed V de Rabat a souligné au journal que "le PJD a remporté une victoire qualitative le 4 septembre malgré sa troisième position", ajoutant qu'à la lumière des résultats de ce scrutin, les partis de l'opposition sont appelés à réviser leurs politiques vis-à-vis des partis de la majorité notamment le PJD.

*Al Alam.:


- La majorité risque d'éclater très prochainement à cause de la formation des conseils des communes dans les grands villes. Suite à l'échec d'une deuxième réunion tenue lundi par des leaders des partis de la coalition gouvernementale, le PJD a indiqué dans un communiqué qu'il n'écartait pas une éventuelle coalition avec les autres partis nationaux de l'opposition.

* Akhbar Al Yaoum.:

- Des professionnels du secteur de l'automobile ont réfuté que le recul des prix des carburants, les promotions des sociétés de crédits et l'arrivée de nouveaux distributeurs sur le marché national puissent développer le marché des nouveaux véhicules au Maroc, notant que le secteur peut enregistrer un recul au cours de cette année qui n'a pas connu l'organisation d'un salon international de l'automobile comme c'était le cas en 2014.

* Al Ahdath Al Maghribia.:

- Malgré les communiqués de partis politiques évoquant "des irrégularités" qui ont entaché les échéances du 4 septembre, les chiffres annoncés par la Commission gouvernementale de suivi des élections indiquent que le nombre des plaintes a été inférieur par rapport au nombre des circonscriptions électorales et le grand nombre des bureaux de vote, signifiant que ces "irrégularités" n'ont pas affecté les résultats annoncés par le ministère de l'Intérieur.

- El Hassan Boukantar, professeur des sciences politiques à l'Université Mohammed V de Rabat a souligné au journal que "le PJD a remporté une victoire qualitative le 4 septembre malgré sa troisième position", ajoutant qu'à la lumière des résultats de ce scrutin, les partis de l'opposition sont appelés à réviser leurs politiques vis-à-vis des partis de la majorité notamment le PJD.

Libé
Mercredi 9 Septembre 2015

Lu 365 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs