Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Revue de presse du mardi 17 novembre 2015


Voici les principaux titres développés par les quotidiens publiés mardi 17 novembre




*Aujourd'hui le Maroc.:

- Le diabète gagne du terrain. Selon les statistiques livrées par le ministère de la Santé, près de 2 millions de personnes âgées de 25 ans et plus sont diabétiques. En l'absence de dépistage systématique, plus de 50 pc ignorent la maladie. Le ministère de la Santé, en partenariat avec l'Agence nationale de l'assurance maladie (ANAM) et la CNOPS (Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale), lance une campagne nationale de sensibilisation.

- Assurer et garantir "la formation partout, pour tous et tout au long de la vie". Voici le principal objectif de la stratégie nationale de la formation professionnelle 2021, qui vient d'être dévoilée à la Chambre des conseillers. Cette stratégie, qui se veut davantage inclusive, ouvre de nouvelles perspectives d'accès à la formation professionnelle à toutes les populations, notamment à celle du milieu rural et des quartiers défavorisés, aux anciens détenus, aux chômeurs non diplômés et aux travailleurs non-salariés. De même, et pour la première fois, la stratégie prévoit la mise en place d'un dispositif de prise en charge de la population cible âgée de 10 à 14 ans. Tout en luttant contre le décrochage scolaire, ce dispositif permettra d'assurer une prise en charge des jeunes qui ont quitté l'école prématurément.

*Le Matin.:

- Le Bureau central d'investigations judiciaires relevant de la Direction générale de surveillance du territoire national a annoncé lundi avoir démantelé une cellule terroriste composée de quatre extrémistes qui s'activaient dans la ville de Béni Mellal. Cette opération entre dans le cadre de l'approche préventive adoptée par les services de sécurité, une approche qui a permis, depuis 2013, le démantèlement de plus de 30 filières de recrutement de jihadistes ou de cellules qui préparaient des actes de terrorisme.

- La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a indiqué que les partis de la majorité parlementaire ont atteint 45 pc de l'ensemble des interventions des partis politiques dans les médias de communication audiovisuelle, contre 35 pc pour les partis de l'opposition parlementaire et 20 pc pour les partis non représentés au Parlement, avec toutefois des disparités entre les médias des services public et privé. Les services de la Société nationale de radio et de télévision (SNRT) ont reçu, sans exception, l'ensemble des partis participant aux élections (32 partis, dont 3 présentés au nom d'unions de partis), alors que 12 autres ont pris la parole dans les services de la société "SOREAD-2M" et entre 6 et 28 partis sur chacun des services privés, a-t-elle affirmé dans son rapport relatif à la couverture des élections générales communales et régionales de 2015 dans les médias audiovisuels durant la période électorale s'étalant du 22 juillet au 3 septembre.

*L'Opinion.:


- Mounya Ghoulam, députée du parti de l'Istiqlal, a critiqué la politique du gouvernement axée selon elle sur une vision purement comptable ayant abouti à la réduction du déficit du Trésor à 4,3 pc et celui de la balance des paiements à 3,3 pc du PIB en 2015, soulignant que ce recul est surtout dû à la réduction de la consommation des foyers lors des trois dernières années à 3,6 pc du fait de l'instauration de nouvelles taxes et de l'augmentation des impôts déjà en vigueur, ce qui a entraîné une baisse du revenu réel des citoyens et une réduction de leur pouvoir d'achat, outre le tassement du volume des investissements publics de 36 pc en 2012 à 29,6 pc prévu l'an prochain. La députée, qui s'exprimait lors de la discussion du projet de loi de finances pour 2016, a relevé la régression de la croissance des activités non agricoles à 2,1 pc durant les trois dernières années, contre 4,9 pc durant la période de 2000 à 2011 et l'accroissement du nombre de chômeurs ainsi que la baisse du taux de production de richesses.

- La Royal Air Maroc (RAM) a invité sa clientèle à se présenter aux guichets d'enregistrement au moins trois heures avant l'heure du départ, et ce, en raison du durcissement des mesures de sécurité au niveau de tous les aéroports du monde suite aux attentats terroristes de Paris. Dans un communiqué, la compagnie nationale ajoute que pour toute information supplémentaire, les clients sont priés de contacter le centre d'appel de la compagnie.

*Libération.:

- La prudence est toujours de mise. La fièvre aphteuse menace aussi bien nos ovins que nos bovins. Aujourd'hui, la circulation des animaux est interdite même dans les foyers qui ne sont pas touchés par cette maladie. Pas plus tard que samedi dernier, le conseil communal de Settat a décidé de fermer le souk hebdomadaire de Sebte du 13 jusqu'au 28 novembre courant afin d'éviter la contamination et limiter la propagation de la maladie aux exploitations des provinces limitrophes.

- Le conseil national de l'USFP réuni en session ordinaire le 14 novembre à Rabat a fait observer la solidité et la force du discours royal prononcé à l'occasion de la commémoration du 40ème anniversaire de la Marche verte, en le considérant comme une rupture pour faire face au complot de l'attentisme et à la perpétuation de la stagnation en vue de pérenniser la politique du chantage. Par ailleurs, Ce conseil condamne fermement les attentats terroristes qui ont fait des dizaines de victimes à Paris.

*Al Bayane.:


- L'indice de confiance des ménages (ICM), au cours du troisième trimestre de 2015 aura enregistré une hausse de 3,2 points par rapport au même trimestre de 2014 et de 0,2 points par rapport au deuxième trimestre de 2015, indique le Haut-commissariat au plan (HCP). Au troisième trimestre de 2015, l'ICM s'établit à 76,3 points, contre 76,1 points un trimestre auparavant et 73,1 points le même trimestre de l'année passée, précise le HCP dans sa note relative aux résultats de l'enquête de conjoncture auprès des ménages. Selon cette note, l'opinion des ménages sur l'évolution passée du niveau de vie s'est détériorée de 2,3 points par rapport au trimestre précédent et gagné 2,3 points par rapport à la même période un an auparavant.

- Les assises de l'économie sociale et solidaire, qui seront organisées les 20 et 21 novembre à Skhirat, visent à mettre en place une feuille de route pour la construction d'une identité commune du secteur, en tenant compte de ses différentes et multiples composantes, a indiqué lundi la ministre de l'Artisanat, de l'économie sociale et solidaire, Fatema Marouane. Ces assises ont également pour objectifs de discuter de l'expérience nationale et d'approfondir les pistes d'enrichissement en s'inspirant des expériences régionales et internationales, a relevé la ministre lors d'une conférence de presse.

*L'Economiste.:

- Le DG de Renault Maroc, Jacques Prost, a indiqué au journal que les réalisations de l'usine de Tanger dépassent nettement ce qui a été prévu l'année précédente, soulignant que l'ambition du groupe est de dépasser les 230.000 unités cette année. "Aujourd'hui, nous nous retrouvons avec pas moins de 7.000 collaborateurs déployés sur le site de Tanger", ajoute le DG de Renault Maroc, et de poursuivre que le site a dépassé la barre de 1.000 voitures par jour.

- La Fédération nationale du transport touristique (FNTT) s'apprête à tenir son 2ème Forum national à Tanger les 4 et 5 décembre prochains. Cette deuxième édition se tiendra sous le thème "la durabilité et le transport terrestre au Maroc". La FNTT table sur la participation de 200 personnes qui débattront des axes de la durabilité, à savoir le développement économique, l'éthique sociale ou encore le respect de l'environnement.

*Assabah.:


- Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, appelle à modifier le mode de calcul des impôts. Benkirane a exhorté les services de la fiscalité locale à entreprendre cette démarche afin de diversifier les ressources des villes et promouvoir leur développement. Si le mode de perception des impôts locaux imposés aux professions libérales changeait, les ressources locales augmenteraient et par conséquent permettraient de réaliser des investissements qui seraient profitables pour la population, a-t-il déclaré.

- Le financement, défi majeur de la régionalisation. Nizar Baraka, le président du Conseil économique, social et environnemental, a déclaré que la mise en œuvre du chantier de la régionalisation, qui laisse nourrir de l'espoir, présente des difficultés, dont la mobilisation des ressources humaines, le mode de gouvernance, la mise en place de politiques publiques intégrées, la modalité du contrat à établir entre l'Etat et les régions, le financement des régions et les relations entre les institutions au sein de la même région.

*Al Alam.:

- L'interdiction du plastique au Maroc risque d'amener plus de 200 PME à fermer boutique. L'Association marocaine des producteurs de sacs, sachets et films en plastique a déclaré que l'application de la loi portant interdiction du plastique détruirait 50.000 emplois, car ce texte risque de faire crouler 211 entreprises actives dans ce domaine.

*Al Haraka.:

- Le peuple marocain célèbre mercredi 18 novembre, dans la joie et la fierté, le 60ème anniversaire de l'indépendance, un évènement phare qui constitue l'occasion de commémorer le triomphe de la volonté du Trône et du peuple pour se libérer du joug du colonialisme.

*Assahra Al Maghribia.:


- Le Premier secrétaire de l'USFP Driss Lachgar a appelé les "mécontents" dans son parti, dont les partisans du défunt Ahmed Zaidi, qui s'apprêtent à créer un parti "Al Badil Addimocrati", à s'asseoir autour de la table du dialogue afin de "réaménager" le parti de la Rose. Lachgar, qui s'exprimait à l'ouverture des travaux de la commission administrative, samedi dernier, s'est dit prêt à discuter avec tous les contestataires, notant que "les conflits entre les Ittihadis ne serviraient que les rivaux".

*Bayane Al Yaoum.:

- Les prix des carburants ne sont plus fixés par l'Etat et ce, depuis dimanche dernier, date de publication du dernier communiqué officiel sur les prix des produits pétroliers. Le ministère chargé des Affaires générales et de la gouvernance a affirmé qu'il ne publiera plus de communiqués concernant les prix plafonds des carburants et que toutes les structures de prix des produits pétroliers liquides appliquées jusqu'à présent ne sont plus en vigueur.

*Al Mounaataf.:

- Abdelkader Zaer, secrétaire général adjoint de la CDT, a déclaré que les syndicats n'ont aucune idée sur le contenu du projet de loi relatif au droit de grève et ne posent pas non plus de conditions préalables. Dans une déclaration au journal, Zaer estime que le plus important est que ce projet fasse l'objet d'un consensus entre les partenaires, vu qu'il s'agit d'une question qui a trait aux libertés.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Le groupe parlementaire du PJD à la Chambre des représentants a adressé, lundi, pas moins de 75 questions relatives au bilan du Fonds de développement rural au cours de la dernière décennie dans chaque province du Royaume.

*Akhbar Al Yaoum.:


- Les détails du plan sécuritaire du Maroc pour faire face à la menace terroriste: un contrôle strict des hôtels, des ambassades, des grandes surfaces et des écoles étrangères, ainsi que des contrôles au niveau des entrées des villes et des marchandises dans les ports.

*Attajdid.:

- L'Association marocaine pour la protection de la langue arabe demande au chef du gouvernement de mettre un terme à l'initiative du ministre de l'Education nationale visant à enseigner les matières scientifiques en français dans certaines filiales. L'Association a indiqué dans un communiqué que la dernière note du ministère est contraire aux recommandations du Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique, affirmant que le désintérêt vis-à-vis de la langue arabe constitue un dysfonctionnement majeur de l'enseignement au Maroc.

- L'indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré une baisse de 2,2 pc au 3ème trimestre 2015 par rapport à la même période de 2014, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l'Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC). Cette diminution a concerné toutes les catégories d'actifs, avec 4 pc pour le foncier, 3,6 pc pour les biens à usage professionnel et 1 pc pour ceux résidentiels, relève une note sur la tendance globale du marché immobilier au cours du 3ème trimestre 2015 publiée par BAM.

*Al Massae.:


- L'indice de confiance des ménages (ICM), au cours du troisième trimestre de 2015, aura enregistré une hausse de 3,2 points par rapport au même trimestre de 2014, indique le Haut-commissariat au plan (HCP) dans sa note relative aux résultats de l'enquête de conjoncture auprès des ménages. Au troisième trimestre de 2015, 60,5 pc des ménages considèrent que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 32,3 pc d'entre eux déclarent s'endetter ou puiser dans leur épargne et 7,2 pc affirment pouvoir épargner une partie de leur revenu, précise le HCP.

- Un rapport de l'administration de la Caisse de compensation a souligné le recul important de la facture d'importation des produits énergétiques. Le coût énergétique entre janvier et septembre de l'année en cours, a enregistré une baisse de 32 pc par rapport à la même période en 2014. La valeur des importations a atteint 51 milliards de dirhams (MMDH), contre 75 MMDH en 2014, précise la même source, notant que le Maroc, qui importe 95 pc de ses besoins en énergie, a allégé sa facture énergétique de plus de 24 MMDH.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Suite à une recommandation de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et en application d'une décision des ministres de l'Agriculture et de l'Intérieur, les autorités locales de Sidi Bennour ont décidé l'interdiction de la vente du bétail et de l'égorgement dans le souk hebdomadaire pour quatre semaines consécutives afin d'éviter la contamination et limiter la propagation de la maladie.

*Rissalate Al Oumma.:

- Les ménages marocains pessimistes concernant leur niveau de vie. Le HCP a précisé, dans sa note relative aux résultats de l'enquête de conjoncture auprès des ménages, qu'au troisième trimestre de 2015, 85,3 pc des ménages estiment ne pas pouvoir épargner au cours des 12 prochains mois contre 14,7 pc qui affirment le contraire. 

- Le professeur universitaire Mohamed Hannach a indiqué qu'"il y a un besoin réel de numériser les manuels scolaires, au lieu de se préoccuper de l'adoption de lois qui sapent les acquis de la langue arabe et qui sont contraires à la logique et à la science". M. Hannach a fait observer, à cet égard, que les experts sont unanimes sur le fait que seul l'enseignement des sciences dans la langue maternelle est susceptible de favoriser le développement et la création des richesses.

Libé
Mardi 17 Novembre 2015

Lu 939 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs